Une autre histoire de la littérature française (Jean d’Ormesson)

Les deux tomes d’Une autre histoire de la littérature française ont pour ambition de passer en revue ce qui s’est écrit au millénaire précédent. Jean d’Ormesson privilégie les portraits d’écrivains : il fait apparaître les parcours et personnalités de chacun plutôt que de présenter leurs œuvres, histoire de ne pas oublier qu’avant d’être étudié pour […]

Les deux tomes d’Une autre histoire de la littérature française ont pour ambition de passer en revue ce qui s’est écrit au millénaire précédent. Jean d’Ormesson privilégie les portraits d’écrivains : il fait apparaître les parcours et personnalités de chacun plutôt que de présenter leurs œuvres, histoire de ne pas oublier qu’avant d’être étudié pour le bac, Chateaubriand était un type de chair et d’os. Critères pour entrer dans la liste de d’Ormesson : avoir laissé son emprunte dans la littérature et être décédé – comment avoir du recul sur un auteur qui écrit encore ?

Une autre histoire… trouve son origine dans une série d’émissions de la défunte Cinquième, appelée Histoire personnelle de la littérature. Le principe : d’Ormesson (accompagné d’Olivier Barrot, journaliste et écrivain) recevait en interview chaque semaine un écrivain français. Non pas pour parler de son œuvre, mais pour discuter de celle des autres. L’académicien (de l’Académie française, évidemment, pas d’une émission de télé-variétés) a donc réunit une documentation respectable sur le sujet, et nous transmet l’ensemble à travers de ces deux livres.

D’Ormesson a un style plutôt sobre, qui convient bien au genre de l’essai. On apprécie d’autant plus cette simplicité de style que le texte est blindé d’informations. Il regorge notamment de détails de filiation (on s’y perd parfois), de citations poétiques (on apprécie, parce qu’on a pas l’anthologie de poésie française en tête), de témoignages croisés (Stendhal et Flaubert parlent de Lamartine, Baudelaire dénigre Sand, etc). L’ensemble a le mérite de faire surgir devant nous des écrivains qui sont avant tout des individus, avec leurs qualités, leurs défauts. D’Ormesson extirpe du passé des tas de gens diversement talentueux, auteurs de nos incontournables.

Bien qu’on ressente parfois le besoin de respirer un peu entre deux portraits (75 au total, plus une présentation globale des courants littéraires), Une autre histoire de la littérature française reste accessible. Constat final : il nous reste beaucoup à découvrir.

– Une autre histoire de la littérature française, tome 1 et 2, de Jean d’Ormesson (de l’Académie française), chez NiL éditions (collection Points)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Super-euca
    Super-euca, Le 6 novembre 2005 à 12h24

    Il est dans le tome 2, Hugo. Comme Ronsard, Du Bellay et de nombreux autres. Mais c'est vrai que ç'aurait été plus pratique de planifier direct deux volumes et de suivre l'ordre chronologique d'un tome à l'autre.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)