C’est quoi être une meuf en 2019 ?

Neuf femmes âgées de 21 à 42 ans sont passées devant la caméra de Josepha Raphard pour parler de leur féminité, dans ce second épisode du documentaire MEUFS.

C’est quoi être une meuf en 2019 ?

Avoir des grands pieds, attendre l’aval masculin, faire face au racisme, gérer la contraception, avoir peur d’être agressée…

Dans son documentaire MEUFS disponible sur YouTube, Josepha Raphard invite neuf femmes à raconter ce que signifie pour elles être une femme en 2019.

MEUFS, le docu sans détours sur la féminité

Devant la caméra de cette réalisatrice de 24 ans, neuf femmes âgées de 21 à 42 ans parlent à cœur ouvert de la féminité et des problèmes auxquels elles font face au quotidien de par leur genre.

« J’ai rencontré ces femmes suite à un appel à témoins mais j’en ai aussi démarché directement certaines dans des soirées, des expos, des restos, parce qu’elles avait un choix de carrière intéressant, ou un physique, une aura qui m’interpellé. »

Attachée de presse dans la musique, Josepha Raphard a appris la réalisation en tournant MEUFS et souhaite aujourd’hui poursuivre sur dans cette voie et toucher le plus grand nombre.

Elle précise d’ailleurs que ses films ne s’adresse pas qu’aux femmes :

« Les hommes peuvent aussi y trouver un autre regard sur les femmes.

Je reçois beaucoup de messages d’hommes qui me remercient, qui trouvent trop cool d’entendre ses discours qu’on entend peu et me disent qu’ils comprenne mieux les problématiques des femmes. »

De ces deux premiers épisodes, elle tire un bilan « vivant, joyeux, plein d’amour et d’espoir » :

« Je ne voulais pas faire quelque chose de larmoyant ou « putaclique », je voulais un film positif.

J’aimais les femmes avant ce docu mais depuis je les trouve simplement incroyables ! »

Deux nouveaux épisodes de MEUFS à venir

Après l’élan féministe de 2018 symbolisé par le mouvement #MeeToo, qu’est-ce qui a changé ?

Josepha Raphard avait déjà donné la parole à des femmes dans un premier épisode en décembre dernier.

Certaines interviewées reviennent partager leurs réflexions dans ce second volet, comme Héra, 23 ans, pour qui être une femme « reste plus compliqué que ça en l’air » :

« Il y a eu beaucoup d’avancées mais je trouve que c’est quand même difficile. Toutes les meufs n’osent pas faire des joggings tard le soir, ou rentrer tard le soir en métro.

On a fait beaucoup de chemin mais le combat n’est pas terminé. »

Cette série se composera en tout de 4 épisodes.

Le troisième sortira en mars et sera sur le même format mais abordera de nouveaux thèmes, tandis que l’ultime chapitre dressera un bilan des trois avec des profils de femmes que Josepha Raphard annonce comme « surprenants ».

Pour ne pas les rater, tu peux suivre son travail sur sa chaîne YouTube et écouter parler celles qu’on ne voit que trop rarement s’exprimer sur les écrans !

Et pour toi, ça veut dire quoi être une meuf en 2019 ? 

À lire aussi : N’être qu’« une très jolie fille », ça m’a pourri la vie

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!