Mélyssa Métisse Modeuse, la youtubeuse mode qui décrypte le luxe de l’intérieur


« Je suis une femme petite avec des formes et ces silhouettes ne sont malheureusement pas beaucoup représentées », raconte Mélyssa Métisse Modeuse, qui livre sur YouTube ses conseils pour travailler dans cette industrie et faire de bonnes affaires mode de seconde main.

« Je suis une femme petite avec des formes » : Mélysa Métisse Modeuse désacralise le luxe de seconde main sur YoutubeInstagram @melyssametissemodeuse

La pandémie a changé la vie professionnelle de beaucoup de personnes. Dont celle de Mélyssa, qui a profité de son chômage partiel pour se lancer avec succès sur YouTube !

Cette ancienne accro au shopping y enchaîne les vidéos où elle désacralise le luxe, décryptant par exemple le rapport qualité prix de sacs de luxe, souvent de seconde main, y compris ses pires affaires pour ne pas qu’on reproduise les mêmes erreurs. C’est avec la même honnêteté rafraîchissante qu’elle essaye des marques d’influenceuses, révélant parfois combien elles ne conviennent qu’à un seul type de morphologie. Elle partage également son expérience de chargée de ressources humaines pour livrer des conseils afin de trouver un emploi dans l’industrie de la mode.

Des conseils pratico-pratiques venant de l’intérieur qui peuvent vous éviter les faux pas en entretien d’embauche comme de mauvaises affaires côté shopping !

Tu veux bien te présenter ? Comment décrirais-tu le contenu sur ta chaîne ?

Je suis créatrice de contenu sur Instagram et YouTube, mais également chargée des ressources humaines dans un grand groupe de luxe. Passionnée de mode, de luxe, de vintage et d’histoire depuis mon adolescence, j’ai créé ma chaîne YouTube autour de ces univers. Je donne également des conseils en recrutement, car je reçois beaucoup de questions par rapport à mon métier.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer sur YouTube ?

En mars 2020, ma direction me contacte pour m’annoncer que toutes nos boutiques de luxe sont fermées et que je suis donc en chômage partiel pour une période indéterminée. Je tourne alors en rond, après avoir regardé l’ensemble du bouquet Netflix et Amazon Prime. Je décide donc de me lancer et de m’occuper en créant ma chaîne YouTube en commençant par parler de sacs de luxe.

En quelques jours, ma première vidéo fait 31.000 vues. Ça m’a boostée à sortir des contenus toutes les semaines. Cela fait donc plus d’un an que j’ai créé ma chaîne et j’espère continuer très longtemps !

Qu’est-ce qui fait que tu y occupes une place singulière aujourd’hui, selon toi ?

Alors je ne pense pas occuper une place singulière, mais je suis 100% naturelle dans mes vidéos et cela me touche beaucoup quand des personnes me complimentent sur ma simplicité et mon humilité. Je suis une fille simple, et j’aimerais grâce à mes vidéos rendre le luxe plus accessible tout en transmettant l’histoire des maisons et l’artisanat derrière chaque pièce.

Quel rapport entretiens-tu avec la mode, ton corps et ton image ?

La mode est un des moyens pour exprimer sa personnalité et son humeur du jour. C’est un véritable jeu pour moi d’accorder les couleurs, les matières ou encore les imprimés. Je suis une femme petite avec des formes et ces silhouettes ne sont malheureusement pas beaucoup représentées, encore moins dans le luxe, mais j’aimerais justement transmettre ma confiance en moi avec mes abonnés et abonnées.

La confiance en soi est comme une flamme qu’il faut entretenir chaque jour, il y a des jours sans et des jours avec ! Mais j’essaie d’être bienveillante avec moi-même, même quand je ne me sens pas dans mon assiette et que je n’ai pas envie de m’habiller ni de m’apprêter.

Quelle est ta vidéo dont tu es la plus fière à ce jour ?

Ce serait la vidéo Pourquoi j’ai vendu ma collection de sacs de luxe, car j’y parle de mon passé de shopping addict, des découverts à répétition pendant 8 ans et des situations très complexes auxquelles j’ai dû faire face, car je n’avais pas un sou de côté.

Le luxe est un univers qui fait rêver et encore plus la nouvelle génération. Je ne souhaite pas qu’elle se retrouve dans les mêmes situations que j’ai vécues à ne pas pouvoir faire ses courses à cause de l’achat d’un sac à main. Cette vidéo confession/prévention a été hyper bien accueillie par ma communauté et ça me touche encore plus !

La pandémie a-t-elle changé ton rapport à YouTube et à la mode ?

La pandémie m’a permis de me lancer sur YouTube, et a totalement transformé mon mode de consommation. Avant je faisais du shopping tous les mois et parfois ces vêtements restaient au placard avec leurs étiquettes. Aujourd’hui j’achète beaucoup moins et surtout beaucoup mieux, je privilégie au maximum des marques made in France ou Europe avec des valeurs écoresponsables !

Si tu pouvais changer quelque chose dans l’industrie de la mode, qu’est-ce que ça serait ?

D’avoir davantage de représentativité sur les podiums ou dans les différentes campagnes. On y vient petit à petit et c’est justement tellement rare qu’on le remarque.

Quel est le meilleur conseil style / mode que tu donnerais aux gens ?

De se libérer du regard de l’autre et de se concentrer sur ses propres goûts !

Est-ce qu’il y a une chaîne mode francophone que tu souhaites recommander ?

J’aime beaucoup la chaîne d’Elodie Romy qui est très complète et qui a plein de styles différents, toujours avec cette touche parisienne que j’aime tant !

À lire aussi : Madmoizelle lance « Matières Premières », son nouveau podcast sur la mode éthique, 100% transparent

Anthony Vincent

Anthony Vincent


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!