Le t-shirt « Baise moi »

D’avance, pardon pour les âmes sensibles… Dans un couple, il y a souvent des déséquilibres : celui qui aime plus, celui qui gagne plus, celui qui fait l’amour au-dessus, celui qui aime plutôt le faire le matin, celui qui préfère le soir, et puis celui qui d’une manière générale est plus en demande de galipettes […]

Le t-shirt « Baise moi »

D’avance, pardon pour les âmes sensibles…

Dans un couple, il y a souvent des déséquilibres : celui qui aime plus, celui qui gagne plus, celui qui fait l’amour au-dessus, celui qui aime plutôt le faire le matin, celui qui préfère le soir, et puis celui qui d’une manière générale est plus en demande de galipettes que l’autre… On a beau s’aimer très fort, avec le temps, les divergences ressortent et le rôle de chacun se précise. Or si le plus souvent c’est l’homme qui tient le rôle du demandeur, il arrive que la fille s’y colle aussi. Pour toutes celles-là et pour les autres qui voudraient juste faire scandale, il y a le t-shirt « Baise moi ». Explicite.


T-shirt « Baise Moi » signé Kiki de Montparnasse (ultra soldé à 21,25$ au lieu de 85 dans la boutique en ligne de la marque ! – sinon avec un marquer ça marche aussi…)

La version « Passe-moi le sel » aurait été moins gênante ! Baise-moi, voilà un message clair à adresser au premier degré (dans l’intimité d’une chambre ou d’un backroom gay) ou au second (en soirée ou au lycée – mais là les conséquences devront être assumées).

Alors portable ou pas portable le slogan « Baise Moi » en géant sur la poitrine ? Je vote oui, en pyjama des grands jours ou pour aller payer ses impôts au Trésor Public. Et toi, t’en penses quoi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 59 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • WhyMyLips
    WhyMyLips, Le 2 novembre 2008 à 20h07

    Treize;853352
    Je trouve les réflexions sur le viol assez gerbantes... Une de mes amies a failli se faire violer en rentrant chez elle le soir, et je peux te garantir qu'elle ne portait ni t-shirt à message, ni vêtements affriolants. Elle était en combi de soirée (une combi d'ouvrier en somme): le truc juste anti-sexe quoi...

    Faut arrêter de toujours se réfugier derrière un "la fille l'a bien cherché, elle portait (...)". Ce ne sont pas les victimes qui ont un problème à se balader habillées comme elles le veulent, mais bien les violeurs.
    Totalement d'accord avec toi, on ne cherche jamais à se faire violer par définition. En 2008 quand même on devrait pouvoir nous les nanas, s'habiller comme on veux! J'ai tout de suite l'image de Londres en tête où les filles peuvent marcher seules en mini-jupes et talons à 4h du mat' sans qu'on les fasse chier (perso en France on se fait au moins siffler une ou deux fois). Y'a suffisement de mecs machos pour sortir ce genre de réflexion si en plus entre filles on est pas solidaires...

Lire l'intégralité des 59 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)