Live now
Live now
Masquer
blanche-gardin-molière-humour
Culture

Le discours piquant de Blanche Gardin, 1ère femme à remporter le Molière de l’Humour

L’humoriste Blanche Gardin remporte le Molière de l’Humour parmi des nommés exclusivement masculins… et s’est remis elle-même son propre prix. Cette meuf est géniale !

Blanche Gardin est une personne merveilleuse et surtout hilarante. Tu l’as peut-être découverte sur madmoiZelle d’ailleurs !

Et bien sache que son humour et son talent ont été récompensés par le Molière de l’Humour pour son spectacle Je parle toute seule, dans la soirée du lundi 28 mai.

Elle devient la toute première femme à remporter cette distinction dans l’histoire des Molières, qui visent à saluer les artistes du théâtre et de la scène en France.

Blanche Gardin s’auto-salue aux Molières

Lors de cette 30e cérémonie, Blanche Gardin a reçu ce noble prix… de sa propre main en fait. Parce qu’elle le vaut bien !

L’humoriste a fait un discours complètement décalé devant le public gratiné de la salle Pleyel, avant d’ouvrir l’enveloppe pour y lire son nom.

« Putain je le savais, c’est moi », dit-elle, pas du tout modeste et faussement insupportable. Je te laisse regarder son discours et cette remise de prix vraiment très marrante.

Elle est si DRÔLE, bordel !

Blanche Gardin, première femme drôle des Molières

Blanche Gardin était la seule femme nommée dans la catégorie Humour, face à Manu Payet et Fabrice Éboué entre autres.

Elle se montre assez critique, toujours avec second degré, sur la décision du jury des Molières de la nommer lauréate.

« Est-ce qu’on a basculé dans le règne de la bienséance ? 

» a-t-elle balancé avec flegme en faisant référence au mouvement Me Too/Moi Aussi né de l’affaire Weinstein.

« J’ai l’impression d’être un rebeu du 93 qui a été accepté à SciencesPo », ajoute-elle sous les rires et applaudissements !

Si tu ne connais pas Blanche Gardin, c’est l’occasion de t’embarquer dans un univers grinçant mais tordant et franchement pas conventionnel.

Le spectacle de Blanche Gardin à ne pas rater

Le spectacle de Blanche Gardin, Je parle toute seule, est totalement hors-normes. Je te conseille de t’accrocher si tu veux aller la voir sur scène, mais je t’assure que ça vaut le coup.

Sans jamais choisir la voie facile, elle pousse le public dans ses propres retranchements. Elle aborde l’enfance, ses traumatismes, le sexe, les femmes…

Le tout à travers un personnage dépressif et désabusé.

C’est un style très original, sombre et pas toujours facile, mais qui fait souffler un vent de fraîcheur sur l’humour français que beaucoup trouvent un peu trop conventionnel.

Blanche Gardin est sur scène à L’Européen à Paris du 13 septembre au 24 novembre 2018 et part en tournée dans toute la France à partir de décembre 2018, jusqu’en février 2019.

Dépêche-toi de réserver tes places si tu souhaites la croiser à Paris, son spectacle actuellement à La Nouvelle Seine jusqu’au 26 juin est déjà complet !

Suis sa page Facebook pour ne rater aucune de ses actualités !

À lire aussi : Blanche Gardin tacle superbement Roman Polanski, avec son flegme habituel


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

16
Avatar de Eclise
2 juin 2018 à 12h06
Eclise
@Madthilde autant le registre de l'insulte peut m'amuser au début, autant là ça commence à me fatiguer. A te lire, analyser une situation différemment de toi, avoir un avis différent, équivaut à ne pas réfléchir, bloquer au premier degré, ne pas savoir raisonner. Restons en là alors, car gagner ton approbation ne m'intéresse pas plus que ça, pas plus que cette vision manichéenne qui est que si on n'est pas du même avis c'est qu'on est bête.
7
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Capture d'écran Youtube
Culture

À Coachella, Lana Del Rey fait un duo avec une invitée surprise et met le public en émoi

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

La pop culture s'écrit au féminin