Trois accidents de sexe bien dégueu pour une seule Josée

Par  |  | 1 Commentaire

Dans le sexe, il y a beaucoup de réussites, et parfois pas mal de ratés. Josée l'Obsédée vous raconte trois de ses pires fiascos, avec en guest une blessure et des fluides corporels...

Trois accidents de sexe bien dégueu pour une seule Josée

Coucou !

Ici Josée, et je ne viens pas pour vous raconter une mais bel et bien TROIS histoires de gros ratés sexuels qui me sont arrivés.

Ouvrez bien vos écoutilles, vos mirettes, et à peu près tout ce que vous voulez, Mère Castor a des histoires à vous raconter

Josée l’Obsédée au plus près des étoiles

Je n’ai jamais été une grande fan du 69. Pourtant je suis capable de faire plusieurs choses en même temps (cf : mes plans à trois avec deux hommes), je suis adepte de la fellation et j’aime tout autant le cunnilingus.

Mais voilà, le 69 ne m’a jamais emballée plus que ça. J’ai toujours trouvé un petit côté pas très pratique à cette chère position. En parlant de choses que je n’aime pas trop : je n’ai jamais vraiment apprécié le sexe dans le noir non plus.

C’est donc dans la joie et la bonne humeur qu’avec mon partenaire de l’époque nous nous sommes lancés dans un 69 dans le noir le plus complet.

Je chafouine, certes, mais mon amant savait y faire et me mettre à l’aise.

C’est donc gaiement que nous nous sommes mis à l’oeuvre, lui sous moi. À un certain moment, pour des raisons de confort, nous avons voulu nous réajuster.

Je léchais alors avec passion sa Penne Rigate et lui s’est tortillé pour aller un poil plus en arrière (enfin je suppose car comme je le rappelle : nous étions DANS LE NOIR).

Et là, je me suis pris un coup dans la tête.

C’était son genou.

Dans l’œil.

Très fort.

Autant dire que tout s’est mis à clignoter et que ce 69 m’a fait voir 1000 étoiles.

On a rallumé la lumière et j’ai pu me rendre compte que j’avais un énorme œil au beurre noir. Œil au beurre noir qui fera dire le lendemain au vigile du Franprix en bas de chez moi :

« C’est lui qui vous a fait ça ? Je m’occupe de lui si vous voulez. »

On en a beaucoup ri avec mon ami de l’époque, mais bon un coquard lorsqu’on a des rendez-vous professionnels avec des clients, ce n’est pas l’idéal.

Je vous donne donc deux petits conseils : sortez couverts, certes, mais faites aussi attention aux gestes précipités !

Josée touche le fond (et creuse encore)

Comme je le disais plus haut je suis une grande adepte de la fellation. Je kiffe les pipes, voilà c’est dit. Dans toutes les positions (sauf le 69 SUIVEZ BIEN SVP), par tous les temps et dans toutes les occasions. Et j’aime aller assez loin dans mes fellations (par « loin » je veux dire « profondément »).

Il se trouve que lors d’une fellation particulièrement profonde avec un de mes feu-plan-culs, à genoux, je me suis un peu laissée prendre par l’enthousiasme… Et lui aussi, lorsqu’il m’a attrapé et plaqué les mains contre le mur.

Le mouvement s’est révélé très excitant mais ne laissait que peu, très peu, de contrôle de la situation. Un va, un viens, et encore un va, et ce qui devait arriver arriva : j’ai renvoyé mon petit-déjeuner.


RIP les miel-pops😢

Non pas par terre, mais sur moi. Tu le sens le vomi qui te dégouline entre les seins et viens se coller sous ton petit pull cache-coeur ?

C’est chaud, ça pue, et mélangé à du sperme ça a un petit je-ne-sais-quoi en plus.

Moralité de l’histoire : j’aime toujours autant la fellation, mais me vomir dessus, c’est bof.

À lire aussi : Top 6 de nos pires vomis, histoire de vous faire relativiser les vôtres

Le fiasco (j’ai pas d’idée plus inspirée pour cette section, déso pas déso)

Trêve de pipe pour cette dernière anecdote, j’aimerai aborder un sujet mainte fois abordé sur Tinder juste derrière la pipe : la sodomie.

J’aime bien la sodomie. Pas de là à pratiquer ça avec le premier bourrin venu mais je n’ai aucun soucis à initier ces messieurs qui seraient curieux d’essayer, tant qu’il y a communication et que tout le monde est à l’aise. Point de sodomie réussie sans excitation et surtout détente maximale.

Par une belle journée d’été je me suis rendue chez un amant très désireux de tester cette pratique. Nous n’étions pas mal à l’aise, l’excitation était là et les voyants étaient globalement au vert.

Monsieur commence à me titiller l’anus, puis de plus en plus, avec des mouvements vifs de doigts dans mon anus.

Ces petits va-et-viens provoquent un petit effet ventouse qui n’est pas déplaisant.

Sauf que : que se passe-t-il lors d’un effet ventouse dans mon joli gros petit cul ? La même chose que quand vous débouchez vos toilettes, mais dans l’autre sens.

Vient alors ce moment gênant où, étant en fait barbouillé (je vous laisse imaginer le sens de barbouillé) vous ruinez intégralement le canapé de votre plan cul du moment.

Ce moment où vous allez prendre une douche.

Ce moment où vous partez en claquant la porte loin, très loin, très très loin de chez lui avec la honte pour seul bagage.

À noter pour son pauvre petit canapé que :

  • C’était un con donc je ne suis pas triste pour sa note de pressing.
  • Il m’a recontacté un long moment après et dit avoir gardé de super souvenirs avec moi, surtout en ce qui concerne la partie anale. D’ailleurs, il voulait absolument me revoir (comme quoi).

Comme ruiner des literies ne fait pas partie de mes kifs, j’ai rajouté une nouvelle règle à une sodomie réussie :

  • Plus de gestes précipités dans mon rectum.

Merci bisous.

À lire aussi : Cinq « accidents » de sexe qui peuvent arriver à tout le monde et dont personne ne parle

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Josée L'Obsédée

Josée l’Obsédée n’est pas qu’une personne (sinon, elle aurait eu 17 premières fois et 6 sodomies ratées, ce qui fait beaucoup pour un seul corps). C’est la plume des madmoiZelles voulant nous parler de leurs plus folles histoires au lit…

…et au fait, peut-être es-tu toi aussi une Josée l’Obsédée dans l’âme ? Si oui viens témoigner !


Tous ses articles

Commentaires
Forum (1) Facebook ()
  • Professeur Mc Gonagall
    Professeur Mc Gonagall, Le 7 novembre 2017 à 21h30

    Quand j'ai vu passer ça cet après-midi alors que je luttais contre la nausée, je me suis dit "on va pas tenter le diable, je vais attendre que ça passe pour lire l'article".
    Eh ben je regrette pas d'avoir attendu lol

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!