Que faire en cas de coup de soleil ?

Tu as attrapé un coup de soleil un coup d'amour un coup de je t'aime et tu ne sais pas quoi faire ? Pas de panique, Annelise a la solution. Contre Richard Cocciante en revanche, elle a pas trouvé.

Que faire en cas de coup de soleil ?

Article initialement publié le 24 juillet 2012

OUI, je sais, la blague coup de soleil/Richard Cocciante n’est plus en vogue depuis 1988 mais tant pis. Le coup de soleil sévit encore dans nos contrées. Bien que tu mérites d’être fouettée avec vigueur sur tes fesses rougies, je te donne quand même quelques conseils pour t’en sortir et diminuer la douleur.

Qu’est ce qu’un coup de soleil ?

C’est la peau qui se défend comme elle peut suite à une agression solaire. La peau est une véritable petite flippette : dès que tu lui fais subir un traumatisme, elle réagit. Si tu pose tes miches sur la grille du barbecue, tu brûles. Si tu te roule nue dans la neige pendant trois heures, tu as des engelures. Si tu restes en plein cagnard sans protection, tu attrapes des coups de soleil.

Un coup de soleil peut s’attraper même sans faire la crêpe ! En terrasse, en pleine séance de sport ou à la pêche aux moules, tu es cernée par le soleil. La moindre parcelle de peau découverte peut donc potentiellement cramer.

Si tu ne sais pas reconnaître un coup de soleil, je vais te faire rêver un peu. Ta peau est généralement très rouge (un peu comme une écrevisse) et douloureuse au toucher. La sensation est celle d’une brûlure qui ne se calme pas, un peu comme si le soleil te grignotait maintenant de l’intérieur. Bonne ambiance hein. Quand tu touches, le coup de soleil devient blanc, puis repasse au rouge immédiatement. Voilà, félicitations, tu as un coup de soleil. Tu peux désormais passer aux choses sérieuses !

dinde

Salut les filles, c’était bien la plage ?

Le coup de soleil, comment l’apaiser et le réparer ?

Un coup de soleil, ça fait maaaaal. Si tu ne sens rien, j’avoue, balèze. Si tu n’es pas un maître yogi et que tu ressens la douleur comme tout un chacun, quelques astuce pour te soulager.

Les brumisateurs sont à utiliser pour soulager la peau façon coup de fraîcheur immédiat. Bien entendu ça ne répare pas la brûlure, mais ça t’enlève déjà l’envie de mourir. Choisis de l’eau thermale pour les peaux irritées comme celle d’Avène, très douce. Tu peux même te faire une petite compresse en l’imbibant d’eau pour calmer la douleur et la sensation d’échauffement.

La Biafine est bien connue pour les soucis de coups de soleil. C’est, à la base, une crème à utiliser en cas de brûlures domestiques. Tu peux l’appliquer dès que tu te rends compte que tu as attrapé un méchant coup de soleil. Non seulement ça apaise, mais ça aide aussi à limiter les dégâts !

Le gel d’aolé véra est aussi utile : il rafraîchit pas mal et possède des propriétés cicatrisantes, ce qui limite là encore les dégâts en cas de vilain coup de soleil. Tu en appliques directement sur la peau et tu laisses poser. Pour en trouver du « pur », tu peux aller fouiller du côté d’Aroma Zone.

Les soins après-soleil classiques des marques réhydratent intensément la peau mais ne réparent pas un vrai coup de soleil. Vous pouvez en appliquer, ça fait toujours du bien, mais ce n’est pas assez costaud pour les vraies brûlures.

Les astuces de type rondelles de tomates ou rondelles de pommes de terre sont surtout là pour rafraîchir quand tu n’as rien sous la main mais ne réparent pas la peau. Si tu commences à sentir la ratatouille, enlève, c’est mieux.

shopping après soleil

En cas de grosses cloques et de très fortes douleurs, allez chez le médecin !

Brumisateur Avène – Crème Biafine – Gel Aloe Vera Naturalforme – Gelée Après Soleil Clarins

Éviter de peler après un coup de soleil

L’évolution logique des coups de soleil, c’est la peau qui pèle à foison. Un coup de soleil déshydrate et te transforme en chips Vico. Pour cela je n’ai pas de conseils miracle, si ce n’est d’hydrater à fond ta peau. Prends un baume hydratant pour plus d’efficacité, et pour laisser un film protecteur sur la peau.

Pas de gommage sur la zone sinistrée (il ne faut pas la traumatiser davantage), pas d’épilation si c’est sur ta jambe ou une partie que tu épiles habituellement, il faut pas pousser mémé dans les orties non plus.

Enfin, une zone en train de peler ne doit absolument pas être remise au soleil ! Tu risques d’aggraver l’état de ta peau. Je rappelle qu’à force, la peau est de moins en moins résistante au soleil et donc plus sujette à développer un cancer. Autant dire qu’on déconne pas avec ces choses là.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 29 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • PtitePlume
    PtitePlume, Le 21 juillet 2013 à 2h08

    sword;4255284
    J'avais testé les deux (j'avais acheté la plante, puis ensuite je me suis tournée vers du gel d'aloe pur de chez aroma-zone) et je n'aime pas du tout.

    Ce que j'aime dans les laits après-soleil ou la biafine c'est la sensation de fraîcheur/apaisement immédiat que ça procure quand on est en train de pleurer de douleur après sa douche. Même si ce n'est qu'une sensation trompeuse (la peau n'est pas réparée dan l'immédiat) ça permet de pouvoir dormir la nuit qui suit le coup de soleil par exemple.

    Alors peut-être que l'aloe est cicatrisant sur le long terme, mais en application immédiate ça ne soulage malheureusement pas du tout...
    Comme quoi on a tous un corps qui réagit différemment ... perso l'aloé m'avait soulagé à fond !! (c'est quelqun revenant des Antilles qui m'en avait parlé)...

    Meme si comme toi j'aime aussi l'effet de la biafine ou des laits, le seul truc qui fait du bien quand on ne peut même pas dormir avec un drap sans hurler... Et l'odeur (bon ça, accessoire me direz vous ^^)...

Lire l'intégralité des 29 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)