Voyager à petits prix : astuces et conseils 1/2

En vacances, quand on veut voyager, la chasse au bon prix est un art. Il s’agit de faire preuve de méthode mais aussi d’un peu d’expérience : voici les conseils de Mircea !

Voyager à petits prix : astuces et conseils 1/2

J’ai toujours eu le virus du voyage. Mais je n’ai pas toujours l’argent pour me livrer à ma passion… J’ai dû apprendre à improviser et à faire passer mon envie de voyage avant les fringues, les sorties et… tout le reste en fait.

Mais ça ne suffit pas toujours. Non seulement parce que j’ai beau faire des sacrifices, j’ai toujours besoin de me nourrir, toute l’année même, mais aussi parce que je refuse de me faire avoir et que ma passion de la préparation du voyage est à peu près égale à ma passion du voyage en lui-même.

Le principe

Quand je prépare un voyage, je ne prépare pas un Pékin Express. Je veux découvrir un pays, parler à des gens nouveaux, prendre le temps de savourer une culture. Ça demande un minimum de confort que je résumerais ainsi :

  • Le ventre rempli
  • Un endroit sûr où dormir
  • Des moyens de transports fiables

J’ai des amis qui adorent partir en stop et dormir dans des gares, ou qui font du CouchSurfing, mais j’en suis incapable : je passerais ma journée à m’inquiéter pour le transport suivant et ma nuit à flipper pour mes affaires.

Autre point important : qu’est-ce que l’on est prêt-e à sacrifier à la quête du bas prix ?

  • Suis-je prête à sacrifier le choix de mes dates de voyage pour m’adapter au prix des vols ? Oui.
  • Suis-je prête à sacrifier le choix de ma destination ? Oui.
  • Suis-je prête à sacrifier les conditions de travail des gens qui me permettront de réaliser mon rêve ? Arg… pas vraiment…

Ce qui est sûr c’est que plus on veut aller loin, et moins on veut/peut dépenser, plus il faut s’attendre à devoir faire preuve de la plus grande capacité d’adaptation, voire d’imagination, possible.

Choisir quand partir

  • Dans l’année

Vous connaissez le principe des saisons hautes et des saisons basses. Mais savez-vous qu’elles ne sont pas les mêmes pour tout le monde ? Et que la haute saison de Noël est bien plus agressive sur les prix que celle de l’été ? À l’exception du 25 décembre : si vous n’aimez pas Noël et que vous voulez faire un beau voyage, c’est le moment, les prix fondent le 24 au soir !

Mais il faut tenir compte aussi des saisons des pluies dans les pays concernés, et des fêtes locales ! Citons par exemple Thanksgiving aux États-Unis : on l’oublie souvent mais vous vous en rappellerez vite en regardant les prix.

« T’es gentille Mircea mais on va pas partir en période de mousson quand même ! »

Alors non, bien sûr. Même si c’est une expérience à faire, une bonne mousson !

C’était pas la mousson, mais ça y ressemble vachement quand tu peux pas te payer un parapluie (à Vienne en Autriche)

L’idéal pour cet été ? Les derniers jours d’août et les premiers de septembre, surtout pour les étudiant-e-s à la rentrée tardive. Les prix varient du simple au double. Et même si vous travaillez, il n’est pas impossible que votre patron préfère faire partir un employé une semaine en basse saison plutôt que tout l’effectif de la boîte à la mi-août… Et pour l’année prochaine tentez la mi-juin !

Si vous avez cette liberté, jouez-la carrément underground et partez au printemps ou à l’automne ! En automne surtout : les enfants sont à l’école, donc pas en vacances, et surtout pas avec vous. CQFD. Les températures sont plus douces, vous échappez aux torpeurs estivales… À vous New York, La Réunion ou encore l’Islande au meilleur prix !

  • Dans le mois

De nombreux sites proposent de comparer les prix de vos trajets durant un mois. Petit exemple.

JulietteVonGeschenk, notre nouvelle rédac mode, a très envie d’aller à Budapest. Je regarde donc les prix pour le mois d’août sur le site de la compagnie Ryanair : les tarifs au sein de cette même compagnie varient entre 213 et… 80€ l’aller-retour selon les jours du mois choisis !

