Live now
Live now
Masquer
beyond-stranger-things-after-show
Culture

Beyond Stranger Things vous console maintenant que vous avez tout dévoré

Vous avez les yeux injectés de sang après avoir bingé Stranger Things saison 2, mais vous en voulez encore ? Netflix a pensé à tout, et vous emmène dans les coulisses de la série dans un after-show passionnant de 7 épisodes !

J’ai passé mon week-end dans la petite ville d’Hawkins à frissonner avec Will et à en pincer pour Mike.

J’étais si fébrile lorsque l’épisode 9 a sonné le glas de mon binge watching, qu’il m’a fallu mater de nouveau la saison 1 de Stranger Things.

Et puis j’ai découvert un truc inouï qui m’a fait passer une nuit presque blanche…

Beyond Stranger Things, ou les coulisses du bonheur

stranger-things-2

Que dire des 9 épisodes de la saison 2 de Stranger Things, si ce n’est qu’ils m’ont laissée dans un état réel de manque ?

C’est qu’il faut admettre une chose : ces gamins ont été terriblement bien castés.  Il m’avait suffit de 20 minutes, l’année dernière, pour les aimer tout, sans aucune exception.

Une chose rare quand on sait que je mets souvent du temps à m’attacher aux personnages de séries que je trouve souvent niais / chiants / clichés / ridicules / insupportables (ça c’est une première étape, après je finis par les adorer).

Au delà du casting, Stranger Things a su passionner en étant un vrai poème aux années 80, et surfe ainsi sur la vague de la nostalgie.

Alors oui, sortir la tête de Stranger Things, c’est difficile. Et ça, Netflix l’a bien compris.

Pour pallier notre manque, la plateforme de streaming a créé un after-show intitulé Beyond Stranger Things

 composé de 7 épisodes.

Et comme vous l’aurez compris si vous maitrisez la langue de Shakespeare, il s’agit d’un projet qui va au-delà de la série.

Le concept ?

Réunir autour d’une table ronde Perceval et Karadoc qui parlent de compote les acteurs de la série ainsi que le producteur, les créateurs (les frères Duffer) et tout plein de gens qui ont contribué à rendre un produit final aussi qualitatif.

Aux manettes de l’émission, on retrouve Jim Rash, essentiellement connu pour son rôle du doyen Craig Pelton dans l’excellente série Community. Il questionne, rigole et dissèque l’objet télévisuel avec talent.

Une table ronde mise à la disposition de l’utilisateur Netflix juste après les 9 épisodes de la saison 2. Très bonne méthode pour éviter le spoil.

L’after-show, une pratique à la mode

beyond-stranger-things

L’after-show commence à prendre de l’ampleur dans le vaste univers des séries.

Si vous trouvez l’idée intéressante, sachez que vous pourrez également tout savoir de The Walking Dead ou Star Trek: Discovery lors de débriefs filmés.

Un bonheur pour les gens comme moi, qui ont besoin de continuer à entretenir un lien fictif avec leurs personnages préférés, même après la fin d’une saison, ou pire, d’une série !

À lire aussi : 5 questions auxquelles Stranger Things saison 2 va devoir répondre


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

1
Avatar de L0utrage
10 novembre 2017 à 19h11
L0utrage
Alors je vais faire cheveux sur la soupe mais qu'on se comprenne, j'adore la série, j'ai aimé tout quasiment tout, mais j'ai tiqué sur une phase sur les Beyond Stranger Things :
Contenu spoiler caché.
et je voulais savoir si je vois le mal partout ( parce que ça m'arrive ) ou si quelqu'un d'autre a eu le même ressenti. DES BISOUS DES CALINS !
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

4
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

Karl-lagerfeld-série
Culture

Au festival Canneséries, une longue standing ovation pour cette série Disney+

1

La pop culture s'écrit au féminin