Ton père a été très présent dans ton éducation ? Viens m’en parler !

Par  |  | 35 Commentaires

Comment ton papa a-t-il participé à ton éducation et à quel point ? Papa poule, confident ou mentor... Juliette t'invite à raconter la façon dont ton père t'a éduqué pendant ton enfance et ton adolescence.

pere-education-appel-temoins

Le 17 juin prochain, c’est la fête des pères. Ce jour-là, tu es censé·e célébrer ton amour pour ton papa (si tu en as un) et en profiter pour le remercier de sa présence dans ta vie et dans ton éducation.

Évidemment, tous les pères n’ont pas eu la même incidence et le même investissement dans l’éducation de leurs enfants.

Chaque papa est différent, comme chaque famille et l’éducation est propre à chaque système familial.

Mais peut-être que toi, ton papa a été très présent durant ton enfance et ton adolescence.

Certaines et certains ont peut-être grandi avec un père absent, toujours au travail. D’autres, au contraire, ont appris énormément de choses de la part de leur paternel.

Raconte-moi ton père dans ton éducation

Pour la fête des papas, j’aimerais beaucoup que tu me racontes quel rôle a joué ton père dans ton éducation à tous les niveaux. Qu’il s’agisse de valeurs humaines, de conseils de vie sur l’école, sur les relations amoureuses, la sexualité ou le rapport au corps…

Explique-moi comment ton père t’a éduqué enfant et ado et ce que tu en penses aujourd’hui.

Si tu as moins de 25 ans, envoie-moi un mail à jaifaitca [at] madmoizelle.com avec l’objet : Mon père et moi.

Voici quelques questions pour te guider, tu peux choisir d’y répondre (ou non) et de développer :

  • Quel est ton prénom et ton âge ?
  • Quel âge a ton papa ?
  • Quel type de père était-il quand tu étais enfant ? Et quand tu étais ado ?
  • Comment est-il aujourd’hui si tu a plus de 18 ans ?
  • Retiens-tu une leçon particulière qu’il t’a enseignée dans ta vie ?
  • Est-ce qu’il t’a parlé des règles ?
  • T’a-t-il appris des choses qui sont EN GÉNÉRAL enseignées par des mamans ? (cuisiner, faire des tâches ménagères, le ménage etc.)
  • As-tu discuté avec lui d’histoires de cœurs, de chagrin d’amour et/ou de premier amour ?
  • Avez-vous eu des conversations sur ta confiance en toi ? Et sur ton apparence ?
  • Comment a-t-il abordé le sujet de la sexualité (contraception, première fois, consentement) ?
  • Quel moment partagé avec lui en lien avec ton éducation t’a marqué (une punition, une discussion ou une non-discussion) ?

Je risque de recevoir beaucoup de mails donc si tu ne reçois aucune nouvelle de ma part, c’est malheureusement que ton texte n’a pas été choisi.

J’essaierai de répondre au mieux et dans les meilleurs délais !

À lire aussi : J’ai testé pour vous… avoir un papa au foyer

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • Clemence Bodoc
    Clemence Bodoc, Le 11 juin 2018 à 11h08

    Aziri
    @Clemence Bodoc : Voici, copier-coller, ce que j'avais eu comme réponse à mon mail "Notre ligne éditorial (et notre coeur de cible 18-25 ans) fait que nous ne pouvons malheureusement publier son témoignage."

    Donc oui, effectivement, je me dis que les témoignages de personnes plus âgées ne sont pas pris en compte, difficile de penser le contraire lorsque l'on voit cette phrase.
    Encore une fois, ce n'est pas une attaque personnelle, je ne te traite pas de menteuse (!), je dis juste que j'ai reçu cette réponse quand j'ai proposé un témoignage. Et visiblement, je ne suis pas la seule à rechigner quant à la date de péremption que vous nous imposez.
    Hey ! :) Alors je sais bien que tu ne me traites pas sciemment ou consciemment de menteuse ! Mets-toi à ma place 2 secondes :
    - tu as reçu, en 2015, un mail de réponse automatique comprenant la mention générique "notre ligne édito et notre cible" : formulation vague qui sert juste à dire : c'est pas que ton histoire n'est pas intéressante, c'est que la priorité va à des histoires PLUS proches de notre lectorat (parce qu'on ne peut pas tout traiter, il faut faire des choix).
    - tu utilises cette réponse pour venir asséner ici que "nos histoires ne vous intéressent pas si on a plus de 25 ans"
    - Je, en qualité de rédactrice en chef du magazine, viens te répondre que : mais non, d'ailleurs on s'intéresse bien sûr à des histoires et des témoignages de gens + âgés, c'est juste qu'on utilise parfois l'âge comme critère pour faire des choix.
    - Tu réponds que : bah non, la preuve, en 2015 vous avez refusé le témoignage de ma mère parce qu'elle est trop vieille, voilà le mail que j'ai reçu.

    J'en conclus donc que tu accordes davantage de crédit à ton interprétation de la réponse générique envoyée aux témoignages refusés il y a 3 ans, qu'à ma parole directe. Baaaaah... Je le prends pas hyper bien ! :dunno:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!