Naomi Campbell, jeune maman à 50 ans, et déjà harcelée de « adoption, PMA ou GPA ? »


La supermodèle de 50 ans Naomi Campbell a annoncé le 18 mai 2021 la naissance de son premier enfant. Et déjà, médias et grand public la pressent de questions pour savoir si elle a eu recours à une adoption, une PMA ou une GPA, de façon intrusive et voyeuriste.

Naomi Campbell, jeune maman à 50 ans

Quoi de mieux qu’un faire-part de naissance sur Instagram pour annoncer un bébé surprise ? Naomi Campbell vient de publier le 18 mai 2021 une photo des pieds de son premier enfant. En légende du cliché, la supermodèle de 50 ans a ainsi écrit :

« Une jolie petite bénédiction m’a choisie pour être sa mère, si honorée d’avoir cette douce âme dans ma vie, il n’y a pas de mots pour décrire le lien de toute une vie que je partage maintenant avec toi mon ange. Il n’y a pas de plus grand amour. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Naomi Campbell (@naomi)

Naomi Campbell, sans cesse questionnée sur ses désirs d’enfants

Hormis le genre de son bébé, Naomi Campbell n’a pas donné plus de détails sur son prénom, la date de naissance, ou le mode de procréation de sa fille, ce qui laisse une partie du grand public et des médias spéculer… de façon beaucoup trop intrusive et déplacée !

La mannequin a plusieurs fois exprimé son désir d’enfant dans la presse, dont récemment au Vogue Arabia :

« J’adorerais avoir des enfants. Je n’écarte rien de ma vie. J’adore les enfants et les adorerai toujours. Quand des enfants m’entourent, je deviens une enfant moi-même. C’est ma petite fille intérieure que j’espère toujours garder en moi. »

Naomi Campbell, bourreau de travail

Repérée pour devenir mannequin dès l’âge de 15 ans, Naomi Campbell enchaîne les podiums et séances photos aux quatre coins du monde depuis les années 1980.

Les autres supermodèles légendaires des années 1990 ont depuis longtemps raccroché leurs stilettos ; beaucoup sont devenues mères, et reviennent de façon épisodique pour de grands événements mode. Naomi Campbell, elle, n’a jamais cessé de travailler (ce qui en dit peut-être aussi long sur les difficultés d’être une mannequin noire dans l’industrie de la mode pour se pérenniser et s’assurer une retraite aussi dorée que ses pairs qui ne souffrent pas du racisme).

Et forcément, quand l’esthétique de votre corps est votre principal outil de travail, avoir des enfants peut d’autant plus bouleverser votre carrière.

Adoption, PMA ou GPA ? Cela ne regarde que Naomi Campbell

Certes, il est probable que Naomi Campbell ait eu recours à des méthodes telles que la procréation médicalement assistée (PMA) ou une gestation pour autrui (GPA), mais ce n’est pas au grand public de la harceler de questions à ce sujet. Il n’appartient qu’à la supermodèle de décider d’en parler publiquement ou non.

Elle avait déjà donné un indice dans cette direction au média britannique qu’est le Evening Standard en 2017 :

«Elle a pensé à l’adoption par le passé — est-ce encore une option ? Campbell soupire. “Je pense à avoir des enfants tout le temps”, dit-elle. “Mais maintenant, avec les progrès de la science, je pense que je peux le faire quand je le voudrai.” »

Science ou non, on espère simplement que la mère et l’enfant se portent bien.

À lire aussi : Jill Biden présente le doggy bag de luxe, à l’effigie de ses chiens Major & Champ

Anthony Vincent

Anthony Vincent


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!