Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Musique

Medi and the medicine show

30 sep 2006

Medi and the medicine showMedi and the Medicine Show. Un nom plutôt surprenant, derrière lequel se cache une formation à trois instruments (guitare, basse, batterie), menée par un charismatique leadeur, Medi, qui n’était autre que le guitariste d’Emilie Simon. Trois petits Français, originaires de Nice, qui nous livrent un premier album rock de qualité.

Le premier titre de l’album, Yeah yeah, qui est aussi le premier single, concentré de rock énergique, donne immédiatement le ton (ainsi que l’envie d’écouter la suite). Cela dit, le talent du groupe s’exprime réellement sur le deuxième morceau, le superbe Tears to cry. L’accent français de Medi (chanteur et guitariste du groupe) ne choque pas, bien au contraire ; il donne une autre dimension aux textes (tous en anglais) de l’album, et il est difficile de résister lorsqu’il chante « she gave me tears to cry, she gave me wings to fly », accompagné de sa guitare (très présente dans l’album). Guitare que l’on retrouve, seule mais très efficace, dès le début du morceau suivant, au style pop-folk, Dreamer awake.

On aurait également du mal à résister à la douce mélodie de December in Paris (qui reste cependant un morceau rock), grâce à laquelle la voix un peu rauque de Medi est particulièrement mise en valeur. A noter également, le somptueux et très mélodique Black hole day, On the top of the world, aux sonorités blues, ou encore l’excellent et très pop Where the sun goes. L’album se clôt avec le seul titre en français, Roofs and rafters, agréable surprise bien que contrastant avec le reste de l’opus.

Medi and the medicine show remet au goût du jour le concept de « power trio », avec lequel s’est illustré par exemple Jimi Hendrix, et le fait avec brio. Porté par le charisme (ainsi que le talent vocal et la guitare) de son leader, dont les influences vont de Led Zeppelin au blues, ce jeune groupe nous réserve sûrement de belles surprises, notamment sur scène. En attendant, ils nous livrent ici un excellent premier album, à mi-chemin entre pop-folk et rock.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Musique

Interviews cinéma
bigger-than-us-vertical

« Ce film donne des clés pour changer le monde » : Marion Cotillard et Mary Finn présentent Bigger Than Us

Kalindi Ramphul

22 sep 2021

Cinéma
daniel-craig-vertical

D’après Daniel Craig, l’agent 007 ne devrait pas être une femme, mais pourquoi ?

Kalindi Ramphul

22 sep 2021

12
Télé-réalité
koh-lanta-laurent-paresseux-vert

Le récap salé de Koh-Lanta : La Légende, épisode 4 — Guerre des sexes et riz gratuit

Benjamin Benoit

22 sep 2021

Tech
le smartphone OnePlus Nord 2 5G
Sponsorisé

Enfin un smartphone chargé entièrement en 20 minutes !

Actu sexe
Youtube – critique – OnlyFans

Des youtubeurs s’improvisent critiques de comptes OnlyFans et ce n’est pas une bonne nouvelle

Série télé
une-affaire-francaise-vertical

Une affaire française, la série TF1 sur le petit Grégory, l’obsession de trop ?

Kalindi Ramphul

21 sep 2021

Actu en France
neonbrand-nZJBt4gQlKI-unsplash

Avec #LePoidsDesMots, Instagram France s’engage contre le cyberharcèlement

Eva Levy

21 sep 2021

Culture Web
the-damelio-show

Challenges TikTok et crises de larmes : The D’Amelio Show alerte sur la santé mentale des ados influenceuses

Eva Levy

21 sep 2021

Musique
Brian Molko par Mads Perch

Placebo sort Beautiful James, premier extrait d’un 8e album attendu comme le vaccin

Anthony Vincent

21 sep 2021

12
Série télé
asa-butterfield-vertical

« Cassez-vous » : la colère légitime d’Asa Butterfield (Sex Education) contre les fans qui le prennent en photo

Kalindi Ramphul

21 sep 2021

21

La société s'écrit au féminin