Sélection de chansons – Ta chanson funèbre ?

Oui, oui, a priori, c’est pas très gai, mais pour cause : les enterrements, ça fait toujours pleurer. Même ceux des gens drôles et amusants. Et c’est bien connu : la musique fait souvent l’ambiance. La question est : mais pourquoi donc met-on toujours des chansons qui font pleurer aux enterrements ??? Arrivé 20-25 ans, […]

Sélection de chansons – Ta chanson funèbre ?

Oui, oui, a priori, c’est pas très gai, mais pour cause : les enterrements, ça fait toujours pleurer. Même ceux des gens drôles et amusants. Et c’est bien connu : la musique fait souvent l’ambiance. La question est : mais pourquoi donc met-on toujours des chansons qui font pleurer aux enterrements ???

Arrivé 20-25 ans, on commence – hélas – à voir mourir des gens autour de nous… et personnellement, l’ambiance des enterrements me plombe. Même quand les gens qui sont partis étaient drôles. Alors moi j’ai décidé de d’ores et déjà choisir ma chanson d’enterrement, histoire de poser le ton de ma cérémonie. Sait-on jamais.

On a demandé aux autres filles de la Rédac quelle serait (sera ?) leur chanson d’enterrement.

Le choix de Fab
Quel titre ? Je m’en vais de Cali. En live, à Lille (précision importante)
Pourquoi ? Parce que le titre de la chanson est évocateur. Certes, il y a des moments où l’on comprend qu’il parle explicitement d’une rupture amoureuse, mais en l’écoutant en se disant « c’est une chanson d’enterrement », on peut l’interpréter de façon différente (« Je me frotte les mains en pensant à tout ça, tout ce que je vais prendre, c’est du plaisir » haha). Et puis je veux du live, parce que le public est chaud-bouillant et je veux que mon enterrement soit chaud-bouillant. Que les gens pleurent s’ils veulent, mais qu’ils soient joyeux aussi !

Le choix de Copenhague
Quel titre ?
I’m only sleeping, des Beatles
Pourquoi ? A cause du titre ! Et de la chanson. Ca ferait peur à Mémé de savoir que je ne fais que dormir, et ça serait un clin d’oeil assez drôle sur la situation. Puis, au cas où on l’aurait oublié (mais est-ce possible ?), je suis une fana des Beatles, et ce genre de chanson, entre humour et pop anglaise, c’est ce que j’aime. Puis que dire des protestations paresseuses de John Lennon qui clame son désir de rester dormir ; ah ! qu’il est doux de ne rien faire quand tout s’agite autours de soi … Tout à fait moi, ce titre.

Le choix de Choukette
Quel titre ?
Together again, de Janet Jackson.
Pourquoi ? C’est une chanson entraînante, gaie et rythmée, qui donne instantanément envie de sourire et de danser, et pourtant quand on fait attention aux paroles, elle parle du fait d’avoir perdu un être cher. Cependant elle met l’accent sur les bons moments passés avec la personne, et la chance qu’on a eue de l’avoir connue (« There are times when I look above and beyond/There are times when I feel you smile upon me baby/I’ll never forget my baby »). Définitivement la chanson que je voudrais que l’on passe à un enterrement, plutôt qu’une chanson larmoyante insistant sur la perte plutôt que sur ce qu’a été la personne elle-même pour nous.

La chanson de fleurdechou
Quel titre ?
What a wonderful world de Louis Armstrong (avec l’intro parlée et tou y tou)
Pourquoi ? Cette chanson est tellement belle, la musique carrément emportante et cette voix qui semble sortir du plus profond des entrailles waouh ! « the color of the rainbow… so pretty in the sky »… beaucoup plus évocateur à mon goût que les traditionnelles chansons d’enterrement.

Le choix de Ratatouille
Quel titre ?
Je suis venu te dire que je m’en vais – Gainsbourg
Pourquoi ? C’est cliché, je sais. On dirait vraiment que j’ai choisi cette chanson pour son titre seulement, mais pas vraiment. Alors ok, elle raconte avant tout, elle aussi, une rupture, mais ça n’a pas vraiment d’importance. Et j’aime bien imaginer le sens que prendrait « tes sanglots longs n’y pourront rien changer », ça ferait chialer tout le monde (et je veux que ça chouine) en délivrant en même temps comme dernier message « allez-y, lâchez-vous, mais après va falloir voir à se calmer les gars ».

