Live now
Live now
Masquer
photos-animaux-konsta-punkka
Arts & Expos

D’adorables photos d’animaux sauvages par Konsta Punkka

Les photos d’animaux ne sont-elles pas les reines d’Instagram ? Konsta Punkka a réussi à gagner la confiance des animaux (surtout celle des écureuils). Ça donne des photos absolument magiques.

Article initialement publié le 14 février 2015

Konsta Punkka est un photographe qui se désigne lui-même dans la description de son compte Instagram comme quelqu’un qui chuchote à l’oreille des écureuils. Un peu comme l’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, sauf qu’avec des écureuils. Pas des chevaux.

Et c’est vrai : c’est super impressionnant de regarder les photos d’animaux qu’il prend et poste sur Instagram ou son site.

 Konsta a un feeling fou avec les animaux qu’il prend en photo. C’est comme s’ils lui faisaient tous confiance et acceptaient de se montrer autrement. Ils prennent la pose, quoi. Pourtant, Konsta n’a pas de pouvoir magique. Dans un portrait publié sur SkimBacoLifeStyle en septembre dernier, on apprend qu’il est finlandais, qu’il a à peine plus de 20 ans et qu’il compte bien faire carrière dans la photographie de la nature. Mais dans ce portrait, il raconte également sa façon de faire pour être potes avec les animaux :

« Le secret, vraiment, c’est la patience. Ça fait trois ans que je viens ici (le lieu secret où il a gagné la confiance des écureuils, ndlr), et pendant environ un an, je suis venu presque quotidiennement pour gagner la confiance des animaux. Maintenant, j’ai des amis écureuils, comme Snok, qui s’assoit parfois même sur ma tête. Si vous voulez parler à l’oreille des écureuils, commencez par des endroits où des humains leur donnent à manger. Par exemple, quand j’ai commencé à venir ici, de nombreuses grands-mères venaient aussi plusieurs fois par semaine pour nourrir les animaux. C’est beaucoup plus difficile en milieu sauvage, où les animaux ont plein d’espace. Commencez dans des parcs municipaux, ou bien près des habitations. Voire même dans votre propre jardin. »

En tout cas, son travail donne envie de faire câlins à des boules de poils affectueuses et ça met plein d’étoiles dans les yeux…

– via fubiz


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

7
Avatar de Ed-chan
15 février 2015 à 00h02
Ed-chan
C'est trop beau uppyeyes:
La photo du renard qui dort est juste super méga trop choupi <3 !
Le jour ou j'arrive à ce niveau de photo je crois que je pleurerais de joie !
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Arts & Expos

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

Berthe MORISOT (1841-1895) Autoportrait, 1885 Huile sur toile, 61 x 50 cm Paris © musée Marmottan Monet, Paris
Culture

Berthe Morisot : à la découverte de la peintre invisibilisée du mouvement impressionniste

Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

Giselles Photo Pascal Elliott 7
Arts & Expos

Trois raisons de découvrir Giselle(s), le ballet romantique remis au goût du jour

Source : affiche officielle de l'expo avec une oeuvre d'Annette Messager
Culture

L’exposition Affaires personnelles explore les liens entre art contemporain et solidarité

Léa MKL // Source : Cactussand
Culture

Léa MKL : « C’est important d’exprimer ce qu’on a sur le cœur et d’en faire des archives »

Dans les coulisses du Cabaret de Poussière avec Bilal Hassani // Source : Inès Pollon
Arts & Expos

Dans les coulisses du Cabaret de Poussière avec Bilal Hassani

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-11-07T175113.664
Culture

Bollywood Superstars : une exposition passionnante sur l’histoire du cinéma indien  

1
Morphine Blaze se confie sur son drag auprès de Madmoizelle lors d'une interview ChitChat Makeup // Source : Capture d'écran YouTube
Culture

Morphine Blaze, drag queen : « J’ai été débookée de plein de shows parce que je suis une femme »

5
Jean-Baptiste Carhaix, Sister Sadie the Rabbi Lady. La première messe inter-églises « gay » en souvenir des malades du sida décédés depuis 1981, octobre 1983.
Arts & Expos

Pourquoi l’expo « Over the Rainbow » va vous mettre des arcs-en-ciel plein la vue et le cœur

1

La pop culture s'écrit au féminin