Grandir à l’ère des réseaux sociaux, ça ressemble à quoi ?

Culte de l'image, relations virtuelles... les réseaux sociaux ont changé bien des choses dans la vie de ceux et celles qu'on appelle, parfois avec mépris, les millenials !

Grandir à l’ère des réseaux sociaux, ça ressemble à quoi ?

À quoi ressemble la vie quand on grandit en baignant dans les réseaux sociaux ?

Hailey Knox, étoile montante du Net de 19 ans, décrit le quotidien des jeunes adultes du début du XXIe siècle dans une chanson mélancolique et touchante intitulée Don’t Got One

« La stupidité est la nouvelle intelligence
La lumière est la nouvelle pénombre
Être seul est la nouvelle foule
Bruyant est le nouveau bruyant
Le coeur est le même coeur
L’amer est le nouveau sucré
La superficialité est la nouvelle profondeur
Ce qui est out est le nouveau in
L’humiliation est le nouveau péché
Moi je suis la même moi »

De sa voix lumineuse, Hailey Knox décortique les paradoxes d’un monde où les codes ont été chamboulés par le Tout-Puissant Internet, son culte de l’image et sa course au clic.

Malgré l’infinité des possibilités offertes par le virtuel, ce titre pop souligne la solitude et la perte de repères de ceux qui sont nés en pleine ère de Facebook, Instagram et Twitter.

Basée à New York, Hailey Knox est en train de lancer sa carrière sur des plateformes telles que YouTube et YouNow. Mais la jeune femme reste lucide quant à l’impact des réseaux sociaux sur l’image de soi et les rapports humains.

Avec Don’t Got One, elle nous invite à ne pas nous laisser éblouir par les mirages des réseaux sociaux et à chérir notre imparfaite humanité. C’est beau, non ?

Et vous, vous vous reconnaissez dans les paroles cette chanson ? 

À lire aussi : « Hiver Brûlant », le nouveau titre de la brillante Aloïse Sauvage

CHANSON DE NOEL - MBN & la rédac (clip)

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Couettecouette
    Couettecouette, Le 10 mars 2018 à 10h04

    Je pense que comme dans beaucoup de situation c'est aussi une question d'éducation et de rapports aux ecrans.

    Si des ados ne vivent pas dans un environnement hyper connecte aux reseaux sociaux ils n'auront pas le même rapport que dans une famille ou les parents passent leur temps sur Facebook et postent à tout va sur Instagram ou Twitter.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!