Live now
Live now
Masquer
clash-jk-rowling-baguettes
Culture

Sobres, les fabricants de « vraies » baguettes magiques clashent J.K. Rowling et les Potterhead

Les fabricant•es de baguettes magiques sont en colère après J.K. Rowling et les Potterheads qui font fuir leur clientèle surnaturelle. Retour sur une info journalistique de la plus haute importance.

Une nouvelle journée sur la planète Terre et un nouveau clash ! Pas d’engueulade nulle entre stars, pas de guerre politique, non : on laisse ça aux Moldu•es. Aujourd’hui, ce sont les fabricant•es de baguettes magiques britanniques qui sont en colère contre J.K. Rowling. WHAT A TIME TO BE ALIVE.

À lire aussi : Vingt-cinq trucs que vous ne savez peut-être pas sur Harry Potter

Ils/Elles ont la haine envers J.K. Rowling mais surtout envers les fans de la saga Harry Potter qui tentent d’acquérir leurs produits ! Eh ouais, une horde de Moldu•es, ça effraie les client•es « vraiment » doté•es de pouvoirs. 

Sur l’Independent

, on apprend que c’est surtout Richard Carter qui est en rogne : il s’agit d’un vendeur de baguettes censées soigner, repousser les forces du Mal durant les séances de méditation de leurs propriétaires, dessiner des cercles de protection et porter chance. Il a interdit l’accès à sa boutique aux Potterheads, refuse de leur vendre ses produits et le fait savoir.

« Vous n’imaginez pas combien de vrai•es sorcières et sorciers viennent ici, vous seriez surpris ! » a déclaré M. Carter. « Ils/Elles savent qu’ils/elles peuvent venir ici et révéler leur vraie nature sans qu’on les prenne pour des fous/folles. Aucun•e de mes client•es n’est un•e Potterhead, si quelqu’un veut acheter une baguette juste par amour pour Harry Potter je refuse de la lui vendre, peu importe le prix qu’il/elle propose. »

À lire aussi : Pourquoi « Harry Potter Go » serait encore mieux que « Pokémon Go » ?

Toujours selon l’Independent, les Potterhead ne comprennent pas cette décision. cC’est Mariella May, une fan de vingt-et-un ans, qui le fait savoir :

« C’est tellement stupide. C’est comme si McDonald’s refusait de servir des Happy Meals aux gens tristes ! Les vendeur•ses de baguettes pourraient vendre des milliers de pièces s’ils/elles n’étaient pas si snobs. »

Moi ce que j’en pense, c’est que ça confirme mes théories sur J.K. Rowling selon lesquelles elle pourrait :

  1. Être une sorcière et s’être inspirée de sa vie pour Harry Potter
  2. Être une Moldue ou une Cracmol qui connaît les sorcier•es et a tout révélé dans des livres par vengeance, parce qu’elle avait le seum de pas être parmi les cool kids.

À lire aussi : La baguette magique d’Harry Potter va (peut-être) devenir réalité grâce à des fans

Et vous, vous en pensez quoi de ce business ruiné de baguettes magiques ?

Je suis un peu jalouse des vrai•es sorcier•es qui viennent acheter leurs baguettes mais je trouve que les vendeur•ses n’avaient qu’à déployer un charme qui repousse les Moldu•es autour de leurs boutiques, on n’y peut rien s’ils/elles sont nul•les en magie après tout.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

13
Avatar de Esme.
17 août 2016 à 11h08
Esme.
Pardonnez mon ignorance de ces religions non monothéistes (et reprenez moi si je suis maladroite ou irrespectueuse, ce n'est absolument pas mon attention. J'ai grandi dans une famille catholique et ai été élevée comme telle, à tel point que si ce n'est pas ma religion, c'est devenu ma culture...), mais pour comparer, ce serait comme si une oeuvre de pop culture avait tout un fonctionnement inspiré de la religion catholique et que les églises et autres lieux de cultes catholique étaient assaillis de fans pour qui ce ne serait que des références à cet univers ?

En le reportant comme ça, j'imagine plus facilement que la communauté croyante puisse être énervée et offensée de voir des objets sacrés pour elle devenir de la décoration chez d'autres... Surtout si la moquerie et le dénigrement de sa foi est la réaction la plus courante quand elle en parle...

Je pense qu'on a tous nos croyances, que ce soit dans une religion ou des valeurs, et que les voir dénigrées et moquées, voire comme ici assimilées à un univers fantastique, ne peut pas être bien vécu...
6
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Capture d'écran Youtube
Culture

À Coachella, Lana Del Rey fait un duo avec une invitée surprise et met le public en émoi

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

La pop culture s'écrit au féminin