Les 3 Éléphants, le festival multi-générationnel de Laval

Le week-end dernier, se tenait Les 3 Éléphants, dans la petite mais très jolie ville de Laval. Floriane vous en dit plus sur ce festival un peu surprenant.

Jusqu’à présent, je n’avais jamais posé un pied à Laval. Cette ville ne me disait rien, et sa région m’évoquait plutôt la pluie. Mais rien qu’en regardant le programme, proposé par Les 3 Éléphants, mon coeur a fondu et m’a imploré de l’y emmener.

Je ne connais pas grand-chose en musique. De la programmation, je voyais qui étaient Fauve, Rodrigo y Gabriela, Breton et c’était à peu près tout. Mais étant avide de découvertes, ça ne me déplaisait pas le moins du monde d’aller à l’aventure en musique.

Et surtout, ce qui titillait le plus mon attention, c’était l’organisation du festival. Il ne se déroule pas dans un champ, il n’a pas que deux scènes. Aux 3 Éléphants, c’est la ville entière qui devient le théâtre d’innombrables représentations.

Toute l’après-midi, des spectacles de rues, des concerts, ont lieu un peu partout, dans de jolis endroits historiques, dans des bars, sur des places… Et il y en a pour tous les goûts.

Ces spectacles étant gratuits, de nombreuses familles viennent. Grands-parents, parents, jeunes enfants s’amusent tous autant en regardant, assis par terre ou sur des bancs, des artistes jongler, chanter, danser, se suspendre à un petit chapiteau.

On s’amuse à flâner en ville au hasard des représentations, ou bien on se munit du plan du festival pour aller voir celle qui nous plaît le plus. J’ai fait un peu des deux et j’ai pu admirer une ville toute mignonne qui donne envie de crier que c’est le printemps avant de faire un tour de manège et de se rouler dans l’herbe.

Le soir, les spectacles laissent place aux concerts, payants cette fois, sur les deux scènes principales du festival. Les musiciens s’enchaînent de 18h à 3h, pour le plus grand plaisir de tous.

J’ai pu écouter plein de groupes dont je n’aurais jamais entendu parler sans ça, et puis il faut le dire, en concert, c’est toujours mieux qu’en CD ! Il n’y en a pas un qui m’aura déçue, laissant à mes oreilles un bon goût de découvertes encore frétillantes.

Ce festival peut ravir tout le monde, de 7 à 77 ans, si tant est qu’on aime les spectacles de rues, les concerts, ou juste que l’on aime la découverte.

Alors quand la fin du mois de mai sonne et que vous voulez profiter du soleil qui commence à briller, je n’ai qu’un conseil, foncez acheter vos billets de trains (si vous habitez loin), vos billets d’entrée, et c’est parti pour Les 3 Éléphants !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • L Heure B1eue
    L Heure B1eue, Le 31 mai 2014 à 19h19

    Je vais être aussi originale mais oui, c'est chez moi ! Ca fait plaisir d'entendre parler des 3 Eph' sur Madmoizelle !
    Je n'ai pas connu les éditions à Lassay puisque je suis arrivée il y a peu en Mayenne, malgré ça on peut dire que le cru de cette année était quand même super bon (Fauve, Détroit, Rodrigo et Gabriella, les groupes locaux qui déchirent...). On ne dirait pas sur la vidéo mais en plus, on a même eu la météo avec nous (si si !).

    Ce qui est bien avec ce festival, c'est que c'est l'un des rares moments où les amis se bousculent pour venir te rendre visite,  bizarre. Mais c'est qu'un hasard hein ;)

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)