Live now
Live now
Masquer
appel-purge-police
Actualités France

Il lance un appel à « la Purge » dans la vraie vie, ça tourne mal

Un jeune homme de 19 ans a lancé un appel à « la Purge », incitant notamment à des violences contre les forces de l’ordre. Sa « blague » n’est pas passée inaperçue.

Sorti en 2013, le premier volet de la saga American Nightmare, créé par James DeMonaco, lançait un concept suffisamment réaliste pour glacer le sang de millions de spectateurs…

Et donner des idées à de petits blagueurs, en France.

American Nightmare, de quoi ça parle ?

L’Amérique est gangrenée par la criminalité, et les prisons débordent.

Le gouvernement décide alors d’innover en inventant la Purge.

Pour « nettoyer » son pays, il autorise ses habitants, une fois par an, pendant 12 heures (en pleine nuit of course, c’est un film d’horreur), à massacrer qui ils veulent.

Tous les crimes sont permis, même celui de tuer. 

Le but ? Exorciser les citoyens et citoyennes, leur permettre de déchaîner leur violence. Puis de redevenir de gentils petits agneaux. Ainsi, l’Amérique descendrait en-dessous de 1% de criminalité, le reste de l’année.

Chacun est libre de tuer son voisin sans aucune raison, de couper la tête de son patron ou d’aller bastonner des personnes précaires, en toute simplicité.

C’est la jungle, quoi. Une jungle hostile où l’on aime à assassiner son prochain.

Les volets 2, 3 et 4 s’intéressaient à l’action « de la rue » où la chasse-à-l’homme a lieu. L’horreur est là, et elle cavale sur les trottoirs.

Bref, la Purge, ça fout les frissons. Et comme toute bonne dystopie, cette histoire était censée rester… une dystopie.

Mais ça, tout le monde ne l’a pas entendu de cette oreille…

Un appel à « la Purge » lancé en France

Lundi 29 octobre, un homme a été placé en garde à vue. Son délit ?

Avoir appelé au lancement d’une « Purge », notamment contre des policiers, le soir du 31 octobre, c’est-à-dire pendant Halloween.

Relayé sur Snapchat, l’appel s’est propagé jusqu’à devenir viral.

Tu veux le voir ? Le voici :

Dedans, il est donc possible de lire un appel à la violence, des encouragements à se parer de noir et de masques pour entre autres brûler des voitures, voler des scooters et s’en prendre aux forces de l’ordre à l’aide de différentes armes.

Sauf que notre Jean-Claude, qui à l’origine ne voulait selon ses dires que « faire une grosse blague », a oublié un point essentiel :

« Ce que tu postes sur Internet influence de vrais gens, tes propos vont être pris au sérieux, et tu vas devoir assumer les conséquences de tes actes. »

Internet, c’est aussi la vraie vie, eh oui !

Quelles suites pour l’instigateur de l’appel à « la Purge » ?

Logiquement, cette « blague » a eu des conséquences très sérieuses.

Jean-François Papineau, directeur départemental de la sécurité publique de l’Essonne, a déposé plainte contre l’instigateur de l’appel, pour « provocation à la violence ».

De plus, Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur n’a pas tardé à réagir, notamment sur Twitter, où il explique :

Il poursuit :

Mais le jeune homme à l’origine de cet appel a également son mot à dire, et s’est d’ailleurs empressé d’éclaircir la situation.

Le Grenoblois de 19 ans se serait en effet rendu de son plein gré au commissariat pour préciser le caractère humoristique de ses messages.

Une blague qui n’a pas eu l’air de trop faire rire les policiers : le jeune homme a été placé en garde à vue.

Voilà ce qu’en dit le principal concerné :

https://twitter.com/AissaAskip/status/1056872743289978881

Quelles ont été les conséquences de cet appel à la Purge ?

Le jeune homme s’excuse pour cet appel à la violence, supposé n’être qu’une grosse boutade.

Mais la vanne semble avoir eu une vraie résonance puisque des incidents qui pourraient être liés à cet appel ont été relevés.

Des policiers ont notamment été attirés dans ce qui ressemble à un guet-apens dimanche soir, à Corbeil-Essonnes, suite à l’incendie de trois véhicules. Les voitures des forces de l’ordre auraient été caillassées lors de ce guet-apens.

Comme quoi l’aspect « blague » n’a pas été compris par tout le monde, et pour cause : il n’est pas clairement indiqué.

Appeler à la violence « pour rire », pas sûre que ça soit une bonne idée. Tout comme croire qu’Internet est une zone de non-droit !

À lire aussi : Sophia Aram taille à Tariq Ramadan une djellaba sur mesure


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

23
Avatar de Freehug
1 novembre 2018 à 11h11
Freehug
Woaaaah y en a ils ont vraiment pas la lumière à tous les étages... Les gens peuvent être d'une connerie c'est ouf
6
Voir les 23 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Réforme des retraites // Source : © Sénat - Palais du Luxembourg
Société

Pourquoi la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre avant 18 ans est dangereuse

Livres

Avec Galatea, découvrez des histoires exclusives en format audio ou ebooks

Humanoid Native
Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

7
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16
Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

4
La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1

La société s'écrit au féminin