L’édition se meurt… à moins que…

Alors que le milieu de l’édition se retrouve au milieu du guet des nouvelles technologies et se demande bien comment il va s’en sortir, cette vidéo fait surface sur le web. Appelée The End of Publishing, elle démarre par une voix (jeune) qui lit un texte : « Ceci est la fin de l’édition, car les […]

L’édition se meurt… à moins que…

Alors que le milieu de l’édition se retrouve au milieu du guet des nouvelles technologies et se demande bien comment il va s’en sortir, cette vidéo fait surface sur le web. Appelée The End of Publishing, elle démarre par une voix (jeune) qui lit un texte : « Ceci est la fin de l’édition, car les livres sont morts et ennuyeux / Personne ne peut plus dire que nous aimons lire / Mes amis et moi on n’aime pas tenir des livres entre nos mains » etc etc… jusqu’à la moitié de la vidéo, où tu finis par piger le propos de la vidéo, fichtrement bien fichue.

Chargement du lecteur...

Et si c’était ça, l’avenir de l’édition, d’y mettre un peu de marketing « intelligent » ?

— Via le blog Livres de Fluctuat

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MissGeorgette
    MissGeorgette, Le 5 avril 2010 à 19h15

    Pour avoir assisté à un colloque à BNF, à mon avis, ça ne va pas se développer si vite que ça, le numérique.
    Tout simplement parce qu'en France, les fournisseurs sont bien en retard, autant les bibliothécaires que les éditeurs, et que là où les Etats-Unis testent des trucs comme le Kindle (ok pas terrible selon les critiques, mais il a le mérite d'exister), la France se demande encore si le numérique n'est pas le diable (plus facile de copier et donc de télécharger gratuitement des oeuvres = moins d'argent pour les éditeurs et les auteurs).
    En gros, le débat n'avance pas, et ils se contentent de regarder médusés le grand public lire sur son iphone...

    Enfin bon, hein, ça reste pas super confortable de lire sur petit écran, et de toute façon, ça fait toujours plus classe de sortir le livre de recettes 1920 légué par grand'mamie, ou un vieux polar tout caramélisé de vieillesse...

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)