La dernière fois que j’ai fait l’amour… c’était la dernière fois que je la voyais

Par  |  | 6 Commentaires

Des madmoiZelles vous racontent leur dernier rapport dans la série Ma dernière fois. Dans ce témoignage, une jeune femme raconte sa dernière relation sexuelle avec une femme, avant la séparation.

La dernière fois que j’ai fait l’amour… c’était la dernière fois que je la voyais
En regardant des films et des séries, je me suis posé mille fois cette question : que se passe-t-il vraiment entre le premier baiser et le dernier soupir de l’acte sexuel ?

Pour assouvir mon envie de regarder par le petit trou de la serrure, je me suis dit que j’allais demander à des gens de me raconter leur dernier acte sexuel. Son déroulé, ses réussites et ses ratés.

Cette série d’article s’appelle Ma dernière fois. Roxane, 18 ans, a été la première à témoigner il y a quelques semaines. On continue cette série avec l’histoire d’une madmoiZelle de 25 ans.

Nous nous sommes rencontrées sur Tinder, il y a à peu près un an. Elle faisait ses études dans la ville où j’habitais.

Nous avons très rapidement sympathisé et couché ensemble, en se mettant d’accord sur le fait qu’on ne recherchait rien de sérieux. De toute façon, elle allait déménager à l’autre bout de la France deux mois plus tard.

Après son déménagement, on a continué à s’envoyer des messages quotidiennement.

Quand elle revenait dans mon coin, on baisait. Sans surprise, j’ai commencé à développer des sentiments pour elle. Comme je doutais que ce soit son cas, j’ai souhaité clarifier la situation.

Il y a deux semaines, elle est venue passer le week-end chez moi. Ça faisait trois mois qu’on ne s’était pas vues et je me suis dit que c’était le bon moment pour lui en parler.

Inutile de dire qu’on a passé une bonne partie du week-end au lit… et que je n’ai pas osé aborder le sujet. J’ai attendu qu’elle soit partie.

La dernière fois que j’ai fait l’amour, c’était il y a deux semaines

Nous sommes au matin de son départ et on n’a pas beaucoup dormi.

Il est 10h, je suis levée depuis pas mal de temps, je me dis que c’est une bonne heure pour la réveiller. Elle est sur le côté, me tourne le dos.

J’ai ma bouche sur sa nuque, ses fesses contre mon bassin, ma main contre son sein. Je commence à soulever son t-shirt, à l’embrasser doucement dans le dos, et à caresser ses fessesJ’entends un ronronnement, elle commence à se réveiller.

Je continue, en m’approchant de plus en plus de l’intérieur de ses cuisses, par-dessus ses vêtements.

Elle se retourne, se met sur le dos et m’embrasse. J’aime la façon qu’elle a d’embrasser, quelque chose de très subtil, avec de la langue mais pas trop.

Comment on a fini par faire l’amour

Je suis au-dessus d’elle, et je continue à caresser son entrejambe, je sens qu’elle mouille franchement à travers son short — d’ailleurs elle me dit de l’enlever. Au passage moi aussi je me déshabille.

Je continue à stimuler son clitoris avec deux doigts, en variant les mouvements.

D’habitude je la pénètre assez rapidement mais là j’ai envie que ça dure un peu. C’est elle qui finit par me prendre la main pour me faire comprendre qu’il est temps, et ça me fait sourire.

À ce moment-là je suis sur le côté, une jambe entre ses cuisses, je la pénètre avec mes doigts et je me sers de ma cuisse comme d’appui contre ma main pour aller plus ou moins fort.

Je varie les rythmes en fonction de ce que je sens et de ce qu’elle me dit aussi.

Comment je me suis occupée d’elle lors de ma dernière fois

Je sens qu’elle prend de plus en plus son pied, mais à vrai dire la position est assez physique pour moi et je commence à avoir une douleur de fatigue lancinante dans le poignet. Mais je n’abandonne pas…

Elle me dit qu’elle va venir bientôt, elle me demande de ne pas arrêter, alors je m’exécute.

Elle renverse la tête en arrière, son corps spasme, je sens que son vagin se ressert autour de mes doigts. Elle a eu un orgasme.

Je m’arrête, secoue ma main en l’air pour vérifier que mon poignet est toujours vivant.

C’était fun, ce n’est pas souvent que je la fais jouir sans utiliser ma langue ! On est allongées l’une à côté de l’autre, on prend deux minutes de pause et c’est reparti.

Et comment elle s’est occupée de moi lors de ma dernière fois

Je suis sur le dos, elle se place entre mes cuisses, m’embrasse les seins et n’y va pas par quatre chemins : elle me pénètre directement avec ses longs doigts fins.

Elle est assise sur ses genoux, place mes fesses sur ses cuisses écartées. J’adore cette position parce qu’elle permet un angle de pénétration profond.

Elle utilise sa main droite pour me pénétrer et son autre main pour stimuler mon clitoris.

J’étais déjà pas mal excitée avant, donc tout va très vite, je lui demande d’aller plus fort, et je jouis en moins de cinq minutes.

Elle me dit :

« Oh non, déjà ? »

Je ris.

Comment ma dernière fois s’est terminée

Je reste allongée dans le lit. Comme à son habitude, elle se lève rapidement.

Il faut qu’elle prépare ses affaires puisqu’elle doit reprendre son train bientôt.

À ce moment-là je me sens triste puisque je prends conscience que c’était la toute dernière fois que je la voyais. Que je ne peux pas continuer dans cette relation alors que nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde.

Je l’ai accompagnée au tram, et j’ai attendu de la voir partir à bord du wagon avant de lui envoyer un message pour lui expliquer qu’on allait arrêter tout ça.

C’est toujours très triste de mettre fin à une relation qui fonctionne très bien amicalement et sexuellement, mais je crois que la rupture s’est plutôt bien passé.

Je ne pense pas que nous nous reverrons. Ma dernière fois, c’était aussi notre toute dernière fois ensemble.

Si vous voulez participer à ce projet, envoyez un mail vous présentant en quelques lignes à l’adresse anouk (at) madmoizelle.com avec en objet « Je veux te raconter ma dernière baise ».

Tous les profils, genres et orientations sexuelles sont les bienvenues !

À lire aussi : 5 femmes racontent le début de leur sexualité, leurs premiers désirs et plaisirs

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Anouk Perry

Anouk est la rédactrice sexe & société de madmoiZelle.com. Elle aime prévoir plein de choses et puis procrastiner et puis finalement les réaliser, en retard. Bref, c’est une meuf normale, enfin, c’est ce qu’elle suppose…


Tous ses articles

Commentaires
Forum (6) Facebook ()
  • Lilas DUPONT
    Lilas DUPONT, Le 27 octobre 2017 à 16h13

    On se croirait dans une histoire et on reste sur notre fin c est enorme c est pour ca que j adore madmoizelle

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!