Live now
Live now
Masquer
Une action féministe de l'organisation Nous Toutes sur le cyberharcèlement
Féminisme

Nous Toutes frappe fort en projetant sur l’Assemblée nationale des témoignages de personnes cyberharcelées

On ne le répétera jamais assez : le cyberharcèlement a des conséquences réelles. Pour interpeller le législateur, Nous Toutes a projeté cette nuit les témoignages de celles qui subissent et ont subi des violences sexistes et sexuelles en ligne.

« Peur et angoisse à la sonnerie de mon propre téléphone. »

« J’ai arrêté mon blog, je ne poste plus sur les réseaux sociaux, je ne peux pas signer mes articles. »

« J’ai perdu tous mes amis, j’ai commencé à sombrer dans la dépression, l’anorexie et la mutilation. »

C’est ce que les personnes qui circulaient dans Paris ont pu lire cette nuit : l’Assemblée nationale a été recouverte de messages, de témoignages de victimes de cyberharcèlement sexiste et sexuel.

Action de l'organisation féministe Nous Toutes contre le cyberharcèlement

Dès minuit, des phrases lumineuses ont été projetées sur la façade du palais Bourbon. C’est l’organisation féministe Nous Toutes qui en est à l’origine afin de rappeler au gouvernement sa responsabilité dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Objectif : interpeller les parlementaires sur la réalité du cyberharcèlement sexiste

L’action résonne comme un écho après le coup de gueule de la chanteuse Sindy début septembre, qui avait raconté les violences vécues en ligne et son lot de conséquences sur son quotidien.

Pour les militantes, il s’agit d’un moyen d’interpeller les politiques et de faire comprendre à quel point ces conséquences sur la vie des victimes, personnelle comme professionnelle, notamment pour les journalistes, blogueuses ou influenceuses, sont concrètes.

https://www.instagram.com/tv/CVd8T4wv5A3/?utm_source=ig_web_copy_link

À lire aussi : Contre le revenge porn et le cybersexisme, StopFisha sort son livre

Crédit photo : Nous Toutes


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Féminisme

Source : Canva
Déclic

Elia, 26 ans : « J’ai fait une croix sur beaucoup de milieux dont je sais qu’ils sont remplis de personnes oppressives »

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Culture

Violences sexuelles : comment la littérature Young Adult prolonge le combat de #MeToo

femmes-boivent-café // Source : URL
Société

Pourquoi le phénomène de la « Girl’s girl » est tout aussi problématique que la «Pick Me» ?

9
Source : Canva
Féminisme

Lily, 21 ans et son éveil féministe : « Je n’ai plus de jugement face à la personne sexiste que j’étais »

Source : Canva
Féminisme

Comment l’autodéfense féministe a changé ma vie

1
Source : Midjourney
Déclic

Célia, 24 ans : « J’ai compris l’importance du féminisme en jouant au Trivial Pursuit »

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Source : Canva
Déclic

Sandrine, 48 ans : « J’en demandais plus à mes filles qu’à mon fils pour les tâches ménagères »

gloria-steinem-feminist-litterature-
Livres

Gloria Steinem, féministe incontournable, fête ses 90 ans

1
Source : Midjourney
Déclic

Suzy, 27 ans : « Aujourd’hui, j’ai peur d’avoir des relations sexuelles avec les hommes »

1

La société s'écrit au féminin