Live now
Live now
Masquer
clemity-jane-cher-corps
Lifestyle

Clemity Jane, son éducation sexuelle et ses poils d’aisselles roses dans Cher Corps

18 déc 2017

Clémence, alias Clemity Jane, raconte son éducation saine à la sexualité devant la caméra de Léa Bordier. Un nouveau Cher Corps plein de bonnes vibes !

Le visage qui est apparu dans le Cher Corps de la semaine m’était familier, et il le sera sans doute pour toi aussi, si tu t’intéresses aux questions liées à la sexualité.

Clémence, 25 ans, est passée devant la caméra de Léa Bordier pour la série Cher Corps.

Tu la (re)connais peut-être sous le pseudonyme de Clemity Jane, youtubeuse sex-positive, dont la chaîne rassemble à présent plus de 67 000 abonné·es — excusez du peu !

À lire aussi : La sexualité positive, c’est l’avenir : voici comment vous y mettre !

Clémence, alias Clemity Jane sur YouTube

Anouk lui avait tiré le portrait d’un soyeux trait de plume en 2016.

C’est par ce biais que j’avais découvert une jeune femme hyper inspirante, au discours franc et décomplexant comme je les aime :

« Il faut arrêter de considérer le cul comme un tabou qui pèse sur les épaules. Aimer le sexe, c’est un peu comme aimer manger une glace au chocolat : ce n’est ni grave, ni salissant.

L’important c’est de penser à soi, à son plaisir… Et au consentement bien entendu ! »

Clemity Jane parle rapport au corps, sexualité, complexes dans Cher Corps

Dans son Cher Corps, Clémence raconte son éducation à la sexualité, son rapport au corps (c’est un peu le sujet, me direz-vous).

Cher Corps — Clémence

Comment parler de sexualité aux enfants, en toute simplicité ?

Ce Cher Corps fait directement son entrée dans la shortlist de mes épisodes préférées. Le discours de Clémence est franc, rafraîchissant, notamment sur les sujets touchant à la sexualité et aux complexes.

Elle raconte qu’en grandissant, elle pouvait poser à sa mère absolument toutes les questions de sexe.

Celle-ci lui expliquait alors, sans aucun jugement, ce que les mots « sodomie » ou « fellation » voulaient dire, sans jamais lui transmettre l’idée que telle ou telle pratique serait respectable ou non.

Une manière très saine de répondre aux questions de curiosité, tout en renforçant un lien de confiance parent-enfant !

Clémence était donc devenue, parmi ses amies, « celle qui savait des trucs », celle qui savait surtout où aller chercher des réponses fiables aux questions que les ados se posent.

À lire aussi : De l’influence de l’éducation sur notre rapport au sexe

Des poils et des tatouages là où ça te chante

Je me suis beaucoup retrouvée dans le discours de Clémence autour des poils. Moi aussi, je me suis d’abord épilée par habitude, par adhésion à une loi tacite que je ne pensais pas avoir le droit de discuter…

Et moi aussi, désormais, je laisse parfois pousser mes poils, parfois je les épile, parfois je les rase, au gré de mes humeurs et non plus d’attentes sociales qui pèseraient sur mon apparence.

Je n’ai pas encore sauté le pas de la coloration, mais je suis hyper fan des aisselles roses fluo, qu’on se le dise !

À lire aussi : La coloration des aisselles, une nouvelle tendance beauté ?

Clemity Jane, son éducation sexuelle et ses poils d’aisselles roses dans Cher Corps

BG ❤️

Je n’ai qu’une seule frustration vis-à-vis de ce Cher Corps, c’est qu’il ne dure que 10 minutes, j’aurais pu écouter Clémence pendant des heures ! (Excellent prénom, au passage, je dis ça en toute objectivité journalistique, bien entendu.)

YouTube n’aime pas les tétons, qui est surpris ?

Petit détail technique, si tu souhaites faire tourner cet épisode très inspirant, adapté à tous publics, y compris les plus jeunes : il faut être connecté au compte YouTube d’une personne âgée de plus de 18 ans pour avoir accès à la vidéo.

Eh oui ! Clem y parle de sexe, vêtue pour la majeure partie de l’interview d’un soutien-gorge transparent, qui laisse donc deviner SES TÉTONS OMG HALLU JPP.

Je ne sais pas si la vidéo a été signalée pour contenu inapproprié, ou si c’est le robot de YouTube qui détecte les tétons, mais toujours est-il que ce Cher Corps n’est pas accessible aux moins de 18 ans.

Donc, si tu veux le montrer à tes petites cousines, même si elles ont un compte YouTube, ça ne sert à rien de leur envoyer le lien, il faut leur montrer la vidéo directement.

Si tu veux mon avis, c’est un excellent moyen de lancer avec elles une discussion décomplexante sur la sexualité et le rapport au corps, et si elles finissent par suivre la chaîne de Clemity Jane, elles seront entre de bonnes mains !

À lire aussi : Au Royaume-Uni, l’éducation sexuelle va devenir obligatoire dès 4 ans !

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Lifestyle

Sexo
couple-baiser

Comment un plan cul inattendu m’a reconnectée avec ma sensualité

Une madmoiZelle

18 jan 2022

Féminisme
my-body-my-rules-vert

« J’ai dû voir 4 ou 5 gynécos » : être une femme qui veut se faire stériliser reste une galère

Maëlle Benisty

17 jan 2022

7
Actu sexe
Personne tenant des préservatifs dans sa main

La pénurie de capotes est réelle, mais pas pour les raisons que vous imaginez

Beauté
complements-alimentaires-beaute

Les compléments alimentaires beauté : vraie efficacité ou mensonge marketing ?

Maylis Casse

17 jan 2022

Bons plans
[Site web] Visuel vertical

Ces deux oreillers à mémoire de forme prennent soin de votre sommeil et ils sont à -40%

Eva Dillais

17 jan 2022

Amour
Homme triste sur une table

Les ruptures sont mauvaises pour la santé… des hommes, plus que des femmes

Santé
pexels-mart-production-consultation-medecin

Les femmes, leur santé, leurs maladies, grandes oubliées de la médecine au Royaume-Uni

Maëlle Le Corre

17 jan 2022

Société
illustration médicale d'une femme noire enceinte

Une femme noire enceinte dans un manuel médical, ça reste si rare que ça fait le tour du monde

Aïda Djoupa

17 jan 2022

2
Société
bdchild

Cette BD salutaire résonnera chez toutes les childfree fatiguées qu’on leur dise de faire des gosses

Camille Abbey

16 jan 2022

8
Témoignages
coeur dans une enveloppe

Vous hésitez à faire le premier pas avec votre crush ? Elles ont osé, elles racontent

Aïda Djoupa

16 jan 2022

La société s'écrit au féminin