Live now
Live now
Masquer
emma-watson-beatbox-rap
Culture

Emma Watson beatboxe avec Lin Manuel Miranda en rap freestyle sur l’égalité des genres

Emma Watson a des talents cachés, et cette fois-ci, c’est le beatbox qu’elle maîtrise. Et elle se débrouille plutôt pas trop mal, en compagnie de Lin-Manuel Miranda, qui vient superposer un rap improvisé.

Après une interview de Tom Hanks par Emma Watson, la jeune militante pour l’égalité des sexes remet le couvert, et cette fois-ci avec nul autre que Lin-Manuel Miranda, le créateur de la déferlante comédie musicale Hamilton ! Après tout, l’occasion faisait le larron puisque le clip a été tourné pour le mouvement HeForShe promouvant l’égalité en l’honneur de la journée internationale des droits des femmes.

8-mars-2016_620

Désolée pour ce grand moment de fangirlisme, mais Emma Watson est trop mignonne

quand elle apparaît comme super embarrassée à l’idée de beatboxer. Mais c’était le deal avec son invité ! Elle sort un rythme de beatbox relativement simple, je l’accorde, mais solide : après tout elle n’est pas une professionnelle même si elle gère quand même la fougère avec cette démonstration.

À lire aussi : Messieurs, l’égalité hommes-femmes ne se fera pas sans vous

Autre grand moment de fangirlisme : quand Lin-Manuel Miranda lui demande sur quoi il doit improviser, et que très naturellement, l’actrice lui répond l’égalité des genres. Le compositeur confirme bien sûr qu’il est féministe, et il enchaîne des phrases prônant l’égalité de droit dès la naissance, mais aussi l’égalité des salaires… avant de dérailler du sujet !

En conclusion, je suis complètement d’accord avec Lin-Manuel Miranda qui prévoit sûrement le futur en disant :

C’est trop un mème, merci, c’est l’équipe de rêve du beatbox.

À la fin, vous pourrez voir une Emma Watson (encore plus mignonne) rouge comme une pivoine, ou devrais-je dire, rouge comme une tomato-tomayto.

Si vous vous demandez ce qu’est Hamilton… si ce n’est la meilleure comédie musicale de la décennie, et en plus ça parle des pères fondateurs des États-Unis, je poste le passage d’une partie du cast à la Maison Blanche, où le président des États-Unis lui-même les a invités pour une prestation unique qu’il introduit.


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

2
Avatar de Noannelle
19 mars 2016 à 16h03
Noannelle
Ah, je les adore, ces deux-là !
Emma, chaque jour je t'aime un peu plus. uppyeyes:

@Biscotte Mulotte voilà ma traduction faite à la va-vite, clairement pas parfaite, et pour les rimes on repassera, mais j'espère que ça va.

"...Parfait. Yo, ah, c'est Lin, et je dois rire, comment est-ce qu'on peut ne pas être égaux ?
On est genre la moitié. Genre les femmes sont la moitié des gens sur terre.
Et oui, elle auraient dû être égales depuis la naissance,
Ca veut dire tout le temps, tous les jours, salaire égal, tous les aspects,
Ok, est-ce qu'on est vraiment ok ?
Oh la vache*, yo, ce beatbox est fantastique... animaux, et où les trouver,
Yo, je change drastiquement le récit,
Regarde ! T'as continué [s'adressant à Emma] !
Oh purée*, j'adore regarder ça, continue ton flow,
La vache, c'est tellement un meme,
Merci, c'est la dreamteam du beatbox."


*(oh mon Dieu mais sans le blasphème, je savais pas quoi mettre d'autre hahaha)
Je peux noter que le "je change drastiquement le récit (*ou la narration si on veut être littéral)" est une référence à Eliza qui dit "I'm erasing myself from the narrative" et à Angelica et son "I'm a compell him to include women in the sequel" donc aux femmes qui choisissent leur rôle dans l'Histoire (aka le récit)... Sorry, je suis un peu beaucoup obsédée par cette comédie musicale! C'est tellement un chef d'oeuvre!!
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Capture d'écran Youtube
Culture

À Coachella, Lana Del Rey fait un duo avec une invitée surprise et met le public en émoi

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

La pop culture s'écrit au féminin