Je suis au courant d’une infidélité, qu’est-ce que je fais ?

Tu es au courant d'une infidélité ? Te voilà dans une position délicate... Devrais-tu révéler ce que tu sais ou garder le silence ?

Je suis au courant d’une infidélité, qu’est-ce que je fais ?

En partenariat avec PKJ (notre Manifeste) • Publié le 8 novembre 2018

Aujourd’hui je viens te parler d’un sujet qui fâche, un sujet sensible, un sujet qui pique : l’infidélité… et ton potentiel rôle à jouer, même si tu n’es ni l’infidèle ni la personne trompée.

L’infidélité, parlons-en

Ce thème m’a été inspiré par le roman Starlight de Cristina Chiperi (My Dilemma is YouI Still Love You), qui est paru chez PKJ en novembre 2018 et dont madmoiZelle est la fière partenaire.

L’héroïne de Starlight, Daisy, a pour meilleur ami Ethan pendant ses années collège. Elle lui ouvre son cœur en lui confiant un lourd secret : son père trompe sa mère.

Mais après avoir surpris Ethan en train de parler avec sa mère, Daisy apprend que ses parents se séparent. Elle coupe les ponts avec le jeune homme, incapable de lui pardonner d’avoir causé ce divorce…

La question divise et mérite d’être posée : si je suis au courant d’une infidélité, suis-je censée en parler ? À qui ? À la personne qui trompe, à la personne trompée ?

Ou devrais-je me mêler de mes affaires ?

Je suis au courant d’une infidélité, j’en parle ou pas ?

Je n’ai pas de réponse définitive à cette question mais je pense qu’elle recouvre plusieurs situations différentes.

Déjà, si tu es au courant d’une infidélité, j’ai envie de dire que tu as intérêt à être sûre de toi ! Est-ce qu’il ne s’agit pas d’un simple ragot ? As-tu une certitude, ou juste une intuition ?

De plus, connais-tu bien le couple concerné ? Il peut s’agir d’une relation ouverte (couple libre, polyamour…), auquel cas il est permis d’aller « voir ailleurs », ce n’est pas de l’infidélité !

Petit malaise possible.

Cela dit, tu es peut-être sûre de ce que tu avances, sûre que le contrat du couple n’autorise pas le batifolage.

Te voilà donc dans une posture délicate… devrais-tu en parler ? Et comment ?

À qui suis-je censée parler de l’infidélité ?

Est-ce qu’il vaut mieux parler de ce que tu as découvert à la personne trompée ? Ou à la personne qui trompe ?

J’ai envie de dire… ça dépend déjà de qui tu connais le mieux.

Si j’apprends que mon meilleur ami est infidèle, mais que je ne suis pas proche du tout de sa copine, je vais plutôt lui voler dans les plumes à lui, pas aller échanger avec une meuf que je connais mal.

Dans la même logique, si c’est mon meilleur ami qui est victime de tromperie, eh bien j’irai lui en parler à lui, le soutenir et essayer de l’épauler à travers cette épreuve.

Avec le cric et la bombe lacrymogène tmtc.

Si tu n’es pas intime avec les gens en question, peut-être que tu peux te rapprocher d’une de leurs amies pour lui passer le message ?

Il est moins dur d’apprendre qu’on est cocu de la bouche d’une personne de confiance que si c’est la stagiaire de l’accueil qui te l’annonce, à mon avis !

Parler de l’infidélité à la personne trompée

Je pense que la plupart des gens conseilleraient de parler de l’infidélité à la personne qui en est victime.

Tout le monde mérite une relation sincère et honnête, sans mensonge. Apprendre la vérité, ça fait mal mais ça permet ensuite de faire des choix éclairés.

Je préfère néanmoins te prévenir… il est possible que ta relation avec cette personne en pâtisse sévèrement.

Parfois, sous le coup de la douleur et de la colère, les gens « tirent sur le messager » comme on dit. Tu peux te retrouver accusée de mentir, de vouloir casser son couple voire lui voler sa moitié !

Ça paraît dingue mais c’est un mécanisme de défense assez classique : rejeter la faute, trouver un coupable alternatif pour ne pas voir la vérité en face.

Le déni (vue d’artiste).

