La stagiaire de 3ème nous parle de sa vie entre féminisme, manga et avenir !

madmoiZelle a eu, comme plein d'autres entreprises cette semaine, une stagiaire de troisième. Elle s'appelle Léa2000, elle est super cool, et elle a accepté d'écrire un peu pour raconter son quotidien !

La stagiaire de 3ème nous parle de sa vie entre féminisme, manga et avenir !

Léa2000, c’est le surnom qu’on a donné à notre stagiaire de 3ème,, parce qu’elle s’appelle Léa et qu’elle est née en 2000. Petite précision : elle lit madmoiZelle depuis ses 11 ans, Léa — « faut-il lire TOUT madmoiZelle dès l’âge de 11 ans ? », vous avez 4 heures.

Je sais pas si tu vois sur Twitter, mais les gens, ils ont plutôt tendance à se plaindre ou à se moquer de leurs stagiaires de 3ème. Conflit générationnel, mésentente de base, tout ça tout ça. Nous on a les fesses bordées de nouilles : Léa2000, elle envoie du pâté, elle a trop la classe et surtout, elle a plein de choses intéressantes à dire. 

Alors on a demandé à celle qui a partagé nos bureaux pendant une semaine de nous parler un peu de son quotidien, de nous parler de ses potes, des débats qu’ils ont.

Et on foutra ça sous le nez de tous les gens qui auront le malheur de dire devant nous « oh lala les adolescent-e-s vraiment, jeunesse décadente, ils font que passer leur journée sur leur téléphone c’est chiaaaant ils sont coupés du monde » et autres lieux communs de zozo.

Léa2000 et son coup de coeur culture

Tu vois la scène dans Love Actually où les Américaines demandent à Colin, anglais, de prononcer plein de mots et qu’elles sont déçues du manque de différence entre la prononciation de « table » à l’anglaise et à l’américaine ? Bah alors on a vécu un moment un peu pareil, en discutant avec Léa 2000 : en lui demandant ce qu’elle regarde comme séries, ce qu’elle lisait comme livres, on s’attendait à de l’exotisme, des trucs dont on n’avait jamais entendu parler, on s’attendait à prendre un coup de vieux de fous sans pour autant pas avoir dépassé la deuxième moitié de la vingtaine. Bah QUE DALLE. Léa2000, en fait, elle regarde les mêmes trucs que nous, faut arrêter les clichés.

Et même qu’elle a de super conseils : elle nous fait part de son gros coup de coeur manga…

« Niveau manga, j’admire beaucoup Kōta Hirano, l’auteur de Hellsing (ah d’accord : je viens de googler son nom et pendant tout ce temps j’ai cru que c’était une meuf mais non. C’est un mec).  C’est plutôt très très cool avec des femmes de pouvoir, des filles toutes faites (physiquement) différemment : de la bimbo (mais qui reste habillée pour combattre) à la fille longiligne, il y a de tout. L’histoire aussi est très originale et différente. J’adore tellement l’auteur qui tue un personnage parce qu’il devient trop chiant à dessiner. J’aime beaucoup ce manga parce qu’il change vraiment, et les personnages féminins sont vraiment indispensables à l’histoire : si elles n’avaient pas les caractères qui leurs sont propres actuellement, ça changerait tout, et pas en bien.

La première publication du manga au Japon a eu lieu en 1998. »

(En 1998, elle était pas née, Léa 2000. Non mais je vous le rappelle l’air de rien au cas où vous auriez oublié.)

lippoutou
On a promis à Léa2000 qu’on mettra Lippoutou dedans.

Léa2000, ses potes et l’avortement

Comme dans beaucoup de milieux et beaucoup de tranches d’âge, on sait qu’en lançant le sujet de l’avortement sur la table, y a matière à débat. À 14 ans, c’est pas forcément un sujet qui concerne personnellement (directement ou indirectement) beaucoup de monde. Léa2000 sait qu’elle est pour et quand elle en discute avec ses ami-e-s contre, elle leur répond avec ses propres mots – preuve qu’elle s’est approprié ce qu’elle a appris :

« Une de mes amies contre m’a dit « Bah je sais pas quoi. Tuer c’est mal. L’amour c’est bien. C’est un crime parce que quand t’avortes, tu te débarrasses d’un être vivant car il a des cellules. Le fait de choisir de la vie d’une personne c’est un meurtre »

Soyons d’accord. Hors contexte j’approuve totalement : moi aussi je trouve que l’amour c’est bien et que tuer c’est mal. Mais si dans la loi de l’avortement il y a un délai c’est pas pour rien ! C’est seulement APRÈS que c’est un humain. Avant c’est un embryon ou un truc du genre je sais plus trop.

J’ai une autre amie qui est partagée. Elle me dit « Pour certains cas c’est juste (viol) mais après si tu couches avec ton mec et que t’as pas pris de moyen de contraception c’est con de tuer un petit  bébé pour ça. C’est tuer un bébé un avortement tu penses pas ? »

Je lui réponds que je pense pas qu’un avortement ce soit tuer un bébé comme j’ai dit ci-dessus. Encore une fois, il y a un délai, et c’est pas pour rien. En plus, on parle toujours du bébé, mais faut aussi penser à soi. On fait ce qu’on veut de notre corps : si on a pas envie d’avoir pendant 9 mois un truc qui grandit dans le ventre [et tout ce qui suit], on a le droit par exemple. En plus, je suppose que c’est beaucoup de temps et d’implication donc faut vraiment en avoir envie. »

Léa2000 et le féminisme

Léa2000 est féministe et elle sait qu’elle l’est. Dans une société où certaines personnes pensent encore que ça signifie être contre les hommes, où des personnalités publiques féminines sont reprises dans la presse parce qu’elles se revendiquent « pas féministes mais pour l’égalité des sexes » (DUH), ça fait toujours plaisir de voir à quel point ça peut être naturel à n’importe quel âge.

