Tu es enfermée dehors ? Ne panique pas et suis ce guide !

Tu es enfermée dehors et tu ne peux plus rentrer dans ton appart ? Mymy a fait appel à un serrurier qui vient te donner ses conseils !

Tu es enfermée dehors ? Ne panique pas et suis ce guide !Jaye Haych / Unsplash

Je me permets de commencer cet article avec une anecdote #VieDeBoloss digne d’un épisode de Laisse-moi kiffer

Je parle bien sûr de la nuit, toute récente, où je me suis retrouvée enfermée dehors pour la première fois de ma vie !

Je suis enfermée dehors, au secours

C’était un vendredi soir, la veille d’un jour important : mon nouveau canapé allait être livré et j’avais une aprèm entre copines prévue, donc pas question de déraper sur les pintes.

Je me suis retrouvée dans une soirée appart assez chill, avec mon mec qui picolait pas mal et moi qui suis restée sage, profitant simplement de l’ambiance et des discussions.

Sachant que mon copain allait rester là jusqu’à l’aube, comme à son habitude, j’ai quitté la soirée vers 2h, n’ayant qu’une hâte : retrouver mon lit et dormir 8 bonnes heures avant ma livraison.

Tu vois venir le truc, hein… une fois descendue de ma course Kapten, je me précipite vers ma porte d’entrée, rêvant déjà de mon oreiller, je glisse la clef dans la serrure, je tourne, et…

Clic.

Clic clic clic clic clic.

CETTE CONNASSE DE SERRURE EST CASSÉE !!! Je la savais déjà abîmée, mais un serrurier était venu 10 jours avant pour la retaper. SUPER BOULOT ÇA N’A VISIBLEMENT PAS MARCHÉ.

Je préviens mon mec, et ce petit chou à la crème quitte sa soirée, prenant lui aussi un VTC pour me rejoindre dans l’espoir que sa clef à lui fonctionne. Il tente également avec une radio, la fameuse technique censée pouvoir déverrouiller une porte claquée.

Mais c’est peine perdue : ses essais ne servent qu’à réveiller mon chat, lequel se met à miauler à la mort de l’autre côté de la porte qui nous nargue.

Il est 3h du matin, je suis coincée sur mon paillasson, je suis fatiguée, j’ai une livraison dans quelques heures, et je sens le stress monter en moi. La crise d’angoisse n’est pas loin.

Enfermée dehors, je panique

Au bord de la panique, je me dis qu’il faut ABSOLUMENT que je rentre chez moi CE SOIR. Je tape fébrilement « serrurier paris 24h/24 » dans Google.

Les annonces sont nombreuses, mais une alarme résonne dans ma tête : je connais des gens qui ont été arnaqués par des artisans profitant de leur détresse pour leur soutirer des sommes folles.

J’ai entendu des histoires de « Il a pété ma porte et me demande 2000€ pour la remettre », « Le mec refuse de me faire un devis et exige que je lui vire la somme immédiatement »… Comment savoir à qui faire confiance ?!

Je me vois déjà cramer mes économies du confinement et mon budget vacances dans une bête porte claquée. J’ai les larmes aux yeux.

Et puis je respire un grand coup et je me calme.

Le pote de mon mec qui organise la soirée est adorable, je sais qu’il m’hébergera sans soucis pour la nuit. Mon chat peut tenir jusqu’à demain. Et pour la livraison… Bah, on verra. On se débrouillera.

Retour à la soirée, donc, pour un dodo bien mérité. Sur la route, je tweete que j’ai besoin d’un serrurier, espérant que le bouche-à-oreille m’aidera à éviter les arnaques.

Enfermée dehors ? Appelle ton assurance habitation !

Après une bonne nuit, la situation paraît déjà moins sombre : mon mec et moi partageons un café en terrasse tout près de chez moi pendant que j’essaie de régler mon souci.

La première chose à faire quand tu es enfermée dehors, c’est d’appeler ton assurance habitation, qui a forcément un numéro d’urgence fonctionnant aussi le week-end.

Après 10min de musique d’attente grinçante, j’ai quelqu’un au bout du fil et j’explique mon problème.

Très serviable, la personne me renvoie vers un site spécial créé par mon assurance, où je peux entrer des détails (la porte est-elle claquée ou verrouillée, de quel type de serrure s’agit-il…) afin de générer un devis qui sera transmis à l’un des serruriers partenaires, lequel me contactera directement.

Je fais tout ça, je grince des dents devant les 270€ annoncés et surtout le fait que je dois d’ores et déjà entrer mes informations bancaires. Mais c’est le site de mon assurance, pas celui d’un artisan random : j’ai confiance. Tout est OK, je serai appelée dans les 20 min !

20 min passent. Puis 30. Puis 45. Bon. Le brunch se fait long, là.

