Le Ku Klux Klan ridiculisé par un musicien pendant une manifestation

Avec son instrument à vent, un musicien américain a tourné la manifestation des membres du Ku Klux Klan en dérision.

Il y a quelques jours, des partisans du Ku Klux Klan ont manifesté dans les rues de Colombia pour s’opposer au retrait du drapeau confédéré, symbole du racisme et de la colonisation aux États-Unis. Pour rappel, l’utilisation de ce drapeau par le tueur raciste de Charleston avaient déclenché des manifestations de mécontentement venant de centaines d’Américain•e•s, poussant les députés locaux de Colombia  à voter pour son retrait.

Matt Buck, un habitant de la ville, a décidé de s’opposer à la manifestation des membres de ce groupe extrémiste et raciste en les suivant tout en jouant une musique comique avec un instrument à vent nommé le sousaphone.

Ce qui devait être une marche d’intimidation est devenu quelque chose de ridicule : Matt Buck a réussi, avec brio, à décrédibiliser le message profondément intolérant que le Klan voulait faire passer !

À lire aussi : Des manifestants homophobes remis à leur place par… une enfant

Tout au long de la marche Matt Buck joue plusieurs titres, dont la Chevauchée des Walkyries de Richard Wagner, morceau adulé par les nazis. Grace à sa démarche, le musicien a trouvé un moyen efficace pour mettre dans l’embarras les membres du Ku Klux Klan et surtout discréditer leur message de haine. Bravo !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kyubey
    Kyubey, Le 28 juillet 2015 à 21h15

    Mioumioute
    Attends tu rigole?! Tu te souviens du mec-oiseau avec une aile rose "maman" et une aile bleue "papa" dans un happening étrange?? C'était absolument MORTEL niveau rigolade !
    Et à Bordeaux iels avaient fait un rap anti-djendeur qui était plutôt marrant (mais moins que l'homme oiseau, j'avoue)

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)