La dernière fois que j’ai fait l’amour, c’était juste un samedi aprèm tranquille

Par  |  | 22 Commentaires

Une lectrice nous raconte sa dernière fois avec son copain, une relation sexuelle plutôt « classique » qui montre qu'il n'y a pas besoin de se claquer un muscle pour avoir une sexualité épanouie !

La dernière fois que j’ai fait l’amour, c’était juste un samedi aprèm tranquille
En regardant des films et des séries, je me suis posé mille fois cette question : que se passe-t-il vraiment entre le premier baiser et le dernier soupir de l’acte sexuel ? Pour assouvir mon envie de regarder par le petit trou de la serrure, je me suis dit que j’allais demander à des gens de me raconter leur dernier acte sexuel. Son déroulé, ses réussites et ses ratés.

Cette série d’article s’appelle Ma dernière fois. Voici un nouveau témoignage, par une lectrice de 23 ans.

Ma dernière fois, elle était toute simple. Avec mon petit ami (nous sommes ensembles depuis 2 ans), on a une sexualité plutôt classique, comme on dit — mais aussi très agréable et épanouissante !

Comme souvent, on était dans le lit, un samedi aprèm, à se faire des câlins et des bisous après avoir regardé quelques épisodes de Stranger Things saison 2.

Au bout de 2 ans, on est toujours super tactiles et ça me plaît beaucoup !

C’était un week-end de glande totale, donc il était en t-shirt et caleçon de pyjama, et moi pareil mais avec une culotte en coton.

Au bout d’un moment, j’ai remarqué qu’il avait une érection naissante et qu’il m’embrassait un peu plus passionnément que d’habitude… Pas besoin de me faire un dessin, j’ai pigé !

Les débuts d’une relation sexuelle de couple

Je l’ai caressé un peu à travers son caleçon, puis il s’est déshabillé et moi aussi. On n’est pas trop du genre à nous dévêtir mutuellement (peut-être à cause de ma maladresse naturelle à base de coup de coude dans le nez).

Une fois nus, on s’est embrassés pendant encore quelques minutes puis mon petit ami a commencé à me faire un cunnilingus. Ce n’est pas ma pratique préférée, mais j’aime bien à petite dose et ça aide à la lubrification.

Je tiens à préciser que je n’étais pas particulièrement épilée, rien de plus que l’élagage régulier que je fais environ chaque mois au ciseau (et au rasoir pour le haut des cuisses).

C’est bon de savoir que mes jambes poilues ne le dérangent pas du tout !

Au bout de deux ou trois minutes, je me suis légèrement redressée et mon partenaire s’est mis à genoux. Je lui fais presque toujours une fellation avant la pénétration, car… j’adore ça ! Et il ne se plaint pas non plus.

À lire aussi : Josée l’Obsédée apprend à pomper

Ça permet aussi de « finir » l’érection et de le rendre totalement dur avant le plat de résistance.

Le plus souvent, on pratique la fellation ainsi : lui à genoux et moi à quatre pattes sur le lit. Comme ça, il peut attraper mes cheveux, voir mes fesses, ça lui plaît beaucoup !

En plus, je trouve que c’est moins galère niveau position que quand il est allongé sur le dos et que je dois me soutenir.

Le plus simple c’est quand il est sur le côté et que je suis blottie en bas de son ventre, mais il ne me voit pas beaucoup, donc c’est réservé aux moments de flemme, typiquement quand on fait l’amour au réveil.

Je lui masse aussi les testicules pendant la fellation, ça le fait grimper aux rideaux en un temps record.

L’heure est à la pénétration

D’une pression sur l’épaule, il m’indique que si je continue il risque de jouir, ce qui veut dire qu’on va passer à la pénétration ! J’aime beaucoup me mettre sur le dos, avec un coussin sous mes hanches.

Je trouve que ça rend l’angle de pénétration plus agréable, et parfois il en profite pour m’agripper les fesses, ce qui est environ LA MEILLEURE CHOSE.

Depuis le temps, on est dépistés et j’ai un DIU cuivre : autant vous dire que ça fait belle lurette qu’on zappe l’étape « dérouler le préservatif » — et ça ne me manque pas.

Le premier orgasme de la relation sexuelle

Pendant nos missionnaires, il y a beaucoup de bisous, de tendresse (je lui masse les épaules, il caresse mes cheveux…) et je jouis plutôt rapidement.

