Le sexisme dans le milieu du jeu vidéo dénoncé dans un second Tumblr « T’as pas d’humour »

Le sexisme n'existe pas uniquement dans l'animation... Des femmes travaillant dans le milieu du jeu vidéo ont décidé de mettre en avant les situations de harcèlement qu'elles vivent au quotidien. Et c'est pas joli-joli.

Le sexisme dans le milieu du jeu vidéo dénoncé dans un second Tumblr « T’as pas d’humour »

Ces derniers jours, on vous a parlé du Tumblr dédié au sexisme dans l’animation. Ça vous a un peu déprimé ? Désolée, mais ce n’est pas fini !

Face à l’affluence des témoignages, le collectif a décidé de créer un petit frère à ce blog, cette fois-ci consacré à l’univers du jeu vidéo. Des professionnel•les ont repéré l’initiative et ont décidé de pointer aussi ce problème du doigt dans leur secteur.

L’une d’entre eux/elles m’a expliqué le côté pernicieux de cette pression dans ce milieu.

« Le problème avec le sexisme dans le jeu vidéo, c’est qu’il est très prononcé. Je ne dirais pas pire qu’ailleurs évidemment, parce que ce n’est pas quelque chose qu’on peut classifier. Mais le jeu vidéo comprend toute une partie programmation où les femmes sont très peu nombreuses. Du coup, c’est difficile de mettre en lumière le sexisme dans un univers majoritairement peuplé d’hommes. »

À lire aussi : « Girls Game » déconstruit les clichés sur les femmes dans le jeu vidéo

On le dit et on ne le répétera jamais assez, le secteur du jeu vidéo est un milieu sexiste. Ça va des créatrices harcelées — comme Zoé Quinn et l’histoire du Gamer Gate — aux personnages féminins ultra-sexualisés en passant par les joueuses qui peinent à trouver leur place.

Allez donc voir les commentaires de notre reportage Girls Game sur YouTube, et comptez combien d’internautes masculins refusent catégoriquement d’accepter que 50% des joueurs sont des femmes

À lire aussi : L’image des femmes dans le jeu vidéo : deux pas en avant, un pas en arrière ?

Ici, le but est bien de mettre en avant le sexisme vis-à-vis des professionnelles du milieu, et non des joueuses. Et finalement, ce ne serait pas ça, le fond du problème ? Quand il n’y a aucune fille dans l’équipe de création d’un jeu, comment prendre en compte le public féminin ?

« Le but de ce Tumblr n’est pas de faire réagir les harceleurs purs, parce qu’on sait qu’ils ne le liront pas ou alors qu’ils s’en moqueront. Le but, c’est de faire prendre conscience à tous les autres que le problème existe, même s’ils ne s’en rendent pas compte. »

À lire aussi : Sexisme chez les geeks : l’émission d’Usul et Mar_Lard en replay

Dans tout ce qui touche à la haute technologie, le sexisme est particulièrement écrasant, car les femmes sont encore mal accueillies dans ce secteur. Mais ce n’est malheureusement pas le seul qui en pâtit.

Le collectif a déjà été contacté par d’autres femmes qui souhaitent parler de leurs expériences dans la botanique, par exemple. Même si c’est déprimant, le fait que ces témoignages soient aussi nombreux n’est pas étonnant. Ce qui est positif par contre, c’est que les langues se délient enfin. Retrouvez tous les témoignages ici.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire