Toucher des testicules contre le cancer masculin

Toucher des testicules pour envoyer de l'argent à la lutte contre les cancers masculins : bonne idée, facepalm total ou entre deux eaux ?

Tu te souviens de mon scepticisme quant à l’initiative de Simple Pick Up, les mecs qui faisaient du motorboat dans les seins d’inconnues pour récolter de l’argent pour la lutte contre le cancer du sein ? Eh bien je n’approuve pas plus le contraire.

La marque de box de gels antibactériens Merci Handy a décidé de proposer l’inverse, donc : trois jeunes femmes ont été envoyées dans la rue. Elles étaient chargées de demander à des hommes si elles pouvaient leur toucher les testicules. Pour chaque paire de boules palpées, elles récoltaient 10€. La somme finale est reversée à la lutte contre le « cancer masculin » (de la prostate ou des testicules, j’imagine). Une bonne pub pour Merci Handy : on comprend en filigrane « Vous pouvez toucher des germes autant que vous voulez, on est là pour vous laver » :

Bien. J’ai bien conscience que tout le monde est d’accord, et que tous les hommes palpés ont l’air content, mais est-ce que ce serait pas le moment de trouver d’autres façons de motiver les gens à faire des dons ? Est-ce qu’on pourrait – je sais pas hein, je dis ça comme ça – arrêter de toucher tout le monde n’importe où pour la bonne cause ? Et surtout, où est-ce que ça s’arrêtera ?

Est-ce que demain, en allant acheter mon papier toilette, on me demandera l’air de rien si on peut me mettre le nez dans l’orifice rectal pour lutter contre les tests sur animaux ? Est-ce que l’homme à 16 secondes est très bon comédien et qu’il fait semblant ? Parce qu’il a pas franchement l’air au courant, et si c’est effectivement le cas, ça nous fout autant en rogne que chaque main baladeuse sur une fille qui n’est pas d’accord…

En tout cas, cette initiative m’aura au moins permis de rire par saccade pendant au moins 3mn22 quand, sur la conversation Skype, mon patron a voulu s’assurer que j’étais bien en train de traiter le sujet :

non mais Toucher des testicules contre le cancer masculin

- Et merci à Quentin d’avoir partagé l’info avec nous sur Twitter !

Tous les articles Insolite , Médias , Pubs , Sur le web
Les autres papiers parlant de Cancer , Publicité , WTF
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Clarinette90
    Clarinette90, Le vendredi 1 novembre 2013 à 10h03

    en tant que porteurs des dites couilles  ça me mettrait de méchante humeur qu'on vienne me plotter, encore ma copine ok, une inconnue no way.

  • Vanities
    Vanities, Le vendredi 1 novembre 2013 à 12h53

    Ah... d'accord :d

  • Chlorophyll
    Chlorophyll, Le vendredi 1 novembre 2013 à 19h08

    destynova;4445683
    Je ne sais pas s'ils ont voulu prouver quelque chose par rapport à l'autre vidéo qui a reçu pas mal de critiques (en plus des milliers de vues) mais ce n'est pas parce qu'on transpose la situation que c'est la même chose. C'est ce qu'on appelle une fausse équivalence.
    Ce serait la même chose si à la base les hommes et les femmes vivaient dans le même contexte mais ce n'est pas le cas.
    Je pense au contraire que la comparaison est (relativement, car nous sommes bien d'accord que ces vidéos ne font pas vraiment preuve de pertinence et de subtilité en soi!) pertinente. L'interprétation selon le sexe n'a aucunement sa place ici, d'autant plus lorsque le discours de tout sexiste se fonde en tout premier lieu sur "ce n'est pas la même chose". A mon avis, adopter ce même discours dessert tout argumentaire. Cela dit, s'il s'agit effectivement d'une démarche en réponse à l'autre vidéo, ce n'en est que plus ridicule :)

  • Jéhanna
    Jéhanna, Le vendredi 1 novembre 2013 à 20h00

    destynova;4445683
    Je ne sais pas s'ils ont voulu prouver quelque chose par rapport à l'autre vidéo qui a reçu pas mal de critiques (en plus des milliers de vues) mais ce n'est pas parce qu'on transpose la situation que c'est la même chose. C'est ce qu'on appelle une fausse équivalence.
    Ce serait la même chose si à la base les hommes et les femmes vivaient dans le même contexte mais ce n'est pas le cas.
    Je suis d'accord.
    J'ai bien conscience que c'est complètement paradoxal de prôner l'égalité des sexes et de dire "ouais mais c'est pas pareil parce que c'est des mecs", mais je trouve que dans beaucoup de cas, la transposition des situations en changeant le genre change la donne.
    Pas parce que ce serait "moins mal" de toucher les couilles d'un mec pas d'accord que de toucher les seins d'une fille pas d'accord ou de l'embrasser de force: c'est tout aussi condamnable.
    Ce qui change ce sont les arrières pensées des auteurs, les principes sous-jacents sur laquelle la vidéo s'appuie, et évoque chez les gens qui la regarde.
    Quand on fait une vidéo sur "tripoter les femmes dans la rue", derrière il y a un contexte de harcèlement de rue, et "d'objetisation" du corps de la femme.
    Quand on fait ce genre de vidéo avec des hommes, on s'appuie sur l'idée que "ouhouh c'est rigolo les mecs on peut les tripoter dans la rue ils sont tout le temps d'accord de toute façon, parce que c'est des mecs".
    Ce qui n'est pas forcément mieux, on est d'accord.
    Mais c'est différent.

