Live now
Live now
Masquer
nikon-me-too-une-de-plus
Pop culture

« Je suis une de plus » : elles tombent le masque de la honte et du tabou grâce à #MeToo

« Je suis une de plus » met en scène des victimes d’agressions sexuelles et de viols, qui rappellent qui elles sont, à travers le masque de la honte et du tabou : ta soeur, ta femme, ta fille, ton amie.

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Nikon Film Festival.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

« Un viol, c’est pas très long : une demi-heure, mais ça dure toute la vie. »

Des gros plans sur leurs mains, posées, aux ongles vernis, aux doigts entrelacés. De leurs visages, on ne voit que les yeux, à travers un masque blanc, sur lequel on peut lire qui elles sont.

Qui elles sont pour leur agresseur, ou plutôt, qui elles devraient être : ta soeur, ta fille, ton amie, ta femme… devenues ta victime.

Je suis une de plus : elles tombent le masque de la honte

Je suis une de plus est un court-métrage soumis à la compétition du Nikon Film Festival. Il est réalisé par Macha Orlova, qui se présente ainsi dans sa biographie :

« Comédienne, j’ai été touchée par les témoignages de centaines de femmes suite au déferlement #MeToo. Et ca m’a donné envie de faire un film sur leur témoignage. »

Et le film, né de cette envie, s’appelle Je suis une de plus. Le voici.

nikon-me-too-une-de-plus-video

Clique sur l’image pour suivre le lien et visionner le film !

Quel est le rapport avec « Je suis un cadeau » ?

Le thème de cette 8ème édition du Nikon Film Festival est « Je suis un cadeau ». Alors quel est le rapport entre Je suis une de plus et le sujet ?

Je ne manquerai pas de poser la question à la réalisatrice, dont je voulais partager le film sans attendre, mais j’ai ma petite idée sur le sujet.

Pour moi, ces témoignages de Survivantes sont un cadeau qu’elles nous font à tou·tes, un cadeau précieux. C’est grâce à elles, grâce à leur courage que le sujet des violences sexistes et sexuelles est à la Une de l’actualité depuis le mois d’octobre.

C’est en l’essence la raison pour laquelle le magazine TIME a désigné toutes celles et ceux qui ont brisé le silence comme étant la Person of the Year 2017.

Pour moi, Je suis une de plus conforte cette idée : que toutes celles qui prennent la parole contribuent à faire changer le monde, dans le bon sens.

Le masque tombe, enfin

J’ai trouvé la chute du film particulièrement émouvante, inspirante. Oui, elles tombent le masque. Le tabou et la honte sont en train de se dissoudre dans le formidable élan de courage, de force et de solidarité que m’inspirent ce mouvement.

C’est aussi ce qu’explique la réalisatrice et comédienne Macha Orlova dans sa brève note d’intention :

« Offrir un masque derrière lequel, la parole peut être libérée, sans gêne, sans la peur du jugement.

Oser raconter son histoire puis ôter le masque pour dire : Je n’ai plus peur, je n’ai plus honte.

Avec le mouvement #metoo et #balancetonporc, la parole s’est libérée, et c’est une nouvelle tribune, un droit à la parole qui s’offre aux femmes aujourd’hui.

Parce que savoir que nous sommes plusieurs, des centaines, des milliers, ne fait pas disparaître le poids qui pèse sur nous, mais l’allège un peu. »

Par ici pour soutenir Je suis une de plus !

je-suis-une-de-plus
Tu participes au Nikon Film Festival 2018 ? Envoie-nous ton court-métrage à jaifaitca[at]madmoizelle.com avec pour objet « Nikon Film Festival 2018 » !

À lire aussi : Le rap de Vin’s sur #MeToo, sans pincettes et sans patience pour les relou

Les Commentaires
2

Avatar de marie3009
13 décembre 2017 à 13h12
marie3009
Poignant et fort ! Bravo à cette réalisatrice et à toutes celles qui ont témoigné.
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Pop culture

Cinéma
louisette 2

Le film Louisette donne la parole aux victimes silenciées des viols de l’armée française en Algérie

Maya Boukella

07 oct 2022

Cinéma
temoignage-culture-cinema-coronavirus

« Nous sommes à un moment crucial » : pourquoi le cinéma français a-t-il organisé des États généraux ?

Maya Boukella

07 oct 2022

Pop culture
emma-la-ligne-bd

Dans sa nouvelle BD La ligne Emma s’en prend aux hommes qui pensent être « des mecs bien »

Manon Portanier

07 oct 2022

4
Actualité mode
Publication Instagram le 6 octobre 2022 de Jared Leto d'une ancienne photo de lui avec Karl Lagerfeld, décédé en 2019

Jared Leto incarnera Karl Lagerfeld dans un futur biopic, et ça s’annonce controversé

Anthony Vincent

07 oct 2022

Cinéma
the wonder

Netflix : Florence Pugh est confrontée au mystère dans la bande-annonce de The Wonder

Maya Boukella

06 oct 2022

Pop culture
velma scoobidoo coming out

Dans Scooby-Doo, notre intello préférée Velma, fait enfin son coming-out

Pop culture
iran cheveux

Angèle, Cotillard, Pomme… En soutien aux Iraniennes, des artistes coupent leurs cheveux

Maya Boukella

05 oct 2022

10
Cinéma
l’origine du mal

Thriller imprévisible, L’Origine du mal est le meilleur film au cinéma cette semaine

Maya Boukella

05 oct 2022

Cinéma
novembre david koskas

Novembre : le film sur les attentats de 2015 avec Jean Dujardin est à l’affiche

Maya Boukella

05 oct 2022

14

La pop culture s'écrit au féminin