Une course à la voile pour sauver des enfants ? C’est le projet Initiatives Cœur !

Par  |  | Aucun Commentaire

Samantha Davies et Tanguy de Lamotte prennent le large ce 5 novembre, à bord du bateau Initiatives Cœur. Le but ? Gagner la transat Jacques Vabre, mais aussi sauver des enfants ! Esther a passé un après-midi sur leur bateau.

Une course à la voile pour sauver des enfants ? C’est le projet Initiatives Cœur !

Le 9 octobre, je vous parlais de mon admiration pour Samantha Davies et Tanguy de Lamotte. Ce dimanche 5 novembre, les deux marins prennent la mer au départ de la Transat Jacques Vabre !

Entre les deux, j’ai eu la chance inouïe de prendre le train pour Lorient, afin d’aller à leur rencontre de nouveau, mais cette fois-ci dans leur élément : sur l’océan.

Dans les coulisses d’Initiatives Cœur

Je suis donc allée, très enthousiaste, faire un tour dans le QG d’Initiatives Cœur. J’ai eu la chance de rencontrer l’équipe, bien plus étoffée que ce que l’on pourrait croire.

Tanguy et Samantha sont épaulées par près d’une dizaine de personnes qui s’occupent de la logistique, des réglages techniques à effectuer sur le bateau…

Par exemple, il y a Joseph, qui gère par exemple tous les aspects informatiques, entre autres.

Ce tableau de bord en impose non ?

Il faut savoir aussi que l’équipe cherche à innover et à rester à la pointe de la technologie.

La dernière avancée technique très remarquée sur ce bateau IMOCA, ce sont les « foils » : ce sont ces espèces de « moustaches » qu’on peut voir dans la vidéo, qui dépassent du bateau et lui permettent de moins gîter (c’est à dire de moins se balancer d’un côté à l’autre), et donc d’être plus stable, plus rapide, et plus puissant :

Tout ce petit monde évolue non seulement en mer, mais aussi au sein des bureaux et des ateliers.

S’entraîner avant le départ de la Transat Jacques Vabre

Dans ces dernières semaines pré-départ, de nombreux détails étaient réglés sur le bateau par les équipes techniques, au fur et à mesure.

Chaque entraînement, chaque sortie en mer permettent donc à Tanguy et Samantha de prendre le matériel en main.

Car oui, avant de partir pour une traversée de l’Atlantique, il est important de bien connaître son bateau, mais non, ils ne sont pas les seul•es à travailler dessus en amont.

En réalité, Sam et Tanguy ont même un coach de navigation pour les aider dans cette tâche, avec qui ils s’entraînent en mer. Ils se mesurent également régulièrement à d’autres équipages, comme pour se jauger avant le grand départ.

À quoi ressemble la vie sur un voilier de course ?

J’ai profité de cette sortie avec eux non pas seulement pour tenir la barre (car OUI J’AI TENU LA BARRE, et c’était drôlement impressionnant et cool, si tu te posais la question), mais également pour poser plein de questions sur ce à quoi ressemble la vie une fois qu’on a quitté la terre ferme. 

Première info : vous allez pouvoir suivre Tanguy et Sam très régulièrement en mer grâce à des lives et des vidéos qu’ils enverront pendant la course et donc constater par vous même de quoi il retourne.

Maintenant passons à l’émerveillement face aux détails. En découvrant le bateau, je me demandais où pouvaient dormir les skippers. Il y a quand même une quantité de matériel vraiment imposante dans ces cales.

À tel point qu’au départ, je n’avais pas repéré les couchettes, car elles sont repliées sur chaque côté de la cabine qui abrite également le tableau de bord.

D’ailleurs saviez vous que lorsque le bateau vire de bord, il faut déplacer TOUT ce matériel d’un côté à l’autre ? Je vous laisse imaginer à quel point c’est physique.

Comment mange-t-on à bord d’un voilier de course ?

Dans cette même cabine, on trouve donc aussi la cuisine, qui il faut bien le dire est relativement sommaire.

Je vous laisse constater par vous même : il faut pas avoir l’intention de réaliser un menu digne de Top Chef si vous voulez mon avis.

En fait, beaucoup de la nourriture des skippers est similaire à celle… des astronautes. Beaucoup de sachets lyophilisés dans les sacs de provisions !

Et en parlant de l’espace, je tenais à vous quitter en partageant cette anecdote sur le bateau d’Initiatives Coeur :

Il contient une dédicace venue de l’espace : oui, ceci est bien un autographe de Thomas Pesquet, parrain du projet !

Pour soutenir Initiatives Cœur et Mécénat Chirurgie Cardiaque :

Tu peux aller liker la page Facebook d’Initiatives Coeur : chaque fois que la page gagne un nouvel abonné, deux des sponsors du projet s’engagent à reverser 2 euros à Mécénat Chirurgie Cardiaque – et non plus 1 euro comme c’était le cas auparavant.

L’argent récolté permet d’opérer des enfants souffrant de grave malformations cardiaques mais qui n’ont pas toujours accès à la chirurgie.

Depuis que le compteur a été ouvert le 27 octobre dernier, plus de 30 000 euros ont déjà été récoltés ! N’hésite pas à partager la page pour générer davantage de dons !

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (0) Facebook ()

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!