Les astuces beauté des années 50 sont-elles toujours d’actualité ?

Par  |  | 13 Commentaires

Quels produits de beauté utilisait-on dans les années 50 ? Et surtout, les routines de l'époque sont-elles toujours d'actualité ?

Les astuces beauté des années 50 sont-elles toujours d’actualité ?

Nos routines beauté ont bien évolué depuis presque 70 ans mais qu’est-ce que ça donne quand on replonge dans ces vieux rituels ?

Dans cette vidéo de BuzzFeed Yellow, les filles décident de tester des astuces beauté des années 50. À travers une routine complète basée sur des habitudes de célébrités de l’époque, elles reviennent sur des tendances pas aussi flippantes que je l’aurais pensé.

Et comme j’en ai testé quelques-unes, je vais pouvoir te donner mes impressions aussi.

Se démaquiller à la Cold Cream comme dans les années 50

Quand on pense aux produits de soin des pin-up (car évidement, les femmes des années 50 sont toutes des pin-up, au même titre que celles des années 20 sont toutes danseuses de Charleston), on pense à la Cold Cream, qu’elles utilisaient notamment pour se démaquiller.

Le côté très gras a l’air de bien décoller le make-up.

Moi je m’en sers plutôt comme masque avant de dormir quand la peau est vraiment agressée par le froid ou très sèche (elle m’a sauvée la mienne en hiver quand j’étais à Berlin et que je me pelais BEAUCOUP TROP les miches).

(Est-ce que je viens d’utiliser cette crème comme excuse pour me la raconter ? Peut-être.)

Conseil : utilise-la plutôt le soir car elle fait ÉNORMÉMENT briller la peau. La plus culte est celle d’Avène (11,90€) (et mention spéciale à la crème pour les mains de la même marque, aussi à base de Cold Cream).

big-demaquillage-zero-dechets

Ouvrir ses pores comme dans les années 50

Puis, Audrey Hepburn donnait un bain de vapeur à son visage deux fois par semaine. Je trouve que c’est formidable à faire avec quelques gouttes d’huiles essentielles.

Pour la beauté of course, mais aussi pour tes voies respiratoires d’ailleurs (eucalyptus pour décongestionner ou lavande pour purifier) ! À faire avant de poser un masque ou de faire un gommage pour ouvrir les pores de ta peau.

J’aime bien utiliser les pastilles à l’Arbre à Thé de Lush, déjà parce que c’est effervescent (et que c’est rigolo à voir) et parce que sur moi, ça marche plutôt bien.

Marilyn Monroe, elle, plongeait son visage dans de l’eau chaude tous les soirs…  Je trouve plus agréable de respirer une vapeur parfumée qui vient gentiment préparer la peau aux soins plutôt que de m’ébouillanter la gueule. Mais chacun son truc.

Nettoyer sa peau comme dans les années 50

Se laver le visage est donc la prochaine étape. Les filles utilisent du savon solide, bon, rien de bizarre sur le principe, mais quand t’y penses, on a plus l’habitude des crèmes ou des liquides maintenant. Ici il s’agit de la marque préférée de Jackie Kennedy, Erno Laszlo (qui coûte apparemment un bras).

On rince ensuite le visage…. 20 fois. Pas très écolo tout ça !

En hiver j’aime bien utiliser le savon au Karité de l’Occitane (15€), ça sent bon le propre.

Hydrater sa peau comme dans les années 50

Marilyn Monroe, toujours, mettait la crème 8 heures d’Elizabeth Arden. Elle a un pouvoir hydratant et cicatrisant vraiment efficace (en tout cas sur moi). C’est un peu la crème à tout faire qu’on ne présente plus aux fans de beauté.

Je l’utilise sur les cicatrices récentes de boutons, les lèvres gercées, les mains sèches, pour graisser ma poêle. Seulement la texture est épaisse et collante (comme du gloss, comme dit Kristin). Chez Sephora (35,50€).

Et hop, la beauté de la peau version années 50 est terminée et ça avait l’air plus riche et sûrement un peu moins agressif ! En fait ça me rappelle juste ces produits classiques qui fonctionnent bien et que j’avais oubliés.

Bon, apparemment les femmes se servaient aussi de la Cold Cream comme base de teint… Mais là je me tire sans faire un bruit !

Si toi aussi tu utilises une de ces techniques des années 50 ou que tu as des incontournables dont tu te sers depuis la nuit des temps, raconte-le nous dans les commentaires, ça m’intéresse !

À lire aussi : Comment fabriquait-on le rouge à lèvres il y a 50 ans ? Une vidéo fascinante


Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Mlle_C
    Mlle_C, Le 27 juin 2017 à 0h10

    Rikkanima
    Je suis un peu surprise par la vidéo : les filles ont l'air surprise d'utiliser une savon non liquide... j'en ai toujours un dans ma douche, je le frotte sur une fleur de douche et c'est parti. Pareil pour la vapeur sur le visage, j'en fais de temps en temps quand je sens que ma peau fait plein de petits boutons et j'en ai déjà eu chez l'esthéticienne... Et pour nettoyer et hydrater son visage, ça me parait évident...

    Je serai curieuse de voir leur routine visage, parce que c'est pour moi du bon sens...
    Je ne fais jamais de bains de vapeur. Ma routine est: le matin un coup d'eau micellaire, creme hydratante de la meme gamme ( en ce moment je teste la gamme Neutrogena Hydro Boost, et j'aime bien!), puis maquillage éventuellement. Le soir démaquillage à l'huile (si maquillage lourd)/ a l'eau micellaire ( si maquillage plus leger) puis un coup de gel micellaire visage pour bien décrasser. Si je le sens, un coup de brosse pour visage. Et un gommage par semaine.

    En vérité je connais personne qui fasse des bains de vapeur régulièrement....

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!