7 héroïnes de séries sur lesquelles je fantasme

Si. Si? SI ! On a TOU·TES déjà eu des fantasmes avec des personnages de série. Louiselle et Mathilde ont décidé de faire face aux leurs et partagent les héroïnes de série qui leur donnent chaud. C'est cadeau.

7 héroïnes de séries sur lesquelles je fantasme

Peut-être est-ce dû à la remontée des températures, ou peut-être à la récente invasion de GIFs de Dana Scully dans mon feed Tumblr, mais j’ai récemment eu l’envie irrésistible d’étaler mon amour pour des personnages féminins de séries ultra badass.

Toujours en alerte, le gaydar de Mathilde a vite capté mon projet. Elle a donc proposé d’ajouter ses fantasmes  héroïnes aux miennes.

Avec émotion et chaleur nous te livrons une liste qualitative de personnages féminins qui hantent (en bien) nos rêves.

Rachel, CEO glaciale d’Orphan Black

Je pense qu’Orphan Black est sortie il y a assez longtemps pour que cette info ne représente plus un spoil : Rachel est l’une des clones de Sarah Maning, personnage principal de la série de science-fiction.

En apparence froide, calculatrice, et contre ses « sœurs » puisqu’elle travaille pour l’entreprise qui les a créés et qui compte les récupérer, Rachel se révèle au fil des saisons bien plus complexe que ce que ses premières apparitions suggèrent.

Ses faiblesses et ses sentiments (mais ne serait-ce pas la même chose pour elle ?), elle les cache sous des airs impassibles et une volonté de fer.

Oui, elle est cruelle. Oui, son personnage est méprisable.

Mais OH BOY, dès qu’elle passe en mode « Dark Rachel », prête à éclater quiconque se met en travers de son chemin, j’ai CHAUD.

La vérité c’est que je laisserais chacun des clones me marcher dessus, puisqu’ils sont tous joués par la déesse Tatiana Maslany. Le pouvoir de cette actrice me laisse sans voix dès que je la vois jouer.

Rachel, Sarah, Cosima, Alison… my body is ready.

Margo, High King de The Magicians

Dans un monde rempli d’hommes (magiciens, comme humains tradi, comme créatures magiques) qui cherchent à profiter d’elle, Margo s’est forgée une carapace d’à peu près 12 000 couches.

Un peu comme Rachel, elle cache ses sentiments sous un masque de bad bitch. Elle dit tout ce qu’elle pense, et elle le dit tout haut. Elle n’a clairement pas ton temps. Et elle pourrait te tuer en un regard… Vraiment, comment ne pas l’aimer ?

Entre la magicienne et moi, ça n’a pas été le coup de foudre direct. Mais au fil des saisons elle a dévoilé de multiples facettes, ajoutant de la profondeur à son personnage, et me séduisant au passage.

Elle a traversé tellement d’épreuves sans jamais se départir de son humour tranchant, et sans jamais s’excuser d’exister, sans jamais laisser quelqu’un la rabaisser. Elle a fait trembler le monde des humains comme celui de la magie, bousculant les codes établis.

Margo a beau être piquante dans ses remarques, elle est aussi pleine d’amour, et serait prête à tout pour ses amis.

Son caractère, son assurance, son courage et son impertinence lui ont d’ailleurs valu le titre de High Queen, puis High King de Fillory, monde magique parallèle au nôtre.

Et elle peut faire de moi sa reine quand elle veut.

À lire aussi : Natalie Portman sera la prochaine Thor… et ce n’est pas la seule bonne nouvelle !

Villanelle, sentimentale tueuse de Killing Eve

Ok donc après Rachel, Villanelle apparaît dans mon top et je crois qu’il est temps pour moi de regarder la vérité en face : j’ai un faible pour les psychopathes.

Ou du moins pour les femmes dangereuses et instables qui pourraient me tuer en un claquement de doigts.

Chacun son kink, juge pas.

En même temps comment ne pas se laisser séduire par Villanelle, son jeu du chat et de la souris avec Eve, l’agent du MI6 à sa poursuite, et sa parfaite maîtrise des armes blanches, des armes à feu, du poison et du sarcasme ?

Comme dirait Marc Lavoine :

« Elle a les yeux revolver
Elle a le regard qui tue
Elle a tiré la première
M’a touché, c’est foutu »

Villanelle n’est pas fondamentalement mauvaise, elle est juste… pas très bonne non plus. Pour elle il n’y a pas de gentils ni de méchants, et la vie n’est qu’un jeu dont elle dicte les règles. Et je deviens son pion quand elle veut.

J’aimerais également prendre le temps de remercier toute l’équipe des costumiers sur la série qui a eu la bonne idée d’habiller Jodie Comer comme ça :

Et comme ça :

Et comme ça :

…. Ouais bon, t’as l’idée.

Les femmes au pouvoir des Nouvelles Aventures de Sabrina

Dans cette nouvelle version, Sabrina Spellman a passé la seconde dans la lutte contre le sexisme. Et la jeune sorcière ne se bat pas seule.

