Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Livres

Alive, Last Evolution T11, de Tadashi Kawashima et Adachitoka

03 déc 2009

Alive, Last Evolution, c’est le genre de manga que tu commences comme ça, un peu par ennui et parce que la couverture est sympa. Et puis ce que tu croyais être juste un manga comme un autre se révèle une énorme tuerie qui n’a pas du tout le succès qu’il mérite. C’est pourquoi même si on en est au tome 11, j’ai envie de t’en parler aujourd’hui. Si tu aimes le manga, ou si tu aimes le suspens, ou si tu aimes les personnages forts et attachants, et puis simplement si tu as envie de te laisser porter par une aventure géniale, ouvre donc le premier volume de Alive, tu m’en diras des nouvelles.

Alive, Last Evolution T11, de Tadashi Kawashima et Adachitoka

Une vie presque comme les autres

Taisuke est un ado sans histoire, sympa. Il vit avec sa grande soeur et est entouré d’Hirose, son meilleur ami, et de Meg, une fille qu’il aime en secret. Un beau jour, une vague de suicides mondiale ébranle le quotidien de tous. Et Taisuke prend conscience que certaines personnes, juste après cet étrange évènement, semblent développer des ‘pouvoirs’ hors du commun. Et ces ‘porteurs de pouvoir’ dont il va croiser le chemin de plus en plus souvent s’en servent rarement pour faire le bien. Il finit par découvrir que son meilleur pote a lui aussi acquis des dons, qui l’ont complètement changé. Taisuke décide alors de tout faire pour qu’Hirose retrouve la raison, et va en même temps essayer de protéger tous les gens qu’il aime. Pas si facile pour un ado qui n’a rien de spécial pour lui, à part cette formidable détermination et toute sa générosité.

Il n’y a pas que Bruce Willis pour sauver le monde

Cette course poursuite à travers tout le Japon tient en haleine le lecteur. Fascinante et superbement écrite, les auteurs ne te laisseront que très peu de répis pour reprendre ta respiration, car les quelques scènes de détentes que cette histoire laisse à Taisuke enchainent sur des rencontres ou des évènements qui viendront à chaque fois changer la donne. Au cours de son périple, le héros va faire plus d’une rencontre, surtout des porteurs de pouvoirs. Des mauvais, violents, qui se servent de tout ça pour faire le mal, mais aussi d’autres qui vont décider de venir avec lui pour l’aider. Les deux auteurs prennent le temps de nous en dire un peu plus sur l’histoire de toute cette galerie de personnages,de développer leur caractère et leurs blessures, sans jamais tomber dans le larmoyant. Le dessin est superbe, rendant les personnages charismatiques et les scènes de combats (parce que oui, ça se bastonne) captivantes. Le tome 11 est en fait le début d’un second cycle, peut-être encore plus sombre que le précedent. Mais la bonté et le courage de Taisuke, et des gens dont il a su s’entourer, remplissent Alive, Last Evolution d’un espoir salvateur.

Les Commentaires
1

Avatar de Luschka
14 janvier 2010 à 23h52
Luschka
ça y est, j'ai acheté et lu le manga, il y a de ça 15jours.... et je m'aperçois que je ne m'en souviens casiment plus! c'est fou, avant de tomber sur cette discussion, j'avais vraiment oublié ce manga. ce qui veut tout dire je pense :redface:
je n'ai ni aimé ni pas aimé en fait. le premier tome ne m'a pas convaincu. qui sait, peut être que si je le relis dans 6mois, il m'inspirera plus de choses ?
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Livres

Développement personnel
Deux femmes noires, l'une pose sa tête sur l'épaule de l'autre.

Pour les personnes opprimées, « cultiver le plaisir est un acte de résistance »

Hélène Molinari

13 oct 2021

Voyages
le roman Là où les étoiles brillent de Nadia Hashimi
Sponsorisé

3 choses que j’ai apprises sur l’Afghanistan en lisant Là où brillent les étoiles

Parentalité
Une mère fatiguée avec son jeune fils.

« Il faut à tout prix dédramatiser le regret de maternité »

Livres
diglee-couv-je-serai-le-feu

Avec Je serai le feu, Diglee part à la recherche des poétesses disparues

Pauline Le Gall

09 oct 2021

2
Livres
Jouir est un sport de combat – libre – Olympe de G

Pour « transformer la honte autour de la sexualité en fierté », Olympe de G. monte sur le ring

Actualité mode
Couturfu

Le compte de mèmes @couturfu sort un manuel de survie pour comprendre la mode d’aujourd’hui

Anthony Vincent

26 sep 2021

Société
Amandine Gay Crédits Otto Zinsou

« Quand on est adopté, la condition pour se réapproprier son histoire, c’est d’atteindre l’âge adulte »

Témoignages
un trouple dans son quotidien
Sponsorisé

« Nadya est l’amoureuse de maman et aussi celle de papa » : parents et polyamoureux, ils racontent

Parentalité
sainte-marguerite-marie-et-moi

Cette autobiographie sur le poids de l’héritage familial quand on devient mère va vous faire hurler de rire (sisi)

Chloé Genovesi

13 sep 2021

Livres
[Site web] Visuel vertical (2)

Le nouveau club de lecture Madmoizelle commence ce mardi soir sur Twitch !

Marine Normand

13 sep 2021

La pop culture s'écrit au féminin