Vous pouvez faire vos propres petits calculs :

  • Avec Ryanair
  • Kayak : entrez vos destinations et procédez à votre recherche habituelle. Dans la colonne tout à gauche, sélectionnez « évolution des tarifs » pour avoir l’aperçu sur le mois.
  • SNCF : faites votre recherche habituelle puis, sous la grille des horaires, sélectionnez « trouvez les prix les plus bas ».
  • Dans la semaine

Si vous n’êtes pas très flexible sur vos dates, vous pouvez au moins tenter ça : choisir intelligemment les jours de la semaine auxquels vous partirez. Là encore, il y a gros à jouer en choisissant des journées creuses comme le mardi ou le jeudi.

Prenons par exemple Melissa, notre excellente chargée des témoignages, qui veut aller en Irlande. Et prenons une compagnie low-cost au hasard, ici Cityjet. Pour un voyage effectué du samedi 12 juillet au samedi 19 juillet, il vous en coûtera plus de 500€ pour un Paris-Dublin… Le même voyage du mardi 15 au mardi 22 n’est « plus » qu’à 350€ !

  • Dans la journée

Et oui, même ça, les transporteurs en tiennent compte ! Un bus de nuit est toujours plus cher que celui de jour, surtout si le trajet est long : ils savent bien que vous préférez y dormir. À l’inverse, en train il y a souvent de bonnes affaires à faire du côté des Intercités de nuit, surtout quand on sait se contenter d’un siège inclinable.

Concernant les fameux frais de dossier qui nous font nous lever à 4h du matin pour réserver un billet au meilleur prix, Rue89 nous rappelle les bonnes astuces pour feinter les algorithmes des sites de réservations. Mon conseil ? Ne pas passer par les sites de réservation qui prennent une forte commission, mais uniquement par les comparateurs de voyage et/ou les sites des compagnies aériennes.

  • Les astuces qui tuent

Vous avez saisi votre recherche dans votre comparateur de prix et vous avez trouvé le vol de vos rêves ? Parfait, rendez-vous sur le site de la compagnie aérienne en question, et effectuez la même recherche : il peut exister des différences de prix importantes.

Prenons un vol Paris-Honolulu, parce que j’ai le droit de rêver. Sur le comparateur Kayak, j’en suis à 1516 € avec la compagnie United. Sur le site de cette compagnie, pour le même vol, le prix est de… 1471 €.

Deuxième astuce : variez entre offres aller-retour et offres aller simple. En général, l’aller-retour est tellement avantageux qu’il peut être plus intéressant d’en prendre un alors que seul l’aller vous intéresse !

Par exemple : avec Ryanair, l’aller-retour dont Sarah Bocelli rêve, Paris-Oslo, nous revient à 130€. Un aller simple Oslo-Paris aux mêmes dates, dans la même compagnie, coûte… 400€.

L’inverse est plus rare mais existe aussi et il est parfois plus économique de réserver deux « aller » plutôt qu’un aller-retour, je vous laisse tester !

N’oubliez pas que les avions veulent se remplir le plus vite possible. Concernant les vols en haute saison à destination de villes touristiques, il est donc plus que conseillé de réserver longtemps à l’avance. À l’inverse, sur des vols en basse saison et/ou pour des destinations moins en vue, ça change moins la donne et vous avez un peu plus de marge.

Quand je dis « en avance », ça veut dire 3 mois pour le train, 4 à 8 pour l’avion !

Enfin, dernière astuce et peut-être la plus importante : fuyez les packs hôtel+transport ! Les prix sont rarement intéressants et les prestations sont moindres car les contrats sont fondés sur des arguments commerciaux et non pas qualitatifs.

Choisir avec qui partir

Si vous partez suffisamment nombreux, vous pouvez conduire votre propre beer bike un peu partout dans l’Est !

  • Seule (y a rien à faire j’suis seule au monde)

J’aime le voyage en solitaire, c’est là que je vais le plus vers l’inconnu et que je me sens la plus libre d’aller et venir à ma guise. Mais il faut bien reconnaître que ce n’est pas toujours le bon plan…

L’avantage c’est que tu gères toi-même toutes tes dépenses, ce qui rend l’affaire beaucoup plus claire. Tu ne subis les choix de consommation de personne : si tu n’as pas faim, pas la peine de payer pour accompagner les autres, tu mangeras plus tard. Et puis à toi les dortoirs pas chers des auberges où tu pourras réserver le jour même et profiter de réductions de dernière minute, puisqu’il y a toujours une place de libre dans un coin !

