The Green Hornet, le nouveau Michel Gondry

Les super-héros sont depuis quelques années maintenant une véritable poule aux œufs d’or pour les studios américains. Alors que Joss Whedon (le papa de Buffy contre les vampires) s’attelle à The Avengers et que Marc Webb (500 Days of Summer) prépare un nouvel épisode de Spiderman, il n’est donc pas surprenant que The Green Hornet […]

The Green Hornet, le nouveau Michel Gondry

Les super-héros sont depuis quelques années maintenant une véritable poule aux œufs d’or pour les studios américains. Alors que Joss Whedon (le papa de Buffy contre les vampires) s’attelle à The Avengers et que Marc Webb (500 Days of Summer) prépare un nouvel épisode de Spiderman, il n’est donc pas surprenant que The Green Hornet (Le Frelon Vert en français) passe par la case « grand écran ».

Adapté non pas d’un comic-book mais d’une série télé des années 60 avec Bruce Lee (dont c’était le 1er rôle aux Etats-Unis), The Green Hornet met en scène Britt Reid, rédacteur en chef du Daily Sentinel, qui la nuit venue combat le crime sous l’identité du Frelon Vert. Il est épaulé par Kato, son valet, expert en arts martiaux et chauffeur de la Belle Berthe (Black Beauty en vo), une voiture truffée de gadgets.

Si vous n’avez jamais entendu parler de The Green Hornet, vous connaissez au moins la musique de son générique qui a été reprise par Quentin Tarantino dans Kill Bill : Vol.1. Autre clin d’œil à la série : les 88 fous qu’affronte Uma Thurman arborent le même masque que celui de Bruce Lee.

Chargement du lecteur...
Chargement du lecteur...

Initialement entre les mains de Stephen Chow (réalisateur de Shaolin Soccer et Crazy Kung-Fu) qui s’est désisté, c’est finalement Michel Gondry qui signe le film. Un choix qui peut paraître surprenant pour un blockbuster, d’autant plus que la bande-annonce ne laisse jamais entrevoir le style « bricolé » de Gondry. Une crainte qui n’est que renforcée quand on sait que le film est actuellement converti en 3D. Espérons que le réalisateur français ait su malgré tout imposer sa patte.

Chargement du lecteur...

Au casting, on retrouve Seth Rogen dans le rôle de Britt Reid, épaulé par la pop-star taïwanaise Jay Chou et Cameron Diaz. Mais j’avoue que c’est surtout la participation de Christoph Waltz dans -ô surprise- le rôle du bad guy qui m’intéresse et j’espère que l’acteur autrichien ne fera que confirmer tout le bien que je pense de lui depuis Inglorious Basterds. Réponse en salles le 19 janvier 2011.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Perrilou
    Perrilou, Le 23 juillet 2010 à 20h55

    Moi je suis surtout impatiente de voir Christophe Waltz et comment il s'en sort depuis Inglorious Basterds, j'adore cet acteur!
    J'ai vu 2 films en 3D (Toy's Story 3 et Shrek 4) et ça ne m'avait pas du tout emballée je ne voyais pas un énorme différence et ça m'avait saoulée de payer 2euros50 pour ça.
    J'espère que cette fois ci la 3D sera plus impressionante !

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)