Live now
Live now
Masquer
je-suis-ici-et-maintenant-nikon-2018
Pop culture

Je suis ici et maintenant, ou l’histoire poignante d’un petit garçon confronté à la maladie…

18 jan 2018
Le réalisateur en herbe Aurélien Mathieu parvient en seulement 140 secondes à disséquer un sujet bouleversant. Quand un petit garçon est confronté à l’âpreté de l’existence…

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Nikon Film Festival.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Voilà plusieurs semaines que je regarde les propositions d’apprentis cinéastes à l’occasion du Nikon Film Festival.

Chaque jour, je découvre des histoires qui m’émeuvent, me font rire, ou me donnent à réfléchir.

Avant-hier, je suis tombée sur celui dont il est question aujourd’hui, et pour la toute première fois, j’ai cédé aux larmes…

Je suis ici et maintenant, quelques secondes pour évoquer la maladie

je-suis-ici-et-maintenant

Clique ici pour découvrir le court-métrage ! 

Rien, au début de ce court-métrage, ne laisse présager du pire.

Un petit garçon, un samouraï, une maman qui se recoiffe, l’œil rivé sur le rétroviseur central.

Rien d’anormal, si ce n’est le samouraï, que l’on imagine facilement être le fruit de l’imagination du petit garçon. Son ami imaginaire, en somme.

Et puis arrive la compréhension du drame qui les touche tous…

Je ne peux vous en dire plus. Je ne peux vous engager qu’à cliquer. Car c’est avec délicatesse qu’Aurélien Mathieu évoque un sujet délicat.

Beaucoup de sensibilité dans ces quelques 140 secondes, qui ont frappé mon coeur comme autant de couteaux.

Soutiens Je suis ici et maintenant, le joli travail d’Aurélien Mathieu, réalisateur, scénariste et photographe formé à L’ESRA, dont c’est la première participation au Festival !

À lire aussi : Découvre une ode (hilarante) au clitoris et au plaisir !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Pop culture

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Musique

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK

Anthony Vincent

30 jan 2023

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

adama niane
Pop culture

L’acteur Adama Niane (Plus belle la vie, Lupin) est décédé à 56 ans

Maya Boukella

30 jan 2023

1
fine art documentation for Perrotin
photographed by Claire Dorn and edited by Tanguy Beurdeley
Arts & Expos

« Prenez soin de vous » : quand l’artiste Sophie Calle transforme une rupture en oeuvre d’art

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

[Site web] Visuel horizontal Édito (2)
Daronne

Découvrez Briony May Smith, l’autrice d’albums jeunesse à succès

Manon Portanier

29 jan 2023

@Marina_VGR Cabaret la Bouche sept 202278.jpg
Arts & Expos

Mascare : « Le cabaret est un art qui ne s’enferme pas dans un genre »

Anthony Vincent

28 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1

La pop culture s'écrit au féminin