Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

La grammaire est une chanson douce (E. Orsenna)

11 avr 2006

Aux éditions Stock

La grammaire, c’est chiant. Constat rude et néanmoins universel, formulé de la classe de CP jusqu’à la fac de lettres. Jeanne, dix ans, est assez d’accord. Sa prof de français décortique La Fontaine munie d’un enthousiasme communicatif, mais alors, la grammaire, le mot seul lui fiche un mal de crâne féroce. Quant à son frère aîné, n’en parlons pas : les mots, c’est pas son truc.

Et puis, rejoignant leur père de l’autre côté de l’Atlantique, ils font naufrage. Le frère et la sœur émergent miraculeusement sur une île, sains et saufs. Une seule chose leur manque : les mots. Débarquent alors Monsieur Henri et son neveu, le Sublime. Le premier est passionné de rimes et le second, invariablement ventousé à sa guitare. Ils se chargent des nouveaux venus et leur feront redécouvrir les mots.

Qu’est-ce que ça peut bien faire de sa journée, un mot, quand on ne l’utilise pas ? Dans La grammaire est une chanson douce, il se balade, il se choisit des adjectifs, il polit ses voyelles, il s’accorde. Parfois il se fait dévorer par un autre. Sur le marché aux mots, la femme éconduite peut acheter un mot de douleur à lancer au visage du goujat, les poètes éplorés quémander une rime rare.

Mais les ennemis du plaisir de la langue française guettent : le dictateur Nécrole et, surtout, sa grammairienne Mme Jargonos qui éructe des phrases incompréhensibles bourrées de mots de plus de quatre syllabes…

Erik Orsenna invente une vie en 3D à ces "éléments de la langue constituées d’un ou plusieurs phonèmes et susceptible d’une transcription graphique comprise entre deux blancs". Ce qui, du coup, est vachement plus sympathique et vivant qu’une définition du Petit Larousse. A défaut de réconcilier avec la grammaire, cette jolie fable fait au moins sourire.


Construisez avec nous l’avenir de Madmoizelle en répondant à ces questions !

Les Commentaires
5

Avatar de Kisig
15 mai 2008 à 20h19
Kisig
Eh vous savez que il y en a un 3eme??? Ca s'appelle La révolte des accents et c'est absolument magnifique...:coeur2::coeur2::coeur2:
Orsenna, c'est un bonheur à chaque fois...
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Livres

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

Jobs et Études

Chimie, astrophysique et ingénierie : ces femmes scientifiques qui ont changé le monde

Humanoid Native
[Site web] Visuel horizontal Édito (20)
Livres

Dans « Nos absentes », la journaliste Laurène Daycard redonne une voix aux victimes de féminicides

bitch-planet
Livres

6 dystopies féministes dans la lignée de The Handmaid’s Tale à découvrir d’urgence

patatouille
Livres

Patatouille, le livre jeunesse sur l’éducation des garçons loin des normes de la masculinité toxique

Maya Boukella

15 jan 2023

1
LeBookClub_ImageUne_V
Pop culture

Madmoizelle lance son BookClub !

[Site web] Visuel horizontal Édito (19)
Actu en France

Florence Porcel se débat toujours dans l’affaire PPDA et signe un essai sur la honte

Camille Lamblaut

06 jan 2023

lecture braille aveugle mart production pexels
Actu en France

Les aveugles vont (enfin) avoir accès aux livres en braille au prix unique librairie

Maya Boukella

05 jan 2023

5
shelby-mahurin-serpent-dove-jai-lu
Livres

Des sorcières et du patriarcat à vaincre : Serpent & Dove, la fiction féministe à lire

Madmoizelle Brand

04 jan 2023

Dans Cendrillon, la pantoufle de verre parodie la royauté française, en fait
Chaussures

Dans Cendrillon, la pantoufle est bien en verre, pour parodier la royauté française

Anthony Vincent

20 déc 2022

1
Des idées cadeaux de Noël à offrir à une fan de mode Des livres, pardi.jpg
Idées Cadeaux

Des idées cadeaux de Noël à offrir à une fan de mode ? Des livres, pardi !

Anthony Vincent

20 déc 2022

3

La pop culture s'écrit au féminin