Je rappelle mon assurance, la personne me dit, chagrinée, qu’elle n’a pas la main sur le service en ligne, ni sur les serruriers à contacter. Bon. Ok. Je… fais quoi ?

Au bout d’une heure, je remarque un mail tombé dans mes spams (alors que les autres étaient dans ma boîte de réception) :

Vous avez commandé une intervention à domicile. Toutefois, nos professionnels ne peuvent donner suite à votre demande.

Un expert Dépannage Habitation va prendre contact avec vous dès demain (ou dès lundi si la commande est passée après 16h30 le vendredi) afin de convenir d’un nouveau rendez-vous.

Bien entendu le montant de votre intervention ne sera pas débité tant que celle-ci ne sera pas réalisée.

AH. OKAY. On est samedi, là. Je vais pas attendre lundi. Plan B.

Enfermée dehors : le serrurier providentiel

Je me retrouve à nouveau devant Google, angoissée à l’idée de me faire arnaquer. Quand soudain, je me rappelle de mon tweet nocturne… et je tombe sur cette réponse qui me sauvera la vie (non j’en fais pas trop).

Je contacte Jowita Serrurier, le mec me demande une vidéo de ma serrure, je passe sur mon palier l’enregistrer et la lui envoyer, il me dit ok j’arrive dans 1h et ça fera 150€ max.

JE. RESPIRE.

Le serrurier vient à l’heure dite, il jette un oeil à ma serrure, se saisit d’une feuille rigide type radio, la glisse dans le chambranle, triture de façon magique tout en faisant pression contre la porte, et… ça s’ouvre. ÇA S’OUVRE !

Envie de chanter comme les meufs dans Kirikou quand « l’eau est là », je te jure.

L’artisan coince le pêne de ma serrure cassée afin que la porte ne se referme pas en claquant, vérifie que mon verrou supplémentaire me permet de ne pas vivre dans un moulin, et voilà, c’est bon.

Je file 120€ au gars, il me donne la facture, le tout a duré 10 min montre en main, et tout est bien qui finit bien. Il ne me reste qu’à contacter mon agence immobilière lundi pour faire changer la serrure cassée.

Il est 15h, j’ai même le temps d’une douche et d’un petit repas avant de retrouver mes copines.

Les conseils d’un serrurier si tu es enfermée dehors

J’ai demandé à mon sauveur l’artisan de Jowita Serrurier ses conseils pour les gens qui se retrouvent enfermés dehors : comment réagir, peut-on ouvrir sa porte soi-même, comment ne pas se faire arnaquer ?

Il me liste les tips suivants :

  • Déjà, ne pas paniquer.
  • Si on a une radio, essayer de l’utiliser pour ouvrir la porte, mais sans bourriner (ça peut marcher même si la clef est coincée dans la serrure).
  • Si la clef est de l’autre côté, ne pas essayer de la « pousser » : ça ne fonctionne pas et ça peut endommager la serrure.
  • Dans la mesure du possible, éviter de faire intervenir un serrurier la nuit : si on peut, on va dormir ailleurs et on attend le lendemain (et on appelle son assurance habitation !).
  • Si le bouche-à-oreille ou l’assurance ne donne rien, il faut vérifier les avis postés sur Internet concernant les serruriers, et espérer que ça suffira.

L’artisan conseille également d’entretenir sa serrure en la lubrifiant une fois par an avec ce type de produit.

Tu peux te référer à cet article du Monde qui explique les tarifs classiques en vigueur et donne l’organisme à contacter si tu penses avoir été arnaquée.

Oh, et dernière chose : n’appelle pas les serruriers qui démarchent avec des autocollants ou prospectus sur la boîte aux lettres ! Ça ne les rend en rien dignes de confiance !

En espérant que cet article ait pu t’éviter de cramer un SMIC dans une porte claquée, je t’envoie de la force si tu es actuellement enfermée dehors ♥ ça fera une anecdote marrante à raconter, tu verras !

(Mon canapé est reparti à l’entrepôt et il est revenu une semaine plus tard, je te rassure, je sais que ça te travaille.) 

À lire aussi : 7 astuces pour quand tu vas vivre seule pour la première fois

Mymy Haegel

Mymy Haegel

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle. Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Margaux Simon

Moi aussi je suis parfois victime d'étourderie.
Je compte plus le nombre de fois où au collège j'ai du attrendre devant la maison le retour de ma mère (heureusement, la clé de maison de ma pote ouvrait aussi ma maison ça dépanne ^^")
Aujourd'hui je laisse toujours un double chez un/e pote(au cas où ^^")
Et sinon pour me dépanner, je suis passée 2x par chez les voisins pour acceder à mon balcon (au 3é, je suis spiderWoman ;) )
Mais sinon globalement j'ai décidé de ne plus oublier mes clés et j'ai instauré le rituel de toujours les mettres au même endroit (si elles n'y sont pas c'est que c'est mort ^^")
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!