Le come-back surprise de Nekfeu vu par la rédac

Océane et Alix ont vu le film et écouté le dernier album de Nekfeu, Les Étoiles vagabondes. Elles te disent ce qu'elles en ont pensé !

Le come-back surprise de Nekfeu vu par la rédac

Le 6 juin 2019, Nekfeu a signé son grand retour avec son nouvel album : Les Étoiles vagabondes.

En quelques heures seulement, ce nouveau projet, accompagné d’un film diffusé en séance unique, qui n’a connu pratiquement aucune publicité, a explosé les scores du box-office et du streaming.

Océane et Alix en discutent !

Les Étoiles vagabondes de Nekfeu : un marketing qui marche

par Alix

Je suis une grande fan de Nekfeu depuis 1995, groupe que j’écoutais en boucle avec mon frère du temps de nos appareils dentaires.

Alors forcément, je me suis ruée sur Deezer dès la sortie de l’album Les Étoiles vagabondes !

Mais avant même d’entendre le premier morceau, j’étais déjà interpellée par la stratégie marketing de Nekfeu.

Il a d’abord opté pour une communication MINIMALE et exclusive. C’est-à-dire que j’ai découvert qu’il allait sortir un nouvel album sur son compte Instagram, qu’il avait depuis longtemps délaissé.

Je n’ai rien compris à l’annonce. Le synopsis restait vraiment mystérieux

« Quand deux étoiles sont trop proches et que l’une d’elles explose en supernova, il arrive qu’elle condamne l’autre étoile à errer sans trajectoire dans l’univers.

On les appelle les étoiles vagabondes. »

Il joue dans un film ? Il a réalisé un documentaire ? Il ne fait plus de musique ?

J’ai loupé le coche pour m’inscrire à la séance de ciné (Océane l’a vu, elle t’en parle plus bas). Mais Nekfeu n’a clairement pas eu besoin de mon cerveau un peu lent pour exploser tous les scores !

Le film a dépassé tous les plus gros blockbusters eu box-office en une séance unique.

Et le fait que cette séance soit unique n’est pas anodin, elle a fait se sentir les spectateurs très spéciaux et privilégiés.

D’autres rappeurs jouent beaucoup sur ce sentiment d’exclusivité, et cherchent à remercier « l’élite » de leurs fans.

Le silence de PNL dans les médias et leurs stratégies underground pour promouvoir leurs concerts, ou encore les tracks cachés de l’album de Roméo Elvis, participent à l’engouement autour de leurs projets.

Nekfeu a aussi rendu le packaging du disque ludique en travaillant avec le designer graphique rægular.

Pour rester dans le thème de l’univers et de l’espace, le CD est vendu sous vide, créant une valeur ajouté à l’objet. Ça le rend collector !

Achète Les Étoiles vagabondes de Nekfeu

Regarde-le comme il est beau !

Tu peux te le procurer juste ici, à la Fnac, pour la somme de 16,99€ !

Les Étoiles vagabondes : le film de Nekfeu

par Océane

À la sortie de Cyborg en décembre 2016, que Nekfeu a annoncé en plein concert au Stade de France à Paris, j’étais présente, larmes aux yeux, surexcitée avec mon amie Luna dans les gradins.

Et depuis, plus rien. Le vide intersidéral.

Alors évidemment, quand j’ai entendu parler de cette séance unique des Étoiles vagabondes, j’ai pris ma place sans vraiment me poser de questions ! Mais je n’avais aucune idée de ce à quoi j’allais assister.

Quand je suis arrivée à la séance du cinéma de banlieue près de chez moi, j’avais l’impression d’être en pleine fosse d’un concert : les sièges étaient remplis de fans surexcités qui attendaient le retour de leur idole.

Les 100 000 spectateurs réunis dans le monde entier pour cette séance unique et moi, nous avons donc passé près de 1h30 à regarder le making-off de ce nouvel album enregistré à travers le globe.

View this post on Instagram

Fierté.. @syrineboulanouar @reeko.uh @diabityler

A post shared by Nekfeu (@neklefeu) on

J’ai trouvé dans ce film un Nekfeu assez déprimé, qui semble se justifier de ces longs mois d’absence. Un Nekfeu qui explique à son public que le succès ne se vit pas toujours facilement derrière le feu des projecteurs.

J’ai retrouvé le Nekfeu que j’aime : celui qui parle de fraternité, qui est en perpétuelle crise existentielle et remise en question. Le Nekfeu qui ne se cache pas de souffrir et de souvent être à plat, noyé dans ses émotions mal gérées.

Le Nekfeu engagé, qui se nourrit de son métissage, se nourrit de voyages, de rencontres, mais aussi de solitude.

Finalement, même si la teinte globale de ce film était assez nostalgique, et que je n’ai pas accroché à toute la mise en scène, je suis sortie de la salle avec le sourire.

J’ai retrouvé cet artiste qui ne va jamais loin sans ses frères, le bidouilleur du rap français qui enregistre et écrit en toutes circonstances.

Loin d’être parfait, le film est d’une juste simplicité, et il a donné une dimension très intéressante à mon écoute de l’album quelques heures plus tard.

Qui n’a pas envie d’être inclus dans la conception de l’album de son artiste préféré ?

Les Étoiles vagabondes de Nekfeu : l’avis d’Alix

par Alix

Perso, j’ai trouvé les morceaux de Nekfeu, dans Les Étoiles vagabondes plutôt dans la lignée de ses travaux ces dernières années.

Un peu déçue du manque de diversité, j’ai quand même trouvé mon compte dans plusieurs de ses titres.

J’ai tout de suite eu un coup de cœur pour Koala mouillé, qui est un peu plus énervée que j’écoute EN BOUCLE !

Très influençable par le marketing, j’ai aussi vite identifié Dans l’univers, en feat avec Vanessa Paradis, comme le morceau qui allait m’accompagner dans mes nuits de dépress, avec Elle pleut.

Quoi qu’il en soit, je suis toujours aussi amoureuse de l’écriture de Nekfey et de son phrasé tout de suite reconnaissables, qui me ramènent à mon adolescence de groupie !

J’ai juste vraiment hâte qu’il clippe tout ça…

Les Étoiles vagabondes de Nekfeu : l’avis d’Océane

par Océane

Plutôt d’accord avec Alix : j’ai été un peu déçue, sur le coup, en écoutant l’album dans mon lit juste après avoir vu le film. La mélancolie que j’avais trouvé touchante au cinéma tombait un peu à plat dans mes écouteurs.

J’avais pris une baffe tellement monumentale à la sortie de Cyborg, qui m’était apparu comme un OVNI avec un Nekfeu qui s’était renouvelé d’une manière très surprenante, que j’ai été chiffonnée à la première écoute.

J’ai trouvé l’ensemble de l’album assez fade et trop linéaire, je n’ai pas retrouvé au premier abord le génie du verbe qui manie le Français comme personne.

Mais en tant que bonne fan bienveillante, j’ai finalement réécouté l’album plusieurs fois pendant mes longues heures de transport en commun, et j’ai eu des coups de cœur !

Je citeraiKoala mouillé, Cheum, et Ολά Καλά que j’écoute en boucle en ce moment-même.

Ça fait quand même du bien de découvrir des nouveaux sons du fennec !

Et toi, tu es allée voir Les Étoiles vagabondes au cinéma ? As-tu aimé l’album ?

À lire aussi : Peut-on être féministe et écouter du rap ?

Alix Martino

Alix Martino

Alix Martino, à dire sur l'air de Paris Latino, est chargée des podcasts chez madmoiZelle. Elle aime principalement le cinéma et Lidl.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!