Précarité et hygiène menstruelle sont enfin étudiées par la politique française

À l'occasion de la journée internationale de l'hygiène menstruelle, la secrétaire d'État Marlène Schiappa a réuni ministres et industriels pour réfléchir à des solutions contre le tabou des règles et la précarité menstruelle.

Précarité et hygiène menstruelle sont enfin étudiées par la politique française

La journée internationale de l’hygiène menstruelle, c’est aujourd’hui, le 28 mai 2019.

Cette date vise depuis plusieurs années à briser les tabous autour des règles et à sensibiliser à l’importance d’une bonne hygiène menstruelle accessible à toutes les femmes.

À cette occasion, Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, a organisé une rencontre intitulée « Précarité, composition : quelles innovations pour les femmes ? ».

Précarité menstruelle et composition des protections hygiéniques

Dans le viseur de Marlène Schiappa aujourd’hui :

  • Plus de transparence de la part des industriels sur la composition des tampons, serviettes et coupes menstruelles
  • De vraies solutions pour lutter contre la précarité menstruelle et permettre à chaque femme d’avoir accès à des protections hygiéniques.

La secrétaire d’État s’est entourée aujourd’hui de plusieurs spécialistes, industriels et entrepreneurs français, en plus de trois autres membres du gouvernement :

  • Bruno Poirson secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire
  • Christelle Dubos secrétaire d’État au ministère des Solidarités et de la Santé
  • Agnès Pannier-Runacher secrétaire d’État auprès du ministre de l’Economie et des Finances.

Il ressort de cette rencontre que ces trois représentants du gouvernement travailleront de concert pour, comme l’explique Le Figaro Madame :

« Mieux soutenir l’action des associations de lutte contre la précarité et les structures d’accueil des femmes sans-abri […] améliorer la composition des protections périodiques […] fournir plus d’informations aux utilisatrices sur les risques sanitaires d’une mauvaise hygiène menstruelle. »

Des protections hygiéniques gratuites ?

Pour l’instant, pas d’action et d’échéance précises pour améliorer la composition des protections hygiénique et leur accessibilité pour les femmes, mais plusieurs missions et expérimentations sont lancées.

Notamment la réflexion sur la mise en place d’un dispositif de distribution gratuite de protections hygiéniques dans les écoles, hôpitaux et prisons à destination des femmes précaires par Patricia Schillinger, parlementaire alsacienne et aide-soignante de formation.

À lire aussi : Combien ça coûte d’avoir ses règles ?

Commentaires

Miss Prism

@Oceane Attention, petite coquille dans l'article, ce n'est pas Bruno mais Brune Poirson la secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.
Source: https://www.gouvernement.fr/ministre/brune-poirson

Sinon pour revenir à l'article, je trouve ça bien que ça devienne un vrai sujet de discussion au sein du gouvernement. J'espère juste que ça donnera quelque chose de concret.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!