  • À deux

C’est généralement l’option considérée comme étant la plus économique. Le prix de la chambre d’hôtel se divise par deux, les petits appétits font cause commune autour d’un seul sandwich et on peut faire la sieste dans un parc pendant que l’autre surveille les sacs à dos !

On peut aussi commencer à profiter d’un certain nombre de réductions spécifiques auprès des organismes de voyage qui peuvent offrir jusqu’à 50% de ristourne pour le second voyageur, ou auprès des transporteurs : voyez par exemple les offres couples d’Air France valables à l’intérieur de la France métropolitaine !

  • En famille ou en bande

Il existe un certain nombre d’offres « tribus  »qui rendent les voyages, à 4 ou plus, plus économiques. Chez iDBUS par exemple, vous ne payez que pour 3 lorsque vous réservez pour 4. Idem chez Air France avec des réductions pour la famille.

Sans compter que la réservation d’un appartement, par exemple avec Airbnb, est plus raisonnable puisque vous êtes plus nombreux à vous partager la note. Par contre, plus vous êtes nombreux, plus l’offre de logements capables de vous accueillir sera restreinte…

Attention cependant aux faux frais qui deviennent nombreux quand vous partez à plusieurs : c’est autant d’envies de petite bière, de cinéma et autres escapades qu’il te faudra suivre si tu n’oses pas dire que tu n’en as pas les moyens. Et ce serait dommage de partir en ayant l’impression de ne pas avoir réalisé le voyage de tes rêves parce que tu as constamment cédé à la pression du groupe !

L’idéal ? Ne pas hésiter à parler du voyage entre vous : expliquez ce que vous recherchez, ce que vous voulez voir en priorité et ce pour quoi vous êtes prêt•e•s à investir. Par exemple : ok pour payer la plongée sous-marine, mais l’escalade ce sera sans moi ! Ou encore : je participe aux courses communes mais comme je ne bois pas d’alcool, ne comptez pas sur moi pour les bières ! Il existe une grande différence entre être radin et savoir faire valoir ses intérêts.

Pour vous aider à faire les comptes, tu peux télécharger une application spéciale comme Assistance Dépenses LE (pour iPhone), qui divise les frais à la fin du voyage !

  • Les astuces qui tuent

Faites-vous des amis sur place. Libre d’aller et de venir à votre guise, vous ne sortez votre porte-monnaie que quand cela vous chante sans ressentir le besoin de suivre le mouvement. Ce qui ne vous empêchera pas à l’occasion de partager un bon plan logement ou un reste de pizza froide !

Partez avec des inconnus et bénéficiez des tarifs de groupe ! De nombreux sites proposent de vous mettre en relation avec des inconnus le temps d’une réservation ou d’un voyage, pour profiter d’une réduction ou faire des rencontres… et plus si affinités ! Il s’agit en général d’agences de voyage et/ou de rencontres que je ne me permettrais pas de vous recommander directement, car je ne les ai pas testées moi-même.

Quand on voyage seule, il faut parfois trouver des astuces… pour garder le sourire ! (Dublin, Irlande)

Choisir où partir

Votre équipe est prête et vous savez quand vous pouvez partir : il vous reste à choisir une destination !

Avec l’article 5 destinations européennes low-cost qui changent d’Ibiza, tu as déjà compris un peu le principe : s’éloigner des grandes villes, découvrir les arrières-pays et choisir des destinations moins célèbres mais qu’on va prendre le temps de fouiller plus en profondeur pour en révéler les saveurs cachées !

Il ne faut pas pousser le vice : parfois une région n’est pas touristique… tout simplement parce qu’elle n’a aucun intérêt ! Il vaut mieux alors rebrousser chemin que de perdre son temps à se forcer à trouver géniale une banlieue industrielle post-communiste…

Ton projet est prêt, tu es décidé•e et tu as mis un peu d’argent de côté : il ne te reste plus qu’à te lancer ! Mais comme je t’aime bien, je ne te laisses pas partir comme ça dans la nature et je reviens dès demain pour un second article rempli d’astuces pour voyager de façon intelligente et économique.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 23 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Wild Heart
    Wild Heart, Le 28 juillet 2015 à 11h56

    Géniaux, ces conseils ! Cet article (et celui à venir) iront directement dans mes favoris pour que je puisse les utiliser quand on voudra partir en vacances. :puppyeyes:
    Mille mercis. :top:

Lire l'intégralité des 23 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)