Le choix de Ladycha
Quel titre ?
Cry baby – Janis Joplin
Pourquoi ? Parce que je veux que ça pleure et que ça se jette sur le cercueil ! J’ai choisi cette chanson juste pour le refrain, puisque le texte, lui, parle d’un chagrin d’amour. Et puis, avec la voix déchirante de Janis Joplin, je suis sûre de réussir mon coup !

Le choix de Stellou
Quel titre ?
Things Behind the Sun, de Nick Drake.
Pourquoi ? Parce qu’avec sa mélodie qui serre le coeur, elle ferait chialer tout le monde. Ce qui au moins me donnerait l’impression qu’on me regrette. Pouet. Mais aussi parce que cette chanson est un magnifique pansement pour plaies du coeur et bobos de l’âme. Voui madame, les deux à la fois.

Le choix d’Aurélisationnement Obligatoire
Quel titre ?
I Might Be Wrong de Radiohead.
Pourquoi ? Parce qu’à moi elle m’a toujours donné envie de me remuer un peu les fesses donc n’est pas non plus à pleurer dans les chaumières et parce qu’elle parle de la mort, enfin me semble-t-il et dit à un moment : Think about the good times And never look back

Le choix de labestiolle
Quel titre ?
Patrick Park Life is a Song
Pourquoi ? Triste, le genre de chanson qu’on écoute pieds nus, allongé sur son lit, les bras en croix et les yeux fermés (si on est en plein questionnement amoureux, ça colle encore plus…). On écoute cette voix si belle, et la mélodie (guitare, clavier)…Les paroles sont tellement… incroyablement vraies, touchantes, remuantes. Je vous conseille de les lire… Il décrit ce que beaucoup ont déjà ressenti dans leur vie sans jamais pouvoir mettre y mettre les mots adéquats. Cette chanson appelle au lâcher prise, elle appelle à vivre les choses comme elles viennent sans en avoir peur. « La vie ne ferme jamais une porte sans en ouvrir une autre ». C’est une citation du film Beignets de Tomates Vertes, que j’adore tout particulièrement. Et c’est le parfait résumé de cette chanson de Patrick Park…

Le choix de Moossye
Quel titre ?
Poison, d’Alice Cooper
Pourquoi ? Déjà parce que je crois que c’est l’une de mes chansons préférées, pour bosser comme pour me lever, et elle fait partie de ces chansons qui, dès la première note, me rappelle plein de souvenirs et de sensations. Et comme je suis la seule de ma famille a l’aimer, les gens n’auront pas, plus tard, le soucis de « je peux plus écouter cette chanson depuis l’enterrment de machin ». haha. (c’est qu’une fois kaput que je saurais être pragmatique). En plus, c’est un peu décalé. huhu. Et entrainant, par la même occasion.

Le choix de Kenza
Quel titre ?
Hurt, de Johnny Cash
Pourquoi ? Les paroles sont parfaites au mot près, la mélodie est lourde et sublime, la chanson prend son temps littéralement, jusqu’au final, sans donc avoir une idée précise de la chose ça semble vraiment coller, en complément à une épitaphe bidon, qu’il faudrait joyeuse pour compenser un peu, et Ratatouille a expliqué le truc tellement bien que je le dis pour faire des lignes.

Le choix de Mk
Quel titre ?
This friendly world
Pourquoi ? Comme dans le film de Milos Forman Man On The Moon, le biopic sur le comique(?) Andy Kaufman, je choisirais cette chanson, une des chansons les plus naïvement gaies qui soit :

« In this friendly, friendly world
With each day so full of joy
Why should any heart be lonely?

In this friendly, friendly world
With each night so full of dreams
Why should any heart be afraid?

The world is such a wonderful place
To wander through
When you’ve got someone you love
To wander along with you »

Avec un karaoké géant, pareil :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 55 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 26 janvier 2008 à 15h38

    Y'a un copain qui Veut Cry de James Blunt, et maintenant que je l'écoute je pense à sa mort et c'est assez balisant :eek:

    Moi, peut-être Maybe Not de Cat Power. Avec ça si personne chiale, j'me tire une balle (ah non, je serais d'jà morte, merde ^^)
    Ou peut-être Yesterday, des Beatles ? Je ne sais pas. .

Lire l'intégralité des 55 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)