Cette formation vous apprend à réagir face au harcèlement de rue


La formation Stand Up, créée par L’Oréal Paris avec l’ONG Hollaback! et la Fondation des Femmes, propose une méthode concrète pour réagir face au harcèlement de rue, qui touche encore 81% des femmes en France*.

Cette formation vous apprend à réagir face au harcèlement de rue

En partenariat avec Stand Up (notre Manifeste)

La mobilisation féministe a payé, et le harcèlement de rue est devenu un vrai sujet de société. Cette violence sexiste qui vise les femmes dans l’espace public a été largement médiatisée, mais une zone d’ombre demeure : comment inverser la vapeur et faire disparaître pour de bon le harcèlement de rue ?

« En éduquant les garçons », me direz-vous, et vous n’avez pas tort. Après tout, c’est aux harceleurs de ne pas harceler. Mais en attendant un changement d’éducation qui se dessinera probablement sur plusieurs années, voire sur une génération, d’autres solutions existent, comme la formation Stand Up qui propose des outils pratiques contre le harcèlement de rue.

La formation Stand Up contre le harcèlement de rue

Stand Up est un programme créé par L’Oréal Paris en partenariat avec l’ONG Hollaback! et la Fondation des Femmes, pour sensibiliser à la lutte contre le harcèlement de rue (et plus largement le harcèlement sexuel dans l’espace public : transports en commun, salles de sport, restaurants…) mais aussi pour apporter des solutions concrètes concernant la façon de réagir face au harcèlement.

Stand Up propose donc une formation, qui s’adresse d’une part aux personnes témoins de harcèlement de rue, et d’autre part aux femmes qui en sont victimes, en s’appuyant sur une méthode très didactique mise au point par Hollaback! et testée sur les campus américains : les 5D.

  • Distraire
  • Déléguer
  • Documenter
  • Diriger
  • Dialoguer

Selon qu’on soit victime ou témoin de harcèlement sexuel dans un lieu public, ces outils ne sont pas utilisables de la même manière ; c’est pourquoi vous trouverez sur le site de Stand Up des mises en situation très claires et des suggestions pour désamorcer la situation ou protéger une personne harcelée.

La formation est rapide et gratuite, accessible en ligne à tous et toutes sur le site officiel de Stand Up depuis début 2020. Des formations en visioconférence animées par la Fondation des Femmes et ses associations partenaires, En avant toute(s) et Filactions, sont également accessibles gratuitement en octobre et novembre.

Le harcèlement de rue, un problème de société

Les chiffres sont terribles, mais n’étonneront pas celles qui vivent le harcèlement de rue, souvent depuis un très jeune âge. Voici ce qu’a déterminé une étude menée par Ipsos et L’Oréal Paris en 2019, avant le lancement de Stand Up : 81% des femmes en France ont déjà été victimes de harcèlement sexuel dans l’espace public, et 20% d’entre elles déclarent avoir été aidées par un témoin, lorsqu’il y en avait.

Le harcèlement sexuel dans l’espace public prend de nombreuses formes : regard insistant et lubrique, insultes, « drague » qui refuse le « Je ne suis pas intéressée », attouchements, « frotteurs »… Il est parfois quasiment invisible, et parfois évident. C’est pourquoi la formation Stand Up met en scène diverses situations de la vie réelle pour aider à mieux l’identifier.

Formez-vous contre le harcèlement de rue avec Stand Up !

On a beau avoir été victime de harcèlement de rue, en tant que femme, on ne sait pas pour autant comment aider celles qui vivent la même chose sous nos yeux. Quant aux hommes, en grande majorité épargnés par le phénomène, ils peuvent pourtant en être témoin et donc être amenés à réagir pour défendre celles qui le vivent !

Pour lutter contre le harcèlement sexuel dans l’espace public, la formation Stand Up vous tend les bras.

Formez-vous avec Stand Up

Formez-vous en ligne !

À lire aussi : Les madmoiZelles répondent au harcèlement de rue — Témoignages

*Étude IPSOS x L’Oréal Paris, 2019

La Rédaction

La Rédaction


Tous ses articles

Commentaires

Mymy Haegel

Bonjour ! Au cas où ce ne soit pas clair : la formation est plutôt axée sur réagir au harcèlement quand on en est témoin, pas victime. Bien sûr, les situations sont si diverses qu'il est difficile de donner des clefs qui marchent dans 100% des cas, mais personnellement je l'ai suivie et j'ai appris pas mal de trucs, notamment comment casser « l'effet témoin » (« je n'agis pas car quelqu'un va bien finir par le faire »), ou des infos factuelles sur ce qu'on a le droit de faire ou non, notamment pour l'aspect « documenter » !

Elle est en effet gratuite et dure plus de dix minutes : c'est sur le site qu'il y a un résumé de dix minutes, mais la formation en ligne (pour laquelle vous pouvez réserver un créneau), qui est dispensée par une membre d'association féministe, a duré environ une heure, elle permet de s'attarder sur différents cas, de réagir, de poser des questions.

En gros l'idée c'est qu'il y a les bases sur le site, accessibles rapidement, et que la formation permet de les creuser, d'étudier différentes mises en situation, de se projeter, de dire comment on pense qu'on réagirait, etc.

Pour info, j'échange avec la taulière du compte Instagram @disbonjoursalepute sur l'Instagram de madmoiZelle (@madmoizelledotcom) ce mercredi à 19h (en live) pour répondre à des questions sur le harcèlement de rue, donc n'hésitez pas à passer une tête si le sujet vous intéresse !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!