  • Lafastod
    Lafastod, Le vendredi 1 novembre 2013 à 21h48

    Faut vraiment arrêter les frais,ça devient n'importe quoi. C'est pas en répondant à une connerie par une connerie qu'on avance...
    [img=250x140]http://24.media.tumblr.com/tumblr_maf3xw9MOl1rghpyfo1_500.gif[/img]

  • Alba Perséphone
    Alba Perséphone, Le vendredi 1 novembre 2013 à 23h06

    Oui la comparaison est pertinente par rapport au toucher de seins pour lutter contre le cancer du sein mais de la même manière que j'étais contre cette pratique, je n'approuve pas cette action. J'aurai trouvé ça intéressant s'il s'agissait d'une parodie (donc avec des comédiens) pour dénoncer l'autre vidéo justement mais là, la situation a l'air bien sérieuse et elles ne font que répéter le schéma qui avait été tant dénoncé pou l'autre vidéo, ce qui est à mon sens tout à fait stupide (oui, je ne trouve pas que palper des seins ou des testicules à des inconnus soit très approprié pour lutter contre le cancer).

  • Solstice
    Solstice, Le samedi 2 novembre 2013 à 20h03

    Ugh, que ce soit des hommes ou des femmes, désolée mais ça me dégoûte tout autant. A mes yeux, en aucun cas tripoter des seins est plus condamnable que tripoter une paire de boule. Selon moi, ce n'est pas en considérant qu'il y a une "communauté d'hommes" qui n'a pas le droit de faire une chose et une "communauté de femmes" qui a, elle, le droit de faire cette même chose, que l'on arrivera à avancer. J'ai au contraire l'impression que ça entretient une certaine animosité entre les deux sexes, alors que le féminisme est censé prôner que la phrase "ce n'est pas parce que l'on a un pénis ou un vagin que cela nous rend différent", les réactions me laissent franchement perplexe (pas ici en particulier, un peu partout en fait). Considérer la chose différente parce qu'elle est faite par des hommes ou par des femmes me semble contre-productif, voire extrêmement bancal, car ça réduit soit les femmes à des objets soit les hommes à des obsédés qui, s'ils ont moyen de se faire tripoter par n'importe qui, l'accepteront sans problèmes. Donc on assiste soit à une victimisation des femmes (je refuse catégoriquement et en toute circonstances de me faire tripoter les seins par un inconnu (alors que certaines peuvent le faire pour s'amuser, après tout)) soit à une caricature franchement pas flatteuse des hommes (j'accepterais en toute circonstance de me faire tripoter les boules, après tout, je suis un prédateur sexuel, donc hein, donc que je peux me faire toucher, pas de soucis). Ça me pose un gros problème, car on considérant trop la communauté (même si elle n'existe pas à mes yeux) on oublie les individus. Certaines femmes refuseront de se faire toucher les seins, alors que d'autres pourraient trouver ça super fun, et vice-versa pour ces messieurs. Considérer que "ce sont des hommes qui se font toucher donc c'est moins grave", ça nous met face à un mur. (Donc, comme vous pouvez vous en douter, j'ai énormément de mal avec le principe de fausse équivalence. :))
    J'espère que c'est pas trop fouilli, mais je trouve que c'est une base intéressante de réflexion.
    Mais en soi, je trouve que les principes des deux vidéos sont tout aussi stupides. L'un autant que l'autre. :facepalm:

  • Dulcescaricae
    Dulcescaricae, Le dimanche 3 novembre 2013 à 14h06

    Je viens de voir cette vidéo sur 9gag (facepalm) et j'étais contente et soulagée de la retrouver sur Madmoizelle avec une bonne critique et des commentaires tout aussi intelligents ! :top:

    Moi ce qui m'a le plus choqué dans ces vidéos (sein/testicules) c'est que les commentaires annonçant les vidéos sont toujours en faveurs des mecs...Soit on est content pour eux parce qu'ils peuvent toucher des seins, soit parce qu'il se font toucher les couilles...:facepalm:

    Typiquement sur 9gag: "J'aime la France! Hey guys, do you want to live in France now?"

    Même dans la connerie on est loooooin d'avoir rétabli l'égalité

  • Romy.
    Romy., Le dimanche 3 novembre 2013 à 19h36

    Ben moi ça m'a fait sourire, faut arrêter de voir le mal partout :cucul:!

    Je constate quand même que beaucoup moins de Mad réagissent à cette vidéo ou au côté homme objet sexuel ...

  • WinterJazz
    WinterJazz, Le mardi 5 novembre 2013 à 11h45

    Je ne trouve pas ça franchement malin de répondre à une connerie par une connerie avec le même concept (faite par le sexe opposé).
    Ça m'a fait sourire parce que c'est plus original dans ce sens (filles qui tâtent des testicouilles), mais ça ne vole pas haut. Je suis d'accord sur le fait qu'on peut trouver de meilleures solutions pour encourager les gens à faire des dons.

    Personnellement palper les testicules d'inconnus ça me tenterait vraiment pas, tout autant qu'un inconnu qui me toucherait la poitrine. Il y a des limites quand même. :erf:

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)