Ojon arrive en France

La marque Ojon, déjà distribuée aux États-Unis, arrive désormais en France...

Ojon ne te dit peut-être rien mais c’est à coup sûr une des marques dont tu vas entendre parler dans les mois à venir. En effet, cette marque déjà présente outre Atlantique est bien décidée à s’occuper de tes cheveux… Devons-nous y croire tête baissée ?

Ojon est une marque de soins capillaires qui vient de débarquer chez Sephora. Elle est destinée à réparer et sublimer les cheveux, non pas par magie mais grâce à l’huile d’Ojon. Alors oui, l’huile d’Ojon il faut l’avouer c’est tout de même moins courant que l’huile d’olive ou d’avocat, et tout de suite ça fait rêver. L’huile d’Ojon vient du Honduras, et serait très nutritive pour les cheveux. Ojon a donc sorti toute une gamme pour s’occuper de ses cheveux de A à Z : tu peux retrouver en rayon les classiques shampoing/après-shampoing/masque, mais aussi une crème hydratante, un sérum réparateur, un soin gloss… Bref, de quoi satisfaire les accros de la crinière lisse et brillante.

Cette marque cartonne depuis 2004, il ne serait donc pas très étonnant qu’elle devienne très populaire ici aussi. Pour ma part je me laisserai bien séduire par l’après-shampoing, produit très utile pour juger illico de l’efficacité d’une marque. Au niveau des prix, comptez 20€ pour les soins de bases…

Et vous, tentées par Ojon ou pas du tout ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 9 décembre 2011 à 16h39

    Leonidas;2635152
    C'est vrai que c'est tentant, mais il me semble avoir vu que la compo est loin d'être clean...
    Quelqu'un qui s'y connait pourrait-il la décrypter ?
    Jicky;2636260
    Comme @Leonidas. J'aimerai au moins savoir si ces soins capillaires comportent des silicones ou pas :)
    Hier à Sephora les vendeuses m'ont dit qu'il n'y avait pas toujours du sillicone mais qu'il y avait des sulfates (je me suis donc rabattue sur Leonor Greyl)

    :)

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)