Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

N’oublie pas d’être heureuse

05 fév 2009

« N’oublie pas d’être heureuse » ou le message à garder en tête quand on quitte l’enfance. Le dernier roman de Christine Orban est un dessin animé : à travers des images simple, il fait passer un message et une morale forte.

Tout débute au bord de l’Atlantique, dans une ville aussi paradisiaque qu’imaginaire du nom de Fédala. Un nom imaginaire car Fédala peut-être n’importe où, sur n’importe quel continent, du moment que ce soit celui de l’enfance. L’existence y est douce, elle a un goût d’écume, de coriandre et de ciel bleu, qui persuade Maria Lila encore enfant qu’elle devra s’en détacher pour réussir.

La jeune fille a pour elle son incroyable capacité à comprendre ceux qui l’entourent, même ceux qui l’impressionnent ou lui font peur. Cela ne l’empêche pas de ressentir les mêmes émotions, mais elle lit en eux et « quand on comprend les gens, on leur en veut moins » (Christine Orban). Elle partira donc, avec pour seul bagage cette empathie.

Une fois arrivée à Paris où tout de son village lui manque, Maria Lila comprendra qu’elle est en train de passer à l’âge adulte, et puise le courage de devenir maîtresse de sa propre vie. « J’en étais le comptable, , l’intérprète, le scénariste, le metteur en scène, l’éclairagiste, le critique, j’étais tout. Comme je n’étais rien, je devenais patron de moi ».

N’oublie pas d’être heureuse est un joli roman qui apprend que le plus grand défi, c’est peut-être de ne pas trop s’en lancer…

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Développement personnel
Deux femmes noires, l'une pose sa tête sur l'épaule de l'autre.

Pour les personnes opprimées, « cultiver le plaisir est un acte de résistance »

Hélène Molinari

13 oct 2021

Voyages
le roman Là où les étoiles brillent de Nadia Hashimi
Sponsorisé

3 choses que j’ai apprises sur l’Afghanistan en lisant Là où brillent les étoiles

Parentalité
Une mère fatiguée avec son jeune fils.

« Il faut à tout prix dédramatiser le regret de maternité »

Livres
diglee-couv-je-serai-le-feu

Avec Je serai le feu, Diglee part à la recherche des poétesses disparues

Pauline Le Gall

09 oct 2021

2
Livres
Jouir est un sport de combat – libre – Olympe de G

Pour « transformer la honte autour de la sexualité en fierté », Olympe de G. monte sur le ring

Actualité mode
Couturfu

Le compte de mèmes @couturfu sort un manuel de survie pour comprendre la mode d’aujourd’hui

Anthony Vincent

26 sep 2021

Société
Amandine Gay Crédits Otto Zinsou

« Quand on est adopté, la condition pour se réapproprier son histoire, c’est d’atteindre l’âge adulte »

Témoignages
un trouple dans son quotidien
Sponsorisé

« Nadya est l’amoureuse de maman et aussi celle de papa » : parents et polyamoureux, ils racontent

Parentalité
sainte-marguerite-marie-et-moi

Cette autobiographie sur le poids de l’héritage familial quand on devient mère va vous faire hurler de rire (sisi)

Chloé Genovesi

13 sep 2021

Livres
[Site web] Visuel vertical (2)

Le nouveau club de lecture Madmoizelle commence ce mardi soir sur Twitch !

Marine Normand

13 sep 2021

La pop culture s'écrit au féminin