Nora Ephron est décédée

Nora Ephron, réalisatrice de Nuits Blanches à Seattle et scénariste de Quand Harry rencontre Sally, est décédée mardi 26 juin à l'âge de 71 ans.

Les fans de comédies romantiques sont en deuil : Nora Ephron, l’une des plus grandes figures de ce genre, est morte mardi 26 juin à l’âge de 71 ans d’une pneumonie qui s’est déclarée suite à une leucémie, comme l’a précisé son fils au New York Times.

Son nom ne vous dit peut-être rien, mais il y a de grandes chances pour que vous ayez vu un de ses films puisque Nora Ephron est celle qui a écrit nombre de grands classiques de la comédie romantique comme Quand Harry rencontre Sally, La Brûlure avec Meryl Streep et Jack Nicholson et Vous avez un message (dont elle est également la réalisatrice), interprété par Meg Ryan et Tom Hanks. Elle a aussi réalisé quelques films qu’elle avait écrit comme le mythique Nuits Blanches à Seattle ou, plus récemment, Julie & Julia.

Avant de se mettre au cinéma, elle a longuement exercé le métier de journalisme dans des rédactions telles que Esquire, le New York Times Magazine ou le New York Post. Comme le rappelle Le Monde, elle a écrit de nombreux essais en parallèle de ses activités dans le cinéma.

Chargement du lecteur...

Ses films optimistes à l’humour efficace, les histoires d’amour aussi romantiques que rocambolesques qu’elle portait à l’écran manqueront terriblement au cinéma américain.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pantoufle
    Pantoufle, Le 28 juin 2012 à 17h14

    J'ai adoré tous les films que j'ai vu qu'elle a écrit ou réalisé (Nuits blanches à Seattle, Julie&Julia, Vous avez un message, Quand Harry rencontre Sally...). C'est exactement le genre de comédies que j'idolâtre, qui me font remonter le moral en flèche. Je peux les regarder en boucle.

    Je ne sais pas si d'autres auteurs ont cette touche :/.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)