Live now
Live now
Masquer
alessia-cara-grammy-reponse
Musique

Alessia Cara répond aux haters suite à sa victoire aux Grammy Awards

Alessia Cara a gagné le prix de Meilleure Nouvelle Artiste aux Grammy 2018 et Internet a décidé que ce n’était pas mérité… parce que son album est sorti en 2015. Le facepalm est total.

Alessia Cara a remporté le Grammy de la Meilleure Nouvelle Artiste 2018 et Internet a encore décidé d’avoir beaucoup trop d’opinions.

Aujourd’hui, c’est donc Alessia Cara qui en pâtit. Vous comprenez (non), elle ne mérite pas sa récompense, car son album Know-It-All est sorti en 2015 et qu’après tout ce temps « elle n’est pas vraiment une nouvelle artiste ».

Depuis plusieurs jours, la jeune artiste de 21 ans se prend des torrents de commentaires sur le fait que ce prix ne devrait pas lui revenir, comme sa musique n’est pas sortie en 2017.

Je tiens à dire que c’est aussi con que quand tout le monde faisait la gueule à Harry Potter parce que son nom était sorti de la Coupe de Feu.

J’entends tout à fait que des personnes ne partagent pas le choix de la National Academy of Recording Arts, peut-être qu’elles auraient préférés voir gagner Khalid ou SZA.

D’accord, mais de là à interpeler l’artiste gagnante pour lui dire qu’elle ne mérite pas son prix : peut-on arrêter les conneries ?

Propositions de personnes à blâmer pour ce choix :

1/ Personne

2/ Personne

3/ La National Academy Of Recording Arts pour ne pas avoir nommé Alessia Cara plus tôt — à la limite.

Rappelons quand même que l’année passée c’est Chance The Rapper qui remportait la récompense de Meilleur Nouvel Artiste de l’année… alors qu’il avait déjà sorti plusieurs projets (au moins quatre) et ce bien avant 2016. BLASPHÈME !

Alessia Cara répond aux haters suite à sa victoire aux Grammy Awards

Non, je déconne, on s’en fout, car ce prix ne récompense pas le disque d’un artiste, mais bien son début de carrière. C’est un peu l’équivalent du prix du meilleur espoir à Cannes, mais pour la musique.

La réponse parfaite d’Alessia Cara

Hates gonna hate. Alessia Cara étant une des meilleures personnes au monde (bien entendu, je dis ça sans vraiment la connaître, j’ai juste décidé d’en faire trop), elle a répondu avec un texte publié sur son compte Instagram.

Elle est quand même obligé d’expliquer qu’elle n’a rien à voir avec le fait d’avoir gagner cette récompense. Elle a été nommée, elle a gagné… et voilà.

« Je ne vais pas être contrariée d’avoir gagné quelque chose que je voulais depuis petite, sans parler du fait que j’ai travaillé très dur pour l’avoir. (…)

Il y a un gros problème dans notre industrie qui perpétue l’idée que le talent et le travail d’un artiste devrait se mettre en retrait face à la popularité et aux chiffres. »

Elle ajoute :

 « Je ne vais pas laisser l’œuvre d’une vie être méprisée juste parce que mes réussites offensent certaines personnes, qui ressentent le besoin de me dire à quel point je suis nulle.

Voilà un truc marrant ! Je me trouvais nulle dès que j’ai eu l’âge de savoir ce que voulait dire nul. Je vous ai battus là-dessus.

Et c’est pour ça que ça me touche particulièrement. Malgré mes 183 625 insécurités, on m’a montré que ce que j’ai créé vaut quelque chose et qu’en fait ça parle aux gens. 

Toutes ces années passées à avoir l’impression que j’étais bonne à rien, que j’étais naïve d’avoir des rêves aussi inaccessibles, ont payé. Et j’ai encore du mal à intégrer à quel point. »

Les chansons d’Alessia Cara sont très centrées sur la période adolescente et tous les questionnements qui s’y retrouvent.

Pour moi, c’est un peu tard, mais qu’est-ce qu’elle m’aurait aidé à m’accepter ou du moins à réfléchir à la vision que j’avais de moi-même avec des titres comme Scar To Your Beautiful ou Wild Things.

Un Grammy bien mérité pour Alessia Cara.

Et encore une occasion de dire aux gens que derrière leurs messages d’insultes et de haines gratuits, ce sont de vraies personnes qui lisent les messages.

À lire aussi : Cette ado impressionnante répond parfaitement aux trolls misogynes

Les Commentaires
3

Avatar de RainyMood
30 janvier 2018 à 19h38
RainyMood
Les gens ont de la semoule à la place du cerveau c'est pas possible.... c'est pas de sa faute, c'est pas elle qui à choisi d'avoir la récompense, on la lui donne et la prend parce qu'elle le mérite. Tout ces commentaires puent tout bonnement la jalousie, ils voient quelqu'un réussir alors ils lui crachent dessus pour ne pas voir leur misérable vie les yeux scotchés à leur écran. Et ça fait sacrément pitié !
3
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Musique

Musique
Lana Del Rey

Le morceau de Lana Del Rey pour Euphoria est là et évidemment il défonce

Eva Levy

21 jan 2022

2
Tendances maquillage
Harry-Styles-et-sa-manucure-Pleasing

Harry Styles, Machine Gun Kelly, Tyler, the creator… Pourquoi les chanteurs se mettent au vernis ?

Anthony Vincent

21 jan 2022

3
Musique
Rappeuses

Où sont les meufs ? Découvrez 11 rappeuses à suivre en 2022

Eva Levy

12 jan 2022

Musique
[Site web] Visuel vertical (1)

Pio Marmaï qui déglingue un appart, vous en rêviez, Odezenne l’a fait

Mymy Haegel

11 jan 2022

Musique
Stromae

Stromae révèle son nouveau titre L’Enfer en plein JT, parce que c’est Stromae après tout

Eva Levy

10 jan 2022

Grossesse
Aya

Hello Baby me que pasa : Aya Nakamura accueille son deuxième enfant

Camille Abbey

06 jan 2022

Musique
Imposer-à-Aaliyah-un-feat-posthume-avec-Chris-Brown-ou-comment-salir-sa-mémoire

Imposer à Aaliyah un feat posthume avec Chris Brown, ou comment salir sa mémoire

Anthony Vincent

06 jan 2022

4
Musique
nevermind-nirvana

La justice a tranché concernant la plainte de l’ex-bébé de « Nevermind »

Eva Levy

05 jan 2022

Musique
Janet-Jackson-raconte-tous-ses-secrets-de-Michael-Jackson-au-Nipplegate-dans-un-docu-édifiant

Janet Jackson raconte tous ses secrets, de Michael Jackson au Nipplegate, dans un docu édifiant

Anthony Vincent

03 jan 2022

Musique
Britney-Spears-refuse-de-retourner-en-studio-de-si-tôt-en-guise-de-Fuck-you-à-ses-tortionnaires

Britney Spears refuse de retourner en studio de si tôt, en guise de « Fuck you » à ses tortionnaires

Anthony Vincent

29 déc 2021

3

La pop culture s'écrit au féminin