Je ne dis pas que ça VA arriver, hein, mais c’est bien de l’avoir à l’esprit… histoire de ne pas te retrouver totalement prise de court !

Parler de l’infidélité à la personne qui trompe

Tu peux aussi décider de t’adresser à la personne qui trompe.

Après tout, c’est elle qui agit, sa moitié n’a rien fait, rien demandé. Peut-être que tu arriveras à lui secouer les puces et à la remettre dans le droit chemin ?

Ça se tente.

Rien n’est garanti, cela dit. La personne peut te faire croire qu’elle s’est rangée, mais continuer ses affaires plus discrètement. Ou alors arrêter, mais ne jamais se confier à sa moitié…

Donc tu seras toujours en possession d’un lourd secret qui peut devenir pesant !

Mais ça peut aussi bien se passer, même si personne n’aime se retrouver le nez dans son caca. Si c’est la solution que tu choisis… force et courage !

Je suis au courant d’une infidélité et je me tais

Rien ne t’oblige à parler de l’infidélité que tu as découverte, pour être honnête.

Il y a des gens qui estiment que c’est un devoir moral de ne pas laisser quelqu’un se faire tromper à tout va si tu es au courant.

D’autres qu’il vaut mieux ne pas se mêler des affaires de cœur d’autrui et que ce n’est pas à une tierce personne d’intervenir dans un couple qui n’est pas le sien.

Tu as l’impression que je ménage la chèvre et le chou sans donner d’avis tranché ? Bah… t’as raison !

Honnêtement je n’ai pas d’ordre à te donner. D’un côté j’ai envie de dire aux gens de s’occuper de leurs oignons. De l’autre, si j’apprenais que mon mec me trompe et qu’une amie était au courant…

Je l’aurais clairement en travers de la gorge.

Au courant d’une infidélité ? Pose-toi les bonnes questions

Je pense que l’essentiel c’est que tu agisses (ou que tu n’agisses pas) pour les bonnes raisons. Et puis les situations sont si différentes que c’est dur d’avoir une réponse universelle.

Peut-être que tu es lassée de voir ton pote tout pardonner à sa meuf, et que l’expérience t’a montré qu’il ne la quittera pas même si elle est infidèle. Dans ce cas je peux comprendre que tu gardes le silence.

Peut-être que tu as toi-même souffert énormément à cause de l’infidélité et qu’il serait impensable pour toi de ne rien dire. Dans ce cas je peux comprendre que tu agisses.

Tant que tu es à l’aise avec ta propre intégrité, j’ai envie de dire que la base est là. À toi d’agir selon ton cœur… 

À lire aussi : Mon mec m’a trompée, et je me suis vengée… avec son amante !

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

bitchplease

Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post :

Je suis au courant d'une infidélité, qu'est-ce que je fais ?
Bonjour, pour ma part même si je suis au courant d'une infidélité mais je ne m'en mêle surtout pas!Je ne suis pas dans le couple.Je ne connais pas les problèmes du couple et nul n est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir...nul n'est plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.Bref,j'evite tout ce qui peut foutre la merde.Se mêler de ce genre de truc délicat me paraît un poil immature et intrusif...Comme tu disais toi même, la personne finira par t'en vouloir.Moi jai été trompée,on me l'a dit, jai envoyé chier la personne en question qui l'a fait soi disant pour m'aider non son but c etait de choper le garçon en question...Elle l'a pécho une fois que je l'ai largué, tant mieux ou tant pis pour elle,j'ai fini par ouvrir les yeux toute seule et par le virer comme une grande .Notre couple était fragile,déséquilibré et toxique.Finalement il m' a trompé et ça ma rendu service pour le larguer.Je regrette cette histoire non elle m 'a appris.Par contre je ne laisse personne se mêler de mon couple quand je suis en couple .L enfer est pavé de bonnes intentions.On est assez grand pour realiser tout seul quand ça va pas...Et puis parfois malgré l infidélité des couples se renforcent,certain realisent en allant voir ailleur qu au final leur mec,leur nana sont pas si mals...Jai une proche qui est mariée et qui vit le cocufiage à outrance, je ne men melerai pas,au fond elle sait certainement...mais elle a ses raisons pour rester mariée et élever ses gosses avec le daron.Voila etre un soutien oui mais un juge moralisateur non.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!