Live now
Live now
Masquer
harry-potter-go-idees
Culture

Pourquoi « Harry Potter Go » serait encore mieux que « Pokémon Go » ?

Harry Potter Go par le studio à l’origine de Pokémon Go, c’était un fake. N’empêche que ça aurait pu être génial ! Lise imagine à quoi aurait pu ressembler l’application.

Ce week-end, une rumeur motivante a tourné sur Internet : Niantic Labs, le studio à l’origine de Pokémon Go, travaillerait sur une version « Harry Potter » du jeu. Rangez tout de suite votre baguette et votre chapeau, il s’agit d’un fake ! Le site Gizmodo a révélé la supercherie. Et à titre personnel, je suis fort triste.

Je sors tout juste d’un marathon des films ET je suis en train de terminer ma relecture de tous les tomes de la série (j’en suis au moment de la bataille de Poudlard, je suis dans la tristesse).

Le souci, c’est que j’aurai très vite besoin de nouveautés pour me replonger dans cet univers que j’aime tant. Alors oui, Les Animaux fantastiques arrive et la pièce de théâtre Harry Potter and the Cursed Child a un succès retentissant en ce moment, mais après ? On n’aura plus rien !

big-harry-potter-vraie-vie

Et puis, il faut reconnaître que Niantic Labs a carrément réussi son coup avec Pokémon Go, alors j’avais envie de leur faire confiance. Voici tout ce que j’aurais aimé voir dans un jeu mobile Harry Potter Go.

Des Potterstops avec plein de surprises

L’idée des Pokéstops, ces points réunis un peu partout qui donnent des objets, est vraiment sympa. Là, ça s’appellerait des Potterstops et chacun d’entre eux serait aléatoire : on pourrait tomber sur un Honeyduck, un Zonko, une librairie…

En fonction du type de lieu, on pourrait obtenir des bouquins pour acquérir de nouvelles compétences, des farces et attrapes pour piéger les autres joueur•ses, des ingrédients pour fabriquer nos potions…

chemin de traverse

Juste à côté de la rédac, pépouze.

De fait, si on cherche un type d’item en particulier, on serait obligé•es de trouver le bon Potterstop. Il y aurait des cartes collaboratives des boutiques sur Internet et même des lieux rares comme un Barjow et Burke qui donnerait des objets de magie noire ou une pensine qui ferait revivre des souvenirs s’affichant sous forme de cinématiques sur son téléphone.

Devenir un•e vrai•e sorcier•e (ou presque)

Parce qu’on a l’air un peu concon quand on lance nos Pokéballs dans la rue, y a pas de raisons que ce soit pas pareil avec Harry Potter Go on pourrait lancer des sorts, mais pour ça, il faudrait effectuer le geste adéquat. On aurait l’air malins/malignes à tourner et à abaisser notre téléphone dans la rue, non ?

obliviate

Hop là sur le contrôleur de la RATP qui allait me mettre une amende.

Lancer des sorts, ça permettrait de combattre des créatures qui apparaîtraient sur notre chemin : des trolls, des araignées géantes ou encore un dragon.

On pourrait évidemment choisir de contourner ces espèces, comme les centaures par exemple : vous avez pas trop envie de leur taper dessus mais vous savez bien qu’ils ne vous aiment pas beaucoup. Sauf que s’il y a un troupeau de centaures juste devant votre maison, vous vous retrouverez un peu au pied du mur…

sirène harry potter

Quand je voulais juste faire un tour à la piscine…

Évidemment, le jeu

vous assignerait une maison au début du jeu, grâce à un test de personnalité. L’application prendrait alors les couleurs de ladite maison et les points des joueur•ses du monde entier seraient comptabilisés pour une coupe des quatre maisons qui aurait lieu chaque mois.

Les membres des maisons gagnantes recevraient des cadeaux trop cool, comme des capes d’invisibilité, bien pratiques pour passer devant les centaures précédemment cités.

Découvrir encore plus de trucs sur l’univers d’Harry Potter

Bien sûr, il FAUT que le jeu soit développé en collaboration avec J. K. Rowling. Les textes exclusifs qu’elle a écrits pour Pottermore font tout l’intérêt du site. Là encore, en accomplissant des quêtes, on pourrait avoir accès à de nouvelles informations inédites sur des personnages, des lieux, des objets…

À lire aussi : Vingt-cinq trucs que vous ne savez peut-être pas sur Harry Potter

Au fil du temps, on pourrait apprendre de nouveaux sorts ayant des effets inconnus jusqu’alors, découvrir des créatures jamais répertoriées dans les livres… et pourquoi pas croiser des personnages qui appartiendraient à l’univers de la saga et nous raconteraient quelques potins sur les profs et élèves de Poudlard !

On pourrait croiser des personnages qui appartiendraient à l’univers de la saga et nous raconteraient quelques potins sur les profs et élèves de Poudlard !

En parallèle, évidemment, il y aurait des moments épiques ! Des événements seraient lancés durant certaines périodes précises : les mangemorts prendraient le contrôle du ministère de la Magie, et les ennemi•es seraient partout autour de nous pendant une durée limitée. Puis Voldemort apparaîtrait à un endroit précis dans le monde, et tou•tes les joueur•ses à proximité viendraient le combattre !

Malheureusement, tout ça ne restera qu’à l’état de rêve, à moins que Niantic Labs ne réagisse positivement à l’engouement créé par cette rumeur ? Et vous, qu’est-ce que vous imagineriez dans un hypothétique Harry Potter Go ?


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

15
Avatar de call_me_agathe
4 août 2016 à 20h08
call_me_agathe
MAIS OUI TOTALEMENT !!! *___*
Faut pas faire rêver les gens comme ça putain x)
0
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Culture

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Maxton Hall // Source : Prime Video
Culture

Cette série cartonne sur Prime Video et détronne Fallout

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-16T102108.308
Culture

Exit le male gaze : Tomb Raider va être adaptée en série par Phoebe Waller-Bridge

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

Pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-15T143917.275
Culture

Ce film culte aura droit à son spin-off en série sur prime video

1

La pop culture s'écrit au féminin