« J’assume d’être féministe tout simplement parce que je trouve qu’être féministe c’est bien : c’est lutter pour l’égalité, donc c’est quelque chose de juste. J’ai plutôt l’impression que les personnes (en général) qui trouvent qu’être féministe c’est le mal, ont l’air de trouver casse-couilles les personnes qui se revendiquent quelque chose, quelle que soit la cause.

Les autres élèves ont majoritairement l’air de se foutre royalement du féminisme. Les autres trouvent que c’est bien mais qu’il ne faut pas aller dans les extrêmes et voir le mal partout. »

Être féministe, ça a beau être tout à fait naturel (ou presque) pour ceux et celles qui le sont, on sait bien qu’on est loin de la partie de plaisir quand on se retrouve face au sexisme des autres. Léa2000 a des réactions différentes selon les situations :

« Je suis allée demander à un ami ce qu’il pensait du féminisme. Il m’a répondu qu’il pensait que les féministes veulent être supérieures aux hommes (vous inquiétez pas il est gentil il a même dit j’ai peut-être tort). Du coup, je lui ai expliqué calmement que c’était pas du tout ça, que c’était lutter pour l’égalité des sexes, et il a compris ! BOOYA.

À chaque fois (ou presque, des fois j’ai la flemme et/ou pas la foi) j’explique pourquoi et où je vois du sexisme calmement, et je demande à l’autre ses arguments, pourquoi lui n’en voit pas. Par contre, si la personne en face est vraiment trop con, elle prend assez cher. Un jour, on était en sport et un mec de ma classe a voulu rentrer dans le vestiaire des filles pour les regarder. Je l’ai saisi par le sac et jarter en arrière. Je me suis pris un magnifique « hystérique de féministe » dans la gueule, ce fut fleuri. »

Léa2000 et l’orientation

Comment les parents et l’entourage scolaire guident-ils les élèves à trouver leur voie ? Est-ce qu’on leur fout une pression folle pour qu’ils sachent super vite ce qu’ils vont faire plus tard, est-ce qu’on les laisse décider pépouzante la pépouzerie ?

« Les cours d’orientation c’est plutôt simple étant donné qu’on a juste eu une heure d’orientation en groupe. On nous a distribué des feuilles, conseillé des sites, on a posé des questions et si on veut, on peut prendre rendez-vous avec la conseillère d’orientation.

Personnellement j’ai pas l’impression que les profs nous mettent la pression parce que niveau études je suis VRAIMENT détendue du slip, je suis même pas stressée si j’ai pas révisé un contrôle donc j’ai demandé à mes amis leurs avis : les profs nous mettent un tout petit peu la pression, ils nous disent juste que ça se joue maintenant et que c’est important. Mais pour le brevet ils mettent VRAIMENT la pression, comme si on allait rater notre vie si on l’a pas.

Personnellement, mes parents soutiennent à fond mes choix. Ils ne m’interdiront jamais telles ou telles études, ne me forceront jamais de faire tels ou tels métiers. Du coup sur ce point je suis vraiment contente. »

magicarpe
Magicarpe, l’insulte préférée de Léa2000.

Léa2000, ses potes et l’éducation sexuelle

Entre enfilages de capotes sur bananes trop mûres, blagues de Toto qui se touche la teub et négation en bloc de toute pratique de la mastubation, mon éducation sexuelle hors internet et discussion avec les parents était pas des plus florissantes. Est-ce que les cours sur le sujet se sont améliorés ? Est-ce que le tabou sur la masturbation est tombée ? La réponse de Léa2000 :

« J’ai demandé à un pote son rapport au sexe, à la masturbation, au consentement. Il m’a répondu que c’était con de demander à un puceau son rapport au sexe. Du coup, je lui ai dit « GENRE tu t’es jamais branlé. MYTHO ». Ça a dû légèrement l’ébranler (lol) vu qu’il m’a pas répondu.

Sinon, je trouve que les cours d’éducation sexuelle pourraient être mieux :

  • On apprend moins de 5 moyens de contraception (stérilet, pilule, préservatif, anneau) alors qu’il y en a beaucoup plus
  • On parle ni de consentement, ni de masturbation
  • On a parlé du fonctionnement des règles
  • À aucun moment on a parlé de plaisir
  • On apprend comment se fait un bébé

Sinon, entre filles, notre rapport au sexe, on se dit que ça arrivera forcément un jour. Après on n’a pas la même façon de voir notre virginité. Mes amies ont pas envie de la perdre avec un connard et veulent pas coucher avec le premier venu. Moi je me dis si y a un mec avec qui j’ai envie, allons y gaiement. Par contre on est toutes d’accord, il faut qu’il nous respecte et on se pose les questions habituelles : si ça va faire mal etc…

Les garçons j’ai vraiment l’impression que c’est différent : déjà la grande majorité regarde du porno et s’en vante. Ils ont vraiment du mal avec le fait d’être vierges : ils s’insultent en se disant « p’tit puceau » alors que… Ils le sont tous, même les mecs qui balancent cette insulte. Genius. »

Et sinon, un dernier mot, Léa2000 ?

Je fais des poutous à ma Maman. Et à mon bro.
« C’était Léa2000 pour madmoiZelle.com »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Hoolahop
    Hoolahop, Le 23 décembre 2014 à 1h10

    J'aurais aimé être aussi mature à son âge ! :happy:

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)