Live now
Live now
Masquer
football-sport-pari-royaume-uni
Sport

Les stars du sport dans les pubs de paris, c’est fini outre-Manche. À quand la même en France ?

Le Comité britannique des pratiques publicitaires monte au créneau pour protéger les mineurs et « autres personnes vulnérables » des paris sportifs. La sentence est tombée : les spots avec des footballeurs connus et autres personnalités du sport seront prohibés. 

À partir d’octobre prochain, les opérateurs de paris sportifs au Royaume-Uni ne pourront plus diffuser de spots publicitaires mettant en lumière des footballeurs célèbres ou d’autres personnalités du sport. Et les interdictions ne s’arrêtent pas là : il ne sera plus possible non plus de montrer les maillots ou les stades de certaines équipes de football ainsi que d’utiliser des images de jeux vidéo populaires chez les moins de 18 ans. 

Au Royaume-Uni, parier est un véritable « sport national ». Les Britanniques peuvent miser sur absolument tout, de la couleur du chapeau de la reine Élisabeth II aux prénoms des royal babies — en passant bien entendu par le domaine sportif. Au fil des années, le sujet des paris s’est imposé en Angleterre comme un problème de santé publique. 

70% des parieurs ont moins de 34 ans 

Cette nouvelle législation dans le milieu du pari sportif, promulguée par l’autorité britannique de la régulation de la publicité, a pour objectif de protéger les mineurs et « autres personnes vulnérables ». Et de notre côté de la Manche ?

Autorisés depuis 2010 en France, les jeux d’argent dans le domaine du sport font désormais partie du quotidien des passionnés. Mais encouragée par des publicités ciblées et des partenariats minutieusement choisis, l’augmentation de comportements addictifs inquiète. 

Dans l’hexagone, d’après le dernier rapport de l’Autorité nationale des jeux (ANJ), les paris sportifs ont explosé au troisième trimestre de 2020, enregistrant le volume de mises le plus important sur un trimestre depuis dix ans.

À l’heure actuelle, ils représentent 56% du chiffre d’affaires global du marché des jeux en ligne. 70% des joueurs sont âgés de moins de 34 ans et le foot représenterait 64% des mises. 

Outre-Manche, Shahriar Coupal, le directeur du Comité des pratiques publicitaires, a donc pris les devants pour lutter contre cet inquiétant phénomène d’addiction des jeunes aux jeux d’argent dans le sport. « Fini les footballeurs de haut niveau ou autres sportifs connus qui font la promotion des dernières cotes », a-t-il déclaré au journal L’Equipe.

pari-sport-sportif-football-
© Thomas Serer – Unsplash

Selon une enquête du Bondy Blog, les paris sportifs en ligne se sont imposés ces dernières années dans le quotidien des quartiers populaires français. Les joueurs aux situations précaires n’hésitent pas à miser de plus en plus d’argent — bienvenue dans la spirale infernale de l’addiction au jeu d’argent…

Un marketing à revoir pour la Coupe du monde 2022

D’après la législation encore en vigueur au Royaume-Uni, une publicité ne peut être interdite seulement si elle est plus attractive auprès d’un mineur que d’un adulte. Avec les nouvelles règles, elle sera défendue si « elle est susceptible d’être très attrayante pour les enfants et les adolescents, en s’associant avec la culture “jeune” »

Cette nouvelle régulation britannique risque de faire un grand remue-ménage dans le milieu sportif. Elle sera mise en application un mois avant le début de la Coupe du monde 2022 au Qatar, un rendez-vous où traditionnellement les opérateurs de paris sportifs misent des fortunes dans le marketing afin d’attirer de nouveaux parieurs…

À voir si la France suivra le modèle de son voisin britannique. 

À lire aussi : Pression sur son utérus, carrière d’athlète : Serena Williams attend d’être plus détendue pour son second enfant

Image en Une : Jannes Glas – Unsplash


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

2
Avatar de Guerriere-75
7 avril 2022 à 13h04
Guerriere-75
Je trouve que c est une très bonne idée ce qu'ils ont fait les anglais , en France sa serait bien la même chose , comme les pubs de Paris sportifs ça incite les gens à dépenser de l'argent , alors que en sait que les gens ne vont jamais gagner
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Sport

Source : Madmoizelle
Sport

Paris 2024 : « Mon objectif, c’était de battre mon frère ! » rencontre avec B-Girl Syssy, prodige du breakdance

Livres

Avec Galatea, découvrez des histoires exclusives en format audio ou ebooks

Humanoid Native
Athletes_JO_V
Sport

JO 2024 : ces 8 athlètes féminines qu’on espère voir briller aux Jeux de Paris

Source : Robin JARRY
Sport

3 conseils pour mieux gérer sa pratique sportive quand on a ses règles

1
Pexels
Santé

JO 2024 : le cycle menstruel a-t-il un impact sur les performances des sportives ?

2
131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

football // Source : Unsplash / Emilio Garcia
Sport

Le sexisme se niche jusque dans les crampons des footballeuses, dénonce le Parlement britannique

1
Source : @cakebycourtney sur TikTok - Capture d'écran
Sport

Alerte chialade : une petite fille aide sa mère à terminer son marathon

Source : Photocreo
Daronne

Les athlètes, aussi parents, pourront bénéficier d’une dérogation pendant les JO de Paris 2024

comment-marche-pole-dance
Sport

Arrêtez tout, je viens de comprendre le principe de la pole dance !

18
amelie-mauresmo
Justice

Humiliations, chantage et insultes : Amélie Mauresmo obtient gain de cause face à son ex-compagne

La société s'écrit au féminin