Aussi proches que différentes, ses tantes Zelda et Hilda ont leur style bien à elles pour calmer les ardeurs du patriarcat. Zelda c’est l’équivalent de l’expression « Une main de fer dans un gant de velours »… si le gant était lui aussi en fer.

La douceur et la gentillesse apparentes d’Hilda n’en font pas pour autant une cible naïve et sans défense. Certains l’ont appris à leurs dépends…

Je ne peux évidemment pas parler des meufs badass des Nouvelles Aventures de Sabrina sans évoquer Prudence. Contrôlée par un père abusif qui ne veut pas la reconnaître, le chemin vers l’émancipation de Prudence n’a pas été simple.

Mais la fin de la deuxième partie de la série la laisse plus déterminée et puissante que jamais.

We stan three bad witches

Même constat pour Lilith. Après avoir été l’esclave de Satan pendant des siècles, la première femme préfère s’allier aux autres sorcières pour récupérer ce qui lui est dû et devenir la Reine des Enfers. Ça claque.

Et après avoir dévoilé certains de mes fantasmes héroïnes de séries, je laisse Mathilde t’exposer les siens. J’ai chaud.

Nairobi dans La Casa de Papel, que je suivrais jusqu’aux quatre coins du globe

Si demain on me demande de fuir m’enterrer dans je ne sais quel coin paumé de la planète, entre la forêt tropicale et le désert aride, pour suivre Nairobi, je partirai sans hésiter.

Elle était déjà badass dans les premières saisons de la série, mais depuis la troisième, je pense que j’accepterais dans la minute d’être son otage.

Intimidante et profonde, sauvage et tendre, tout dans son caractère me séduit. Et je mentirais en affirmant que la combinaison rouge vif ne lui sied pas à merveille.

J’ai aussi clairement un kink pour sa voix, et tu verras, ça reviendra souvent. D’ailleurs, j’avoue que Tokyo, malgré son potentiel insupp, me séduit aussi beaucoup, ne serait-ce que par son rôle de voix-off et de conteuse qui m’envoûte sans vergogne.

Les femmes stylées d’Orange Is The New Black (je ne réponds plus de rien)

Ok, dans Orange Is The New Black, il y a pléthore de personnages si stylés que je partagerais leur cellule avec grand plaisir (ou presque). Qu’elles me bizutent, il n’y a aucun problème.

À commencer par Stella, interprétée par Ruby Rose, dans la saison 3. Elle n’a pas le temps pour les conneries, et a une propension à faire des clins d’œil qui me désarçonne complètement.

Malheureusement, sa présence dans la série est de courte durée. Et triste sort pour moi, un autre crush que j’ai eu en regardant la série n’a pas duré, malgré son apparente domination du bloc : Dominga « Daddy » Duarte.

Son aisance dans son rôle, en haut de la hiérarchie du bloc, comme la manière dont elle est capable d’être attentive à ses protégées me font devenir toute chose.

Si elle me regarde comme ça, je l'appelle « Daddy » autant qu'elle veut

Malheureusement, non seulement elle est peu présente, et en plus c’est une fuckgirl. Après, je ne dis pas que je n’irais pas boire un verre avec elle si elle me le proposait (sans alcool, pour ne pas violer nos conditionnelles).

Allez, une dernière pour la route : Nicky me séduit absolument et complètement.

Clairement, sa voix a joué un rôle là-dedans. Et sa tendresse et sa résilience ont créé chez moi une soumission un attachement inconditionnel. En plus, elle connaît tous les coins tranquilles de la prison, ce qui nous ferait gagner du temps en termes d’intimité.

Clairement, si je rejoignais Litchfield, mon séjour serait comme qui dit mouvementé.

Bethany, la trans(humaine) de Years And Years

Kalindi te présentait Years and Years dans un article il y a quelques semaines, et depuis je ne cesse d’en parler autour de moi.

C’est la meilleure série que j’ai visionnée cette année, sans aucune hésitation.

Et s’il y a bien une chose à laquelle je ne m’attendais pas en la visionnant, c’était de développer un crush sur l’un des personnages : Bethany.

Attention, pas dès les premiers épisodes ! Je sais, elle est ado, au début.

Je parle de la fin, lorsqu’elle développe et utilise ses aptitudes technologiques, qu’elle grandit et murit subitement.

Idem, chez elle, c’est la gentillesse, la dévotion et son côté inarrêtable qui me rendent toute chose.

Je ne serais pas contre qu’elle me fasse d’autres sortes d’implants. Oui, la métaphore est douteuse, mais regarde la série et viens me dire le contraire. Je t’attends.

Bon alors… Et toi ? Quelles sont les héroïnes dont tu aimerais être la chaise sur laquelle elles s’assoient ?

À lire aussi : Les personnages féminins les plus badass de La Casa de Papel saison 3

LouiselleD

LouiselleD


Tous ses articles

Commentaires

Chess Fenrir

Je ne regarde pas beaucoup de séries, mais mon premier crush (sans en avoir conscience à l'époque héhéhé) d'une héroïne de série ça a été Ziva David dans NCIS (en même temps elle est tellement BADASS).
Ziva David :cupidon::cupidon::cupidon:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!