Dessine tes boobs avec nous !

The Cut du New York Magazine a demandé à des femmes de 17 à 72 ans de dessiner la façon dont elles percevaient leurs seins.

Assumer ses seins, ce n’est pas toujours donné à tout le monde : on ne nous en montre que des tout ronds avec de petits tétons bien foncés dans les médias, comme si on avait tou•te•s les mêmes. Alors qu’autant dire ce qui est : il est bien rare de croiser ne serait-ce qu’une seule paire de seins dans sa vie et de se dire « oh, tiens, on dirait les miens » !

Du coup, c’est pas toujours simple pour tout le monde d’aimer sa poitrine. Certaines la trouvent trop grosse, d’autres trop petite, d’autres pas assez symétriques et d’autres encore rejettent leurs tétons.

The Cut du New York Magazine a demandé, dans le cadre de la série Pretty Hurts, à des femmes de 17 à 72 ans de dessiner leurs seins (ou plutôt, la manière dont elles les perçoivent) et d’accompagner leur gribouillis d’une phrase. Cette requête était faite dans les restaurants, dans les bars, dans la rue, et en quelques petites minutes, les femmes en question avaient croqué leurs seins (si je puis dire). C’est joli, touchant, et diversifié. Pour voir toutes ces petites oeuvres (ce qu’on t’invite à faire), ça se passe sur The Cut, et autant te dire qu’entre ça et The Real Boobs de Charlotte Abramow, c’est une semaine qui fait plaisir à mes mamelons.

Du coup, on t’invite à venir faire la même chose dans les commentaires : un dessin de la façon dont tu perçois tes seins, et une petite phrase qui va avec ! Je commence avec mes seins aux cicatrices en forme de petites plâtrées d’oeufs brouillés :

boobiz

Allez, à ton tour : viens faire pareil dans les commentaires !

Big up
Viens apporter ta pierre aux 209 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Léona B.
    Léona B., Le 2 mai 2016 à 20h38

    @Bronjohn Trop beaux :puppyeyes: (je veux les épouser :yawn:)

Lire l'intégralité des 209 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)