Il connaît très bien mon corps et mes réactions, je suis plutôt chanceuse !

Mon orgasme vient à la fois de la pénétration et du fait que son pubis frotte contre mon clitoris, comme nos corps sont collés l’un à l’autre. Ça me donne ce petit boost de stimulation.

À lire aussi : Les madmoiZelles nous racontent… leurs orgasmes !

J’ai tendance à être bruyante, mais en missionnaire je fais attention car il a toujours sa tête au creux de mon cou, et je ne veux pas lui crier dans les oreilles.

Généralement je gémis contre son épaule au moment de l’orgasme, ou je le mordille pour étouffer le bruit.

Contrairement à beaucoup de femmes (d’après mes discussions et ce que je lis), je n’ai pas forcément besoin d’une pause après l’orgasme ! Jouir ne me rend pas hyper-sensible ni brutalement épuisée.

On ralentit un peu le rythme, mais sans s’interrompre, et au bout de quelques instants je suis prête à accélérer à nouveau.

La levrette et l’orgasme masculin

Je dirais que mon petit ami jouit en missionnaire environ 50% du temps.

Quand ça dure plus de 10 minutes, comme cette fameuse fois, l’un de nous deux propose qu’on passe à la levrette, notre position favorite.

Il se retire, je me retourne, et il me pénètre à nouveau. Il m’a dit que je suis plus étroite en levrette, donc c’est quasiment sûr qu’il va jouir assez rapidement.

De mon côté, je peux facilement avoir un nouvel orgasme si je stimule mon clitoris ou que je lui demande de le faire, mais cette fois-ci je n’en avais pas spécialement envie !

Parfois c’est lui qui bouge, parfois c’est moi ; cette fois-ci, j’étais plutôt active. Au début, je faisais aller et venir mes hanches, mais quand son orgasme est devenu imminent, il s’est quasiment allongé sur moi, en limitant mes mouvements.

Heureusement, grâce à mon meilleur allié, le coussin sous moi, j’avais les fesses surélevées et je n’ai eu qu’à les faire rebondir une minute ou deux pour qu’il jouisse en embrassant ma nuque.

Boing boing

Après l’amour, le repos des guerriers

Après l’amour, on passe toujours quelques instants chacun de notre côté du lit, le temps de reprendre notre souffle… et de faire sécher la sueur !

Ensuite, on se nettoie rapidement avec des lingettes intimes. Ce n’est pas le top du sexy mais ça évite de ruiner les draps.

Je sais qu’il est préconisé de faire pipi après le sexe pour éviter les infections urinaires, mais j’avoue ne pas trop avoir le réflexe. J’ai pas envie de sortir du lit et honnêtement, je n’ai jamais eu aucun souci !

À lire aussi : Sept trucs utiles qu’on ne m’avait jamais dits sur le sexe

On a passé un bon moment à nous câliner et à nous congratuler en disant que « C’était bien, hein ? », puis… bah, il était temps de remettre Netflix en route ! Alors on a enfilé de nouveau nos pyjamas, on a fait du café et c’était reparti.

Voilà un petit aperçu de mon pieu de meuf en couple !

  • 1/6Pochette surprise sexy noël34.90 €ACHETER
  • 2/6Sucette Vagin2.00 €ACHETER
  • 3/6Vibromasseur banane39.90 €ACHETER
  • 4/6Bougie de massage musc blanc16.90 €ACHETER
  • 5/6Huile de massage14.90 €ACHETER
  • 6/6Jeu érotique Monogamy39.90 €ACHETER
Si vous voulez participer à ce projet, envoyez un mail vous présentant en quelques lignes à l’adresse anouk (at) madmoizelle.com avec en objet « Je veux te raconter ma dernière baise ».

Tous les profils, genres et orientations sexuelles sont les bienvenues !

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Une madmoiZelle


Tous ses articles

Commentaires
Forum (22) Facebook ()
  • Eglantiine
    Eglantiine, Le 16 novembre 2017 à 17h16

    Je souhaitais rebondir suite à cet article car j'avais déjà beaucoup aimé les précédents, mais celui-ci encore plus!
    Ça fait du bien de lire ces témoignages, parce qu'ils sont natures et sans artifices, ils sont doux et plaisants à lire.
    Celui-ci a été très parlant pour moi car c'est typiquement un samedi après-midi que je pourrais vivre avec mon copain, plein de complicité et de tendresse, ce sont des moments simples mais tellement bons à vivre! :jv:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!