Harvey Weinstein fermement condamné

Le producteur Harvey Weinstein a été condamné pour certaines des accusations qui le visaient.

Harvey Weinstein fermement condamné

Harvey Weinstein condamné

Ce 11 mars 2020, Harvey Weinstein a été condamné à 23 ans de prison pour avoir violé une femme et en avoir forcé une autre à subir du sexe oral. Pour ces deux charges, il risquait jusqu’à 29 ans.

Il sera incarcéré dans l’État de New York. S’il veut faire appel, il doit le faire officiellement sous 30 jours.

Harvey Weinstein reconnu coupable de viol et d’agression sexuelle

Mise à jour du 25 février 2020

C’est la conclusion d’un procès historique qui avait débuté le 6 janvier, après avoir été reporté deux fois.

Lundi 24 février 2020, Harvey Weinstein a été reconnu coupable par la justice américaine de viol et d’agression sexuelle à l’encontre de Jessica Mann et de Mimi Haleyi.

L’ancien producteur américain encourt jusqu’à 25 ans de prison au maximum, selon France Info.

Les jurés n’ont en effet pas retenu le chef d’accusation de prédation sexuelle, lié au témoignage d’Annabella Sciorra, qui lui faisait risquer la perpétuité.

La peine d’Harvey Weinstein sera prononcée le 11 mars. En attendant, il est placé en détention. Ses avocats ont annoncé leur intention de faire appel.

C’est la première reconnaissance de culpabilité depuis #MeToo. Un message fort envoyé au monde et aux femmes victimes de violences sexuelles.

Mise à jour du jeudi 31 mai 2018 —

Harvey Weinstein inculpé par la justice américaine pour viol et agression sexuelle

Harvey Weinstein est inculpé par la justice américaine pour viol et agression sexuelle.

Selon le quotidien français Le Mondeun grand jury new-yorkais a confirmé l’inculpation du producteur américain mercredi 30 mai 2018, pour deux faits qui remontent à 2004 et 2013.

Harvey Weinstein est présumé coupable de viol en 2013 et de fellation forcée sur une actrice. La date du procès n’est pas encore connue.

— Article publié le 25 mai 2018.

Harvey Weinstein mis en accusation pour viol

En octobre 2017, ce qui est devenu « l’affaire Weinstein » ébranlait Hollywood, puis le monde entier.

Une enquête du New York Times a fait la lumière sur de nombreuses accusations de harcèlement, d’agression sexuelle ou de viol visant Harvey Weinstein, un des producteurs les plus puissants du cinéma.

À lire aussi : Asia Argento témoigne contre Harvey Weinstein, « l’ogre entre mes cuisses »

Dans son sillage est né le mouvement #MeToo (#MoiAussi), dénonçant les violences sexuelles dont sont victimes de trop nombreuses femmes dans le cadre professionnel.

C’est une révolution en deux temps : le temps médiatique, au rythme effréné, et le temps que la justice avance, avec la prudence nécessaire.

En ce qui concerne Harvey Weinstein, un cap est en passe d’être franchi.

Harvey Weinstein devrait, le 25 mai 2018, être mis en accusation pour viol et pour « acte sexuel à caractère criminel » — a priori, une fellation forcée.

Face à lui, le procureur Cyrus Vance, qui avait traité l’agression de Nafissatou Diallo par Dominique Strauss-Kahn en 2011.

Pour en savoir plus, je te renvoie vers cet article très complet disponible sur Le Monde.

À lire aussi : Les personnes ayant brisé le silence sont la « Person of the Year » du TIME

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Clematis

@wenn
Bah une felation c’est une pénétration. Y’a bien un truc qui rentre de manière forcée dans un autre truc.
La loi considère comme viol tout acte de pénétration sexuelle, de quelleque nature que ce soit: annale, vaginale ou buccale. Avec le sexe, le doigt ou un objet, peu importe.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!