Live now
Live now
Masquer
helloflo-fee-des-regles
Actu mondiale

HelloFlo raconte l’histoire très drôle de la fée des règles

12 mai 2015
La marque de livraison de protection hygiéniques HelloFlo a dévoilé une nouvelle publicité fort originale, qui décomplexe le sujet des règles.

HelloFlo est un service de livraison de tampons et serviettes hygiéniques. Il est particulièrement connu pour ses publicités un peu décalées, et la dernière n’est pas en reste ! Une jeune fille qui vient d’avoir ses menstruations, une certaine Lilian Dyer, y raconte l’histoire de la fée des règles, qui aidait autrefois à supporter cette période pas forcément fun du bas-ventre, mais que l’histoire a oubliée…

À lire aussi : HelloFlo, la box de tampons et serviettes, sort une nouvelle pub

La vidéo a été conçue par Naama Bloom, la fondatrice d’HelloFlo, et la scénariste Sara Saedi, qui en ont également profité pour lancer le hashtag #MakeItVagical, vagical étant un jeu de mots pour vaginal et magical, autrement dit en français, vaginalement magique ou magiquement vaginal.

Le but est bien évidemment de faire la pub des kits vendus par la marque, mais surtout de décomplexer les femmes et de leur permettre de parler de leurs règles avec la légèreté d’un Tampax mini.

The Period Fairy

« Salut mes soeurs de sang, c’est Lilian Dyer. Le mois dernier, c’était mon premier mois de règles, et c’était vaginalement magique. Mais tout le monde n’a pas cette chance, c’est pour ça que nous les filles, nous avons besoin de Sheero [une femme héros], la fée des règles. L’Histoire l’a peut-être oublié, mais l’histoire des femmes non. »

Lilian Dyer commence par interviewer la petite souris :

– Est-il vrai que vous étiez rivales ?
– Écoutez, nous étions les seules femmes dans le lot, et tout le monde essayait de nous monter contre l’autre.

La narratrice reprend :

« Pendant des années, le département des créatures mythiques était un club de vieux garçons. Les fées des règles mâles étaient des menplainers, pas des menstruaters [c’est-à-dire pas des spécialistes des menstrues]. Ils n’avaient aucune idée de ce dont les filles avaient besoin. Une fois que Sheero a brisé le plafond de verre, elle s’est maquillée pour la dernière fois. Elle était la première à parler de « Always » (toujours) au lieu de « jamais » — comme dans les serviettes Always.

Lilian Dyer interroge ensuite Cupidon, l’ex-petit copain de la fée des règles :

– Selon mes sources, votre relation était en dents de scie.
– Mes sources ? Voulez-vous dire le père Noël ? Parce qu’il raconte encore plus de mensonges que le Lapin de Pâques.

Ce à quoi le père Noël répond :

– Nous nous détestions. Elle méprisait mon succès. Elle ne comprenait pas pourquoi j’avais le droit de porter un costume rouge. Elle disait que ce n’était pas ma couleur.
– Elle avait raison en quelque sorte.
– Elle était jalouse de mon succès. Je n’y peux rien. #blessed.

La narratrice se tourne ensuite vers une historienne, la docteur Jane Sullivan :

« À l’origine, elle se faisait appeler Flow White [un jeu de mots avec « Blanche-Neige » et pertes blanches], puis la duchesse des ficelles de tampons. Elle s’est finalement décidée sur le nom de fée des règles. C’était plus clair pour tout le monde. »

« Mais alors, où est-elle maintenant ? » se demande Lilian Dyer…

La petite souris :

« Elle a vendu une application pour quelques millions et a pris sa retraite. L’application traqueuse de règles. Je l’utilise tout le temps. »

Cupidon :

« Elle est ici dans mon coeur ! »

Père Noël :

« Elle est partie prendre sa retraite dans un endroit où personne n’a ses règles. »

Lilian Dyer conclut :

« Malheureusement, je n’ai jamais pu retrouver la fée des règles. J’ai été déçue, jusqu’à ce que cette évidence s’impose à moi : parfois, au lieu de chercher Sheero, vous devez juste en être une vous-même. Longue vie à la fée des règles. »

Les Commentaires
5

Avatar de Bullle
14 mai 2015 à 12h16
Bullle
Haha, j'ai adoré cette pub! <3 Ca donne presque envie d'avoir ses règles tous les mois ! x)
Sinon, j'adore ses ailes à la fée, c'est de toute beauté !
1
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes © Rabbit75_Cav via Canva
Actu mondiale

Buckingham Palace désavoue l’une de ses membres honoraires accusée de propos racistes

Camille Lamblaut

01 déc 2022

3
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
Polanski mars distribution
Actu mondiale

Roman Polanski : la date de son jugement pour diffamation a été annoncée 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

mariage-gay-eglise-ecosse
Actu mondiale

Aux États-Unis, le Congrès légifère pour protéger le mariage pour tous 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

La société